Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 22:32

 

RETROUVEZ ICI LES MANIFESTATIONS CULTURELLES DE L'ETE 2010 :  link

 


 

Lundi 16 août 2010

 

Dans un monde où l'on évoque de plus en plus les problèmes liés à la culture, le Cinéma Voyageur se propose d'aller directement à la rencontre du public. link

 

Le Cinéma Voyageur est un cinéma libre et ambulant posant ses bagages ici ou là, au gré de ses envies, pour proposer à son public des films libres de droits, qu'ils soient fictions ou documentaires. link

Il était ce lundi l’invité de la ferme Escalle à Gap.

 

Les films projetés :

 

"Paso una abeja" (52 min) réalisé par Samuel Bettex & Florian Pourchi à 21h00. Documentaire sur l'Apiculture en Uruguay: "L'apiculture, de par son essence, c'est plus que récolter du miel ou d'autres produits de la ruche. L'abeille, dans sa quête de pollen et de nectar, contribue à polliniser un grand nombre de fleurs, et elle est donc un acteur important de l'équilibre naturel. Mais l'apiculture c'est avant tout des hommes qui travaillent avec cet insecte particulier. Les évolutions des territoires agricoles, les problématiques environnementales et les questions d'organisation en coopérative, autant de raisons qui poussent l'apiculteur à s'adapter en permanence, en Uruguay comme ailleurs dans le monde. Professionnel ou amateur, l'apiculteur retrouve toujours le chemin du rucher : il enfile alors sa combinaison, allume son enfumoir et entre dans le monde bourdonnant des abeilles.

 

Discussions en présence des réalisateurs - Constat sur l'apiculture mondiale - Présentation de l'Uruguay - La vie en ruralité.

 

 

"Carnets de Rêves" (21 min) + bonus (17 min) réalisé par Baptiste Gourden. Court métrage de fiction avec Rufus et Gabriella Wright: Dans le Paris du 19ème siècle, entre réalisme et poésie, se croisent le regard insouciant d'une fillette, la folie d'Anna, une fille de joie et un homme isolé du regard des autres. Cet homme est déformé du bas du visage. Cela l'empêche d'user de la parole. Il n'émet que des sons se rapprochant d'un chant. Il a la particularité de composer de la musique à partir des rêves. Comme s'il traduisait les songes en musique. Il "chante" dans la rue pour vivre. Habitant dans une maison close, il va faire la rencontre d'Anna qui écrit ses rêves dans des carnets et les lui donne. Parallèlement une petite fille, Juliette, écoute quotidiennement l'homme chanter en face de chez elle. Elle aussi écrit et dessine ses rêves.

 

Bonus: "Carnet de tournage" sur la production atypique de ce film et la démarche engagée des 200 bénévoles.

Discussion sur la production et la diffusion alternatives ancrées dans l'économie sociale. Présentation de toute "l'aventure" Carnets de Rêves, point de départ du cinéma voyageur.

 

 

 P1050796.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les nuits d’été sont propices aux marquages routiers dans les rues gapençaises, moindre circulation et chaleur atténuée…

 

 

 

P1050813.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article

commentaires