Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 17:14

Mercredi  5 juin 2013  Forum info santé

 

Ce « Village Santé pour tous ! » installé sur l’Esplanade de la Paix à l’initiative de ADREA mutuelle visait à sensibiliser un large public à des thématiques comme le dépistage du diabète, les conseils nutritionnels, la vision, la condition physique, les réflexes…

Pour cela, des animations et stands permettaient d’attirer de nombreux visiteurs bien que la pluie soit venue un moment jouer les trouble-fête. Etaient partenaires : Le Don du sang, Enfant en Danger, France Alzheimer 05, CODES 05, ADOT 05, Ligue Nationale contre le cancer, ADOC 05, Association des Diabétiques 05, la Prévention Routière, la Mutualité Française PACA, le club Elite 05, les Opticiens Mutualistes et la MATMUT.

 

 

 

Village Santé pour tous !

P1390265.JPG

 

 

 

 

Les démonstrations sportives...

P1390273.JPG

 

 

 

 

...ont été contrariées par une météo incertaine

P1390276.JPG

 

 

 

 

De nombreux stands permettaient de se tester et de s'informer

P1390280.JPG

 

 

 

Simulateur de conduite pour tester ses réflexes

P1390281.JPG

 

 

 

 

A plusieurs reprises, Julie Jourdan, jeune chanteuse de talent, a attiré le public

P1390363.JPG

 

 

 

 

 

Jeudi 6 juin 2013  Conférence sur la réforme des rythmes scolaires

 

Georges Fotinos était l’invité de l’ ADELHA et de la  FCPE dans la salle du Royal pour débattre de la  réforme des rythmes et des enjeux de la réorganisation des temps de l’enfant. Devant une soixantaine de personnes, le conférencier a d’entrée de jeu souligné la dégradation progressive du niveau scolaire en France révélée par les enquêtes  PISA. Puis il a précisé que la France avait l’année scolaire la plus courte, les vacances parmi les plus longues et le volume horaire le plus important, notamment pour les classes de CP-CE1. Précisant également que notre pays était le seul au monde à fonctionner sur une semaine scolaire de quatre jours.

 

S’appuyant sur des enquêtes et rapports récents, il a justifié la réforme initiée par le  décret du 26 janvier 2013 : En effet, l’Académie de médecine a parlé de fatigue et de surmenage avec des conséquences négatives sur les apprentissages. La Cour des comptes a pointé du doigt les emplois du temps construits par des adultes pour des adultes d’où nécessité d’adapter les emplois du temps. La commission parlementaire des affaires culturelles et éducatives s’est également emparée du sujet. L’Inspection générale de l’éducation nationale a dénoncé l’aberration de la semaine scolaire française.

 

Puis l’orateur a indiqué que l’aménagement du temps scolaire (ATS) était rarement une finalité pédagogique et éducative, et a retracé l’historique des calendriers scolaires, décrivant quatre périodes distinctes : 1882-1922 période socio-politique, 1922-1961 période socio-économique, 1961-1980 période économique, puis après 1980 une période composite comportant successivement des dimensions psycho-pédagogiques, socio-éducatives, socio-pédagogiques. Cette dernière période s’est ouverte avec l’émergence de la chronobiologie (Montagner, Testu, Vermeil…) faisant ressortir les tensions entre rythme socio-économique et rythme physiologique.

 

Il a décrit le processus qui a conduit à la réforme actuelle dont il a été un acteur important et a conclu en présentant les trois scénarios qui avaient émergé en précisant que tout projet d’aménagement du temps scolaire ne pourrait résulter que d’un compromis. Selon lui, l’ATS se révèlera comme un des leviers capables de faire évoluer et de façon globale le système éducatif vers plus de réussite et de progrès.

 

La conférence s’est achevée par un échange avec la salle qui a permis de faire ressortir diverses problématiques, comme la situation des petites collectivités locales, les manques de compétence et de personnel, les difficultés matérielles etc.

 

Hugues Guillory, délégué général de l’ADELHA, a parlé de coéducation, d’opportunité de s’emparer du sujet.

 

Le directeur académique des services départementaux de l’éducation nationale (DASEN), Pierre Barrière, présent dans la salle, a été invité à s’exprimer. Il a souligné que cette réforme ne pouvait apporter que du mieux, qu’il n’y avait pas grand risque à essayer, évoquant le concept de  constante macabre.

 

En tout état de cause, moins de 25 % des écoliers changeront de rythme dès la rentrée scolaire 2013. Cela laisse de la place pour approfondir le sujet qui suscite de nombreuses  interrogations et inquiétudes.

 

 

L'orateur invité sur le thème de l'aménagement du temps scolaire

P1390422.JPG

 

 

 

 

Hugues Guillory, délégué général de l’ADELHA, a parlé de coéducation

P1390417.JPG

 

 

 

Georges Fotinos

P1390420.JPG

 

 

 

 

 

Samedi 8 juin 2013  Troc’livres (OCCE 05)

 

Initié par l’Office Central de la Coopération à l’Ecole des Hautes-Alpes ( OCCE 05), le Troc’livres consiste au départ à apporter des livres dont on veut se défaire et à les troquer contre de nouveaux livres. Le concept s’est élargi à la distribution de livres ayant connu une « vie antérieure » moyennant une contribution symbolique, cela permettant de donner une seconde vie à des ouvrages qui auraient terminé sous la poussière ou au recyclage.

Cette formule permet aussi de sensibiliser les écoliers à l’échange convivial et à la place du livre dans les relations sociales.

 

 

Un vaste choix d'ouvrages

P1390793.JPG

 

 

 

 

Un public fidèle de familles et de particuliers

P1390790.JPG

 

 

 

 

 

Samedi 8 juin 2013  Concert de la Musique des équipages de la Flotte de Toulon 

 

C’est dans un Quattro pas totalement rempli (le billet coûtait quand même vingt euros et la salle est grande) que la  Musique des équipages de la Flotte de Toulon a montré toute l’étendue de son répertoire. Invitée par l’orchestre d’harmonie de la Ville de Gap qui fête cette année ses 90 ans, cette formation est l’une des meilleures de France dans sa catégorie.

 

Elle en a fait la démonstration en interprétant, avec une précision millimétrique, des œuvres extraites de divers répertoires, du post-romantisme à la musique moderne. Ainsi a-t-on pu écouter la Pavane de Gabriel Fauré, que côtoyait la Suite de Candide de Leonard Bernstein, ou le célèbre thème de Rabbi Jacob de Vladimir Cosma, suivi par la Marche Lorraine de Louis Ganne.

 

La direction a été tour à tour assurée par Marc Sury, Alexandre Kosmicki et Virginie Charlet, respectivement chef de musique des armées de classe exceptionnelle, chef de musique de première classe et tambour-major.

 

 

 

P1390939.JPG

 

 

 

Musique des équipages de la Flotte de Toulon

P1390841.JPG

 

 

 

Vue rapprochée

P1390846.JPG

 

 

 

L'un des trois chefs de l'orchestre durant ce concert

P1390851.JPG

 

 

 

 

Le concert était ponctué de quelques explications

P1390854.JPG

 

 

 

Face au public qui applaudit

P1390893.JPG

 

 

 

Direction féminine

P1390910.JPG

 

 

 

Une formation de clairons pour l'une des oeuvres du programme

P1390895.JPG

 

 

 

Hommage rendu à l'un des saxophonistes qui achève sa carrière ce soir-là

P1390923.JPG

 

 

 

La vente de CD pour les amateurs éclairés

P1390936.JPG

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article

commentaires