Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 15:20

Mardi 23 août 2016  Gap  Cathédrale ND de l'Assomption 18h00  Pour ce dernier récital de l’été, c’est Michel PELLEGRIN qui était l’invité des Amis de l’Orgue avec deux de ses élèves, Jean-Marie TERRASSE et Pierre-Michel PASCAL. Ce concert, initialement prévu en ouverture de saison, le 5 juillet, avait été reporté en raison d’une avarie sur la soufflerie de l’orgue provoquée par la foudre. La fréquentation en a souffert car il n’est venu que 150 spectateurs contre 4 à 600 habituellement, ce qui montre l’utilité des supports de communication.

 

Pour autant, les amateurs d’orgue présents n’ont pas boudé leur plaisir avec un répertoire partagé entre œuvres baroques et romantiques contrastant avec des propositions plus contemporaines. Et une inhabituelle présentation de 7 Préludes de l’Opus 28 de Frédéric CHOPIN, musicien qui a des racines haut-alpines.

 

Michel PELLEGRIN a obtenu plusieurs premiers prix au conservatoire de musique de Marseille (piano, harmonie, contrepoint, formation musicale) et s’est perfectionné au conservatoire de Grenoble. Il se produit régulièrement comme soliste et avec différents ensembles vocaux et instrumentaux. Il est également pianiste accompagnateur des classes de chant des conservatoires d’Istres-Miramas et forme des organistes dans les Hautes-Alpes. Il était donc accompagné de Jean-Marie TERRASSE qui a exécuté la Fugue, extraite de la Sonate n° 2 de Félix MENDELSSOHN-BARTHOLDI, et de Pierre-Michel PASCAL qui a proposé au public la Chaconne en Ut mineur BuxWV 159 de Dietrich BUXTEHUDE. Michel PELLEGRIN a également enregistré un disque composé d’extraits de ses récitals.

 

 

Organisation: Association Les Amis de l'Orgue

                    dans le cadre du festival de Gap Eclat(s) d'été

 

Grand-orgue Jean DUNAND de la cathédrale de Gap

Grand-orgue Jean DUNAND de la cathédrale de Gap

Mardi de l’Orgue de Michel PELLEGRIN et ses élèves
Mardi de l’Orgue de Michel PELLEGRIN et ses élèves
Mardi de l’Orgue de Michel PELLEGRIN et ses élèves
Mardi de l’Orgue de Michel PELLEGRIN et ses élèves
Mardi de l’Orgue de Michel PELLEGRIN et ses élèves
Mardi de l’Orgue de Michel PELLEGRIN et ses élèves
Mardi de l’Orgue de Michel PELLEGRIN et ses élèves
Mardi de l’Orgue de Michel PELLEGRIN et ses élèves
Mardi de l’Orgue de Michel PELLEGRIN et ses élèves
Mardi de l’Orgue de Michel PELLEGRIN et ses élèves
Mardi de l’Orgue de Michel PELLEGRIN et ses élèves

Vidéo

Extrait de: Prélude en Ré Majeur de Jean-Sébastien BACH

Published by Anima Gap
commenter cet article
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 16:44

Vendredi 19 août 2016  Romette  Place Saint-Pierre  21h00   Le festival Eclat(s) d’été de la Ville de Gap s’est excentré sur les hauteurs de la ville, à Romette, commune associée depuis 1975 (la seule du département des Hautes-Alpes), pour accueillir le groupe de World Music El gatO negrO, dernier invité de la programmation d’été. Près de 700 spectateurs ont suivi le mouvement. Et il faut dire que le groupe toulousain ne les a pas déçus, avec sa convivialité toute latine et sa dynamique éclatante…

 

En effet, si la cumbia a vu le jour au 17ème siècle du côté de la Colombie et du Panama, ce genre afro-indiano-hispanique a très vite essaimé vers la Bolivie, le Pérou et l’Argentine, avec une déclinaison spécifiquement cubaine, et s’est diversifié ainsi que modernisé à tel point qu’il faudrait employer ce substantif au pluriel.

 

 Revenons à El gatO negrO:  Axel MATROD, de son vrai nom, le leader charismatique du groupe a connu un parcours qui relève quelque part de la prédestination. A 15 ans et une première guitare offerte par son maître de stage, l’adolescent se découvre des envies de voyage. Influencé par le Buena Vista Social Club, il va pourtant partir en voyage, non pas à Cuba, mais au Brésil à 18 ans, en Argentine, en Bolivie, au Paraguay, au Mexique en 2009… Là, il va trouver sa source d’inspiration et de retour en Europe, à Barcelone, il va croiser pour la première fois la route de Manu Tchao. Puis à Grenade, dans la rue, il va perfectionner sa technique.

 

 Reparti pour le Mexique, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua, le Panama, il forme le projet d’enregistrer un album. Une rencontre déterminante va changer le cours de sa vie : en Argentine, à Buenos Aires, il fait connaissance de la chanteuse cubaine Irina GONZALEZ, musicienne de génie, avec laquelle il va partir en tournée en duo. Irina va devenir l’arrangeuse de son futur album et la femme de sa vie.

 

Revenu à Toulouse, Axel monte son groupe définitif, El Gato Negro Y Su Combo Tropical, il y a quatre ans. Avec ses complices Pablo CONGAS (percussions latin-jazz), Blue BENSON (trompette), Yohann/ Yo BIG BASS (guitare, contrebasse), Paco JONES (trombone), et bien sûr Irina, il enregistre l’album Cumbia libre en 2015 (trois ans après «Guitarra y sombrero » album autoproduit) et distille des rythmiques latino-cubaines qui empruntent à la samba, à la salsa, au cha-cha-cha, au boléro, mais également au reggae, au hip hop … à travers de nombreux concerts au cours desquels il n’hésite pas, par ailleurs, à dénoncer les méfaits de la Monsanto Company en Amérique latine. Un chanteur engagé, comme on dit…

 

Accueillie par l’Association Rurale Culturelle et Sportive de Romette (ARCS) et Madame Rolande LESBROS, la maire déléguée de la commune associée, cette soirée a mis un point final au festival de Gap Eclat(s) d’été, si l’on excepte le concert des Mardis de l’Orgue du 23 août prochain qui est un report du concert du 5 juillet, lequel n’a pu avoir lieu.

 

Organisation: Direction de la Culture de la Ville de Gap

                    dans le cadre du festival Eclat(s) d'été

 

Les titres interprétés : Mi Cumbia Sabe A Mar, Babalu, Supermambo, Cartonero, La Lavandera, Mon Chapeau et ma Grat’, Vos Y Yo, Quiero Ser, Compay Juan/Musica Pasanar, Radio Catatumbo, Pregonero, Buenos Dias, Como Bailo Yo, Barrio Candela, Vamo Negra, Tout le monde Bouge.

El gatO negrO

El gatO negrO

Diaporama

El gatO negrO importe la cumbia à Romette
El gatO negrO importe la cumbia à Romette
El gatO negrO importe la cumbia à Romette
El gatO negrO importe la cumbia à Romette
El gatO negrO importe la cumbia à Romette
El gatO negrO importe la cumbia à Romette
El gatO negrO importe la cumbia à Romette
El gatO negrO importe la cumbia à Romette
El gatO negrO importe la cumbia à Romette
El gatO negrO importe la cumbia à Romette
El gatO negrO importe la cumbia à Romette
El gatO negrO importe la cumbia à Romette
El gatO negrO importe la cumbia à Romette
El gatO negrO importe la cumbia à Romette
Une partie des bénévoles de l'A.R.C.S. en compagnie de Madame Rolande LESBROS (troisième en partant de la gauche, en arrière-plan), maire déléguée de Romette

Une partie des bénévoles de l'A.R.C.S. en compagnie de Madame Rolande LESBROS (troisième en partant de la gauche, en arrière-plan), maire déléguée de Romette

Une grande partie de l'équipe de la Direction de la Culture de la Ville de Gap et des techniciens qui ont "mouillé leur chemise" durant tout l'été pour mettre en place les spectacles.

Une grande partie de l'équipe de la Direction de la Culture de la Ville de Gap et des techniciens qui ont "mouillé leur chemise" durant tout l'été pour mettre en place les spectacles.

Vidéos

Published by Anima Gap
commenter cet article
18 août 2016 4 18 /08 /août /2016 18:28

Mercredi 17 août 2016  Gap  Parc de la Pépinière  21h00  On aura pu constater à l’occasion de ce concert que la musique pop-folk anglo-saxonne fait encore recette. Et parmi les 900 spectateurs, 200 ont occupé le devant de la scène dès le début du concert de Shake Shake Go. Parlons justement de ce groupe franco-gallois composé de Poppy JONES (chant), Marc LE GOFF (guitare, chant), Kilian SAUBUSSE (batterie), Virgile ROZAND (guitare) et Toby BARNETT (basse et piano) : il y a eu d’abord une rencontre entre Poppy et Marc (Le Goff) il y a six ans sur les bancs d’une école de musique où tous les deux étudiaient. Ils ont commencé à écrire et enregistrer. Puis Kilian, Toby et Virgile se sont joints à eux. En décembre 2012 naissait Shake Shake Go. Cette dénomination provient d’un appel à contribution lors des concerts. C’est celle d’un enfant de six ans qui avait vu le groupe à Sheffield qui a été retenue.

 

Poppy écrit les textes et Marc compose la musique. Puis ils étudient les arrangements avec les autres membres du groupe, lesquels travaillent ensuite leur partie. L’une de leur  chanson a été utilisée par BNP Paribas pour le spot publicitaire de la 103ème édition de la Coupe Davis, et une autre dans le film « Robin des bois, la véritable histoire » réalisé par Anthony MARCIANO.

 

Deux Gallois et trois Français pour promouvoir le genre pop-folk plutôt que l’électro, à contrecourant des tendances actuelles. Et pourtant, cela fonctionne puisque le quintette a enchaîné les concerts depuis 2014, assurant notamment la première partie de James Blunt au Royal Albert Hall, et vient de sortir son premier album, All in Time. Mais le rêve de Poppy, ce serait de monter sur scène avec Arcade Fire, Aretha Franklin, Tom Jones ou Bruce Springsteen. Excusez du peu…

 

Dans tous les cas, un bon moment prolongé par une (longue) séance d’autographes et de vente du premier album.

 

Les titres interprétés : Teach me to Fly, We are Now, Take me to the See, One Heart to Another, Little Warrior, There’s Nothing Better, The Lovers Side, England Skies, Doors to Heaven, Lead Me to the Water, Into the Fire, Soon, All in Time, The Night.

 

Organisation: Direction de la Culture de la Ville de Gap

                    dans le cadre du festival Eclat(s) d'été

Poppy JONES

Poppy JONES

Diaporama

Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap
Shake Shake Go à Gap

Vidéos

Published by Anima Gap
commenter cet article
17 août 2016 3 17 /08 /août /2016 23:38

Mardi 16 août 2016  Gap  Cathédrale ND de l’Assomption  18h00  Récompensé par de nombreux prix et distinctions, Brice MONTAGNOUX est issu du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Annécien d’origine, le musicien est depuis 2008 organiste titulaire du grand orgue Pascal Quoirin de l’église Saint-Nazaire de Sanary-sur-Mer, après l’avoir été, sur concours, en 2004, de celui de Chambéry. Brice MONTAGNOUX est nommé professeur d’orgue en 2004 au Conservatoire à Rayonnement Régional Toulon Provence Méditerranée.

 

Parallèlement, il a mené une carrière internationale et œuvré pour la promotion de l’orgue, s’attachant également à préserver le patrimoine existant. En 2012, il est nommé directeur du CEFEDEM-SUD, à Aix-en-Provence, établissement d’enseignement supérieur de la musique.

 

A Gap, l’organiste a fait montre de tout son talent : virtuosité du jeu, brillant et précis, expressivité, sensibilité. Que ce soit dans des pièces baroques (Toccata et Fugue en Ré « Dorienne » de J.S. BACH, Psaume 24 de A. VAN NOORDT), romantiques, modernes ou néo-classiques (Cantabile extrait des Trois pièces de C. FRANCK, Carillon de Westminster de L. VIERNE, Litanies de J. ALAIN, Prélude et Fugue sur le nom d’ALAIN de M. DURUFLÉ), la maîtrise de l’instrument gapençais était parfaite.

 

Mais une mention toute particulière est à accorder à l’exécution de l’œuvre contemporaine de Thierry ESCAÏCH, Evocation II (La Tempête), composée en 1996, qui a fait sonner le grand-orgue Jean DUNAND comme rarement et a mis à contribution deux tireurs de jeux. Cette œuvre, commande du Festival de Saint-Bertrand-de-Comminges, a été plébiscitée par les 400 spectateurs présents (voir notre deuxième vidéo).

 

Le prochain concert, le mardi 23 août, verra se produire un habitué de l’instrument gapençais, l’organiste Michel Pellegrin, professeur d’orgue à l’Ecole de musique d’Embrun et de formation musicale dans les Bouches-du-Rhône, qui a obtenu plusieurs premiers prix au conservatoire de musique de Marseille, et deux de ses élèves. Ce concert, prévu le 5 juillet, avait dû être reporté à la suite d’une avarie sur la soufflerie de l’orgue provoquée par la foudre.

 

Organisation : Association Les Amis de l’Orgue

                     dans le cadre du festival de Gap Eclat(s) d’été

Brice MONTAGNOUX

Brice MONTAGNOUX

Subtilité du jeu sur le pédalier

Subtilité du jeu sur le pédalier

Surtout ne pas oublier de saluer la caméra et donc...le public, placé 11 mètres et 58 marches plus bas devant un écran géant
Surtout ne pas oublier de saluer la caméra et donc...le public, placé 11 mètres et 58 marches plus bas devant un écran géant

Surtout ne pas oublier de saluer la caméra et donc...le public, placé 11 mètres et 58 marches plus bas devant un écran géant

La soufflerie de l'orgue, endommagée par la foudre début juillet

La soufflerie de l'orgue, endommagée par la foudre début juillet

De 400 à 600 spectateurs, c'est la fourchette de fréquentation des Mardis de l'Orgue à chaque concert

De 400 à 600 spectateurs, c'est la fourchette de fréquentation des Mardis de l'Orgue à chaque concert

Petits repères pour tirer les registres

Petits repères pour tirer les registres

Bien utiles pour tirer les registres dans des oeuvres comme celle de Thierry ESCAÏCH, Evocation II, en attendant un combinateur

Bien utiles pour tirer les registres dans des oeuvres comme celle de Thierry ESCAÏCH, Evocation II, en attendant un combinateur

Retransmission des concerts sur écran géant

Retransmission des concerts sur écran géant

N'oubliez pas d'éteindre vos téléphones portables

N'oubliez pas d'éteindre vos téléphones portables

Arrivée triomphale au milieu du public

Arrivée triomphale au milieu du public

Emu et heureux

Emu et heureux

Brice MONTAGNOUX devant l'Orgue Jean DUNAND

Brice MONTAGNOUX devant l'Orgue Jean DUNAND

Vidéos

Extrait de Toccata et Fugue en Ré "Dorienne" de Jean-Sébastien BACH

Extrait de Evocation II de Thierry ESCAÏCH

Extrait de Cantabile (Extrait des Trois Pièces) de César FRANCK

Published by Anima Gap
commenter cet article
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 13:19

Samedi 13 août 2016  Gap  Bonneval  21h00  Créé en 2006 par l’égypto-londonien Jay EL-KADY (Pharaoh) le groupe City Kay modernise la musique reggae en y introduisant des sonorités électro-contemporaines dont la finalité est d’exprimer des couleurs et des émotions nouvelles. Le tout servi par des arrangements vocaux très travaillés et un ensemble basse, batterie, deux guitares, claviers et percussions convaincant. Par des inclinaisons diverses d’un smartphone, les musiciens peuvent transmettre une commande musicale en HF à un ordinateur.

 

Du coup, on est plus proche de l’univers électro de James Blake, des colorations soul et funk du rappeur Kendrick Lamar Duckworth, du dub de Little Dragon, que de Bob Marley. En France, le groupe a partagé la scène avec  Lee Scratch Perry, Mac Roméo, Capleton, Rod Taylor, Winston Mc Anuff, des pointures... Remarqué notamment aux Transmusicales de Rennes, il a, après des albums axés sur la recherche de style puis une expérience sud-africaine, produit son album Daystar en 2015, dont les titres comme City Is a jungle, Here Before, Police, Monday to Sunday, Rockerstyle… ont été interprétés au concert de Gap. Avec, en premier rappel, le Lola Rastaquouère de Serge Gainsbourg, plus conventionnel mais politiquement incorrect.

 

Malheureusement, la date de programmation dans un quartier excentré et populaire de la ville n’était probablement pas la plus propice, entre le week-end du 15 août, les résidents en vacances majoritairement ce mois-ci et la fête foraine à proximité. Avec à peine 300 spectateurs présents, heureusement fort motivés et participatifs, ce groupe de qualité aurait mérité mieux.

 

Organisation: Direction de la Culture de la Ville de Gap

                          dans le cadre du festival Eclat(s) d'été

City Kay en concert à Gap

Diaporama

City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap
City Kay en concert à Gap

Vidéos

Published by Anima Gap
commenter cet article
13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 16:24

Vendredi 12 août 2016  Gap  Place de la République   18 et 21h00  Vincles, expression intraduisible qui évoque une notion de lien, est le nouveau spectacle de la compagnie Circ Bover pour fêter son dixième anniversaire. Basée aux Iles Baléares où elle a commencé par diffuser les arts du cirque, elle donnait à Gap sa première représentation en France.

 

Le spectacle Vinces est issu d’une commande ensuite développée par les artistes et met en action un cirque contemporain basé sur une structure inédite en bambou qui permet aux acrobates et jongleurs de développer leur art avec élégance et émotion. Simple en apparence, cette structure légère et mobile en forme de tétraèdre a nécessité une réflexion technique et artistique considérable.

 

Deux représentations ont réuni environ 800 spectateurs tombés sous le charme de ces quatre artistes (dont deux français) agiles et inventifs. C’est à la française du groupe, qui s’était déjà produite à Gap, que l’on doit cette première sur le territoire national.

 

Organisation: Direction de la Culture de la Ville de Gap

                    dans le cadre du festival Eclat(s) d'été

Des Baléares à Gap : Vincles

Diaporama

Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles
Des Baléares à Gap : Vincles

Vidéo

Published by Anima Gap
commenter cet article
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 17:08

Mercredi 10 août 2016  Gap  Parc de la Pépinière  21h00  Plus de 700 spectateurs sont venus écouter la musique Soul – Funk – Pop tonique de ce groupe de sept musiciens propulsé par Charlie, omniprésent sur scène, qui finissait sa tournée estivale à Gap. Avec, cerise sur le gâteau, un bassiste gapençais.

 

Créée en 2011 à l’initiative de Rémi Tchango, pianiste, chanteur et compositeur, la formation réunit à la base des camarades de lycée autour d’une passion commune. Constitué de Rémi Tchango (piano, voix), Jim Arthur (choeur, voix), Thomas Seyssel (trompette), Romain Langlais (saxophone), Julian Jan (guitare), Mathieu Picard (basse) et  Alex Lefko (batterie), le groupe a produit deux EP (extended play, format intermédiaire entre single et album), un clip vidéo, a donné une centaine de concerts et tourné notamment avec Deluxe (groupe français de musique groove),  avant de travailler sur un album à financement participatif paru le 7 novembre 2015 et intitulé Many People.

 

Comme il se décrit lui-même, le groupe joue « une musique qui lui est propre, s’inspirant des grandes icônes de la Soul et de la musique « old School » (Ray Charles, Bill Withers, Aretha Franklin…), mais aussi des artistes plus modernes tels que Jamiroquai, Prince, Raphael Saadiq… ». On a ainsi pu entendre les titres When I’ll Be Back On My Feet, Trouble maker, Jam, Save Us All, Fool, Happy Song, For a Broke Man, Manu People, Seïko, All I need, Allright, Extazy, Neptune Melody.

 

Sur scène, le personnage excentrique de Charlie, au chapeau haut de forme, passe du clavier au devant de  scène avec une vivacité singulière, là où une partie du public s’est massée pour partager en gestes et en rythme cette musique aux accents alternativement déchaînés et apaisés. Paradoxalement, une autre partie du public a quitté le concert avant la fin, les temps changent…  

 

Organisation: Direction de la Culture de la Ville de Gap

                          dans le cadre du festival Eclat(s) d'été

 

A Gap, Charlie & the Soap Opera

Diaporama

A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera
A Gap, Charlie & the Soap Opera

Vidéos

Published by Anima Gap
commenter cet article
10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 15:29

Mardi 9 août 2016  Gap  Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption  18h00  C’est à un mariage inédit que nous conviait l’association Les Amis de l’orgue : la clarinette de Nicolas ORGIAZZI avec l’orgue joué par Damien BRÉDIF. Ces deux là devaient assurément se rencontrer pour proposer un concert des plus attractifs.

 

Ouvert par un répertoire de style baroque, François COUPERIN (Offertoire sur les Grands Jeux de la Messe Solennelle à l'usage des paroisses, pour orgue), Georg Friedrich Haendel (Extrait de la Reine de Sabbat, transcription pour clarinette et orgue), Johann Sebastian Bach (Badinerie, Jesus bleibet meine Freude, transcription pour clarinette et orgue), cet agréable moment musical s’est poursuivi par plusieurs pièces des maîtres romantiques et modernes (compositeurs pour certains de musique classique) César FRANCK (Pièce Héroïque, pour orgue, Panis Angelicus, Ave Maria, transcriptions pour clarinette et orgue), Louis James Alfred Lefébure-Wély (Sortie en Mi bémol majeur, transcription pour clarinette et orgue), Jehan ALAIN (Litanies) et une œuvre du compositeur-mécène polonais contemporain Janusz BIELECKI (Sonata Libéra, transcription pour clarinette et orgue). Avec en rappel, la célèbre Trumpet Voluntary, pièce de Jeremiah CLARKE, souvent attribuée injustement à Henry PURCELL, dans une transcription pour clarinette et orgue.

 

Autant d’occasions pour les deux musiciens de démontrer leur virtuosité en présence de 400 spectateurs. Nicolas ORGIAZZI a obtenu deux Diplômes d’Etudes Musicales, étudié et enseigné à Megève, Chambéry et au CNR de Lyon où il a obtenu une médaille d’or. Il a intégré la Musique de la Garde Républicaine en 2004, est membre de l’Octuor de clarinettes de la Garde Républicaine et de l’Octuor de clarinettes K 622, créé en 2008 et largement inspiré de la musique de Wolfgang Amadeus Mozart. Damien BRÉDIF est l’organiste de la cathédrale de Gap et du sanctuaire de Notre-Dame du Laus. Il connaît donc bien l’orgue gapençais Jean DUNAND et sait en tirer le meilleur. Il a notamment étudié avec Pierre PINCEMAILLE, venu en concert la semaine dernière, grand maître de l’instrument. Il se produit régulièrement dans toute la région.

 

 Organisation : Les Amis de l’Orgue

                      dans le cadre du festival de Gap Eclat(s) d’été

Diaporama

Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap
Clarinette et orgue à la cathédrale de Gap

Vidéos

Extrait de l'Offertoire sur les Grands Jeux de la Messe Solennelle à l'usage des paroisses de François COUPERIN

Badinerie extraite de la Suite n° 2 de Jean-Sébastien BACH, transcription pour clarinette et orgue

Choral Jesus bleibet meine Freude (Jésus demeure ma joie) extrait de la Cantate BWV 147 de Johann Sebastian Bach

Published by Anima Gap
commenter cet article
9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 14:54

Lundi 8 août 2016  Gap  Beauregard  stade de la Tour  21h00  Le collectif lillois est venu distiller avec talent sa musique populaire et parfois politiquement incorrecte (qu’il autoproduit) devant un nombre malheureusement réduit de spectateurs, guère plus de 300, par suite du report de son concert du 18 juillet en raison du deuil national.

 

Si l’information n’a pas suffisamment circulé (en temps normal ce type d’événement  aurait attiré plus de 1000 personnes à Gap), le public présent n’a pas boudé son plaisir et a rejoint le devant de la scène rapidement et dans sa grande majorité.

 

Comment en effet résister au dynamisme de ces six garçons français et chiliens (Saïdou, Juanito Ayala, Jeoffrey Arnone, Antu, Boris Viande, El Pulpo) et à leurs rythmes endiablés, mélange de cumbia et de hip-hop, où les textes, en français, espagnol, arabe ou portugais, dénoncent les inégalités sociales et invitent à la lutte (la lucha sigue, la lutte continue).

 

Bref, un vrai moment de partage et de convivialité entre la scène et le public.

 

Organisation: Direction de la Culture de la Ville de Gap

                    dans le cadre du festival Eclat(s) d'été

Diaporama

Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap
Sidi Wacho en concert à Gap

Vidéo

Sidi Wacho en concert

Published by Anima Gap
commenter cet article
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 15:21

Samedi 6 août 2016  Gap  Place de la République  21h00  Le 5 juillet 2013, la Compagnie Kadavresky était déjà venue présenter son spectacle, L' Effet Escargot, sur cette même place. Cinq garçons doués qui défient les lois de la pesanteur et font rythmer absurde… avec adresse et talent : Jean-Loup, le zycos (Jean-Loup BUY), Maël, le petit prince (Maël DESLANDES), Noé, le mini corse (Noé RENUCCI), Quentin, le majordome (Quentin BREVET),et Léo, le père bourru (Léo BLOIS).

Prix de l’Humour à Leioa en Espagne au Printemps 2014, Prix du Public aux “Années Joué” en 2013, L’Effet Escargot tente de répondre aux questions suivantes selon la présentation qu’en fait la Compagnie :

 

Que faire avec des skis sur une piste de cirque ?
Avec des balles, une table et trois tiroirs ? Avec quatre pans de bois ?
C’est à sa façon que la toute jeune Compagnie Kadavresky répond à ces étonnantes questions. Une manière bondissante, décapante, où la poésie de l’instant répond aux nécessités de l’équilibre, où la facilité apparente se déploie dans le déliement des corps, où le burlesque résonne en contrepoint du risque. Parcours, chemins, sillons, rien ne va droit mais tout va haut, loin, selon des trajectoires inattendues, exquises en surprises...

Amis du nouveau cirque, après la représentation, longtemps la chanson de ces quatre bergers atypiques et de leur barde résonnera dans votre tête : La laine des moutons, c’est nous qui la gardène/La laine des moutons, c’est nous qui la gardons...

                                           Frédérique Galarschi

 

De même, le spectacle est encore décrit ainsi :

 

À tout moment, c’est le hasard qui prime dans l’effet escargot, tout est prévu au gré de sa fantaisie, suivez le guide.
Comme le hasard fait bien les choses, les situations burlesques s’enchaînent dans l’ordre et sans bavure, tout concorde entre les protagonistes de l’histoire…

Les coïncidences sont de mise pour rebondir au jonglage, menu à volonté dans les acrobaties, nécessité fait loi en équilibre, les performances sont de sortie ! Les exploits s’accumulent au fil des accessoires, attachez vos ceintures, les circonstances l’exigent : les particules élémentaires s’efforcent d’opérer l’amalgame pour engranger les rires et les applaudissements, en espèces sonnantes et trébuchantes!

 

Nul doute que ce spectacle d’une heure aura imprimé sa marque dans l’esprit des 700 spectateurs présents. Il reste, comme nous l’avions indiqué il y a trois ans, que les conditions de visibilité n’étaient pas optimales en raison de l’agencement et de l’environnement des lieux. Il aurait été profitable d’avoir une scène légèrement rehaussée ou d’opter pour un lieu où les spectateurs pouvaient dominer la scène, une grande partie de cette représentation remarquable se déroulant au sol.

 

Organisation: Direction de la Culture de la Ville de Gap

                     dans le cadre du festival Eclat(s) d'été

 

Diaporama

L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap
L’Effet Escargot…  fait son cirque à Gap

Vidéos

Published by Anima Gap
commenter cet article