Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 18:16

12 novembre 2011 Gap Le Quattro    Le traditionnel concert dédié à la patronne des musiciens (qui se fête le 22 novembre) proposé par l’orchestre d’harmonie de la Ville de Gap a tenu toutes ses promesses sur le plan musical. D’année en année, le niveau technique des musiciens s’élève et comme le soulignait Thierry Bigot, président de l’association «  Orchestre d’harmonie », il faut compter au minimum huit années de pratique instrumentale avant d’intégrer les rangs de l’orchestre. Des solistes talentueux émergent, témoignant de la vitalité du  Conservatoire à Rayonnement Départemental, véritable pépinière de talents. Voir aussi l’édition 2010, ici.

 

Le programme, qui associait, entre autres, culture latino-américaine ou hispanique et culture cinématographique (musiques de films et comédies musicales) était souligné et ponctué par des interventions de la compagnie de théâtre Grosso Modo (Les Machins Pro), basées sur le comique de situation et l’improvisation. Cette association n’a pas été du goût de tous les spectateurs, dont certains ont quitté la salle et d’autres ont manifesté leur mécontentement.

Il est vrai que le mélange de deux genres différents pouvait décontenancer les mélomanes et amateurs de musique seule, d’autant que la part réservée à ces intermèdes était un peu longue dans un concert dépassant déjà les deux heures. En outre certaines saynètes étaient un peu «tirées par les cheveux» dans un ensemble comportant des situations d’un réel intérêt. Cela n’enlève rien à la qualité de l’ensemble.

 

 

L'orchestre d'harmonie de la Ville de Gap

P1210018.JPG

 

 

 

 

 

 

La grande salle du Quattro a été vite remplie

P1210016.JPG

 

 

 

 

 

 

L'orchestre d'harmonie, sous la direction de Bruno Espitallier

P1210019.JPG

 

 

 

 

 

 

Vue rapprochée

P1210021.JPG

 

 

 

 

 

Les Machins Pros, issus de la compagnie théâtrale Grosso Modo

P1210046.JPG

 

 

 

 

 

 

Pastiche en lien avec la thématique musicale

P1210051.JPG

 

 

 

 

 

 

 

L'orchestre d'harmonie gagne année après année en technicité

P1210071.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Facéties de Grosso Modo

P1210085.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Benjamin, l'un des trois jeunes solistes mis en valeur au cours de ce concert, ici

dans un arrangement de Perles de Cristal, de Georges Hamel

P1210087.JPG

 

 

 

 

 

 

Les Machins Pros dans leurs oeuvres 1

P1210118.JPG

 

 

 

 

 

Les Machins Pros dans leurs oeuvres 2

P1210120.JPG

 

 

 

 

 

 

Les Machins Pros dans leurs oeuvres 3

P1210122.JPG

 

 

 

 

 

 

Les Machins Pros dans leurs oeuvres 4

P1210125.JPG

 

 

 

 

 

 

Evin, soliste dans La Ronde des Lutins, d'Antonio Bazzini

P1210149.JPG

 

 

 

 

 

 

Les Machins Pro en buzzer (bipeur)

P1210155.JPG

 

 

 

 

 

Troisième soliste, Nicolas, dans un arrangement de La Gremellite de Pierre-Max Dubois

P1210159.JPG

 

 

 

 

 

 

Effet de couleur

P1210187.JPG

 

 

 

 

 

 

Parodie du chef d'orchestre par Nicolas, présentateur, et acteur de Grosso Modo

P1210213.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Thierry Bigot, président de l'orchestre d'harmonie, adresse de nombreux remerciements

P1210180.JPG

 

 

 

 

 

Les jeunes solistes remercient également le chef d'orchestre et leurs professeurs

P1210182.JPG

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article

commentaires