Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2015 4 09 /07 /juillet /2015 00:34

Lundi 6 juillet 2015 Gap  centre-ville puis Jardin de la Providence  Le 5 mars dernier, Gap commémorait le bicentenaire du retour de Napoléon de l’Ile d’Elbe et de son passage par la ville, manifestation intégrée dans les événements initiés par L’Action Nationale des Elus pour la Route Napoléon (A.N.E.R.N.).

 

Un nouveau projet a vu le jour, largement porté par Marie-Noëlle BOURBON, professeure de trombone au conservatoire à rayonnement départemental de Gap, et Françoise CARBONERO, de la Direction de la Culture, avec le soutien de la Ville de Gap qui a bien voulu inscrire ce projet dans sa programmation estivale Gap en FaMiSol (Les lundis itinérants et Les lundis de la Providence).

 

C’est ainsi que « En route avec Napoléon »  évocation musicale et parlée de l’épopée napoléonienne, a rassemblé des musiciens et récitants de l’Isère, des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence dans deux ensembles, Les tambours et fifres du Dauphiné et le grand Ensemble de Cuivres et Percussions. Ces trois départements ont été traversés par Napoléon en 1815. Marie-Noëlle n’a pas hésité à mettre à contribution sa famille, sur le plan musical mais également matériel comme la réalisation de costumes…

 

Ainsi donc, ce lundi là, Les tambours et fifres du Dauphiné ont parcouru le centre-ville de la place Alsace-Lorraine à la place aux Herbes au pas cadencé des Marches Impériales, donnant à trois reprises une sérénade pour suggérer à la population de venir au concert du Jardin de la Providence. Un peu en avance sur l’horaire indiqué dans les programmes et en raison de la canicule, ils ont laissé quelques spectateurs venus assister à leur démonstration sur leur faim puisqu’ils étaient déjà partis…

 

Une heure plus tard, dans le Jardin de la Providence, ils ont repris du service avant de céder la place au grand Ensemble de cuivres et Percussions dirigé par Marie-Noëlle BOURBON. Avec un programme spécialement orienté sur l’ère napoléonienne, cela va de soi. Une première œuvre, Beethoven versus Napoléon, composée par Bruno PETERSCHMITT et dédiée à Marie-Noëlle BOURBON, a évoqué le lien entre la musique du célèbre compositeur et le destin de l’empereur. Puis la deuxième œuvre, RN 2015, du même auteur et dédiée également à Marie-Noëlle, retraçait des épisodes de la vie de Napoléon (exil, espoir, retour, ralliement, coalition, confrontation, renoncement, exil). Enfin, Trois Fanfares pour des Proclamations de Napoléon, écrite en 1953 année où il obtint le Prix de Rome, de Jacques CASTEREDE, décédé en avril 2014, abordait trois périodes ( I-Campagne d’Italie - II-Les Adieux de la Garde - III-18 juin 1815 Bataille de Waterloo).

 

En guise de final, les deux formations rassemblées ont interprété une Marche napoléonienne.

 

Organisation : Direction de la Culture de la Ville de Gap et tous les musiciens de l’Isère, des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence

 

En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap
En route avec Napoléon à Gap

Partager cet article

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article

commentaires