Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 20:36

Gap   1er janvier 2012   Théâtre de la passerelle 15h00 et 17h00   Le désormais traditionnel concert du Jour de l'An a conclu les animations des vacances de Noël et ouvert en beauté l'année 2012.

Le Comité des Fêtes et d'animations, présidé par Michel Ruffier, avait mis les petits plats dans les grands en proposant deux séances qui ont pu satisfaire le public gapençais.

 

L'orchestre des Alpes du Sud " Opus" dirigé de main de maître par Jean-François Héron a interprété des oeuvres de circonstance: Valse de l'Empereur, La Chauve-Souris, Pizzicato Polka, de Johann Strauss, extrait des Contes d'Hoffman de Jacques Offenbach, mais aussi extraits d'opéra de W.A. Mozart, d'Ambroise Thomas ("Mignon" et le célèbre air "Connais-tu le pays où fleurit l'oranger"), de musique de ballet avec le célébrissime Casse-Noisette de Tchaïkovski, extrait d'un concerto de Haydn... et une conclusion (presque) obligée par la Marche de Radetzky de Johann Strauss père.

 

Le public, familial avec de nombreux "seniors" également, a apprécié cette parenthèse culturelle entre festivités et reprise des activités sociales. A en juger par quelques applaudissements intempestifs, c'était aussi une découverte pour certains et donc d'un intérêt culturel manifeste. L'humour n'était pas pour autant absent, et Jean-François Héron, avec ses musiciens, avait concocté quelques facéties qui  ont contribué à l'ambiance joyeuse de ce spectacle.

 

On notera également les performances vocales des deux solistes, Monique Borelli, soprano colorature, et Valérie Dellong, mezzo-soprano.

 

 

 

P1220430.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Le marché de Noël avait plié bagage...

P1220226.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

...avec des renforts mécaniques...

P1220231.JPG

 

 

 

 

 

 

 

A la salle de l'Hôtel de Ville...

P1220239.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

...l'exposition d'Isabelle Marchand nous avait transportés en Asie...

P1220254.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Le réveillon avait éveillé nos papilles...

P1220201.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Les lendemains avaient été moins appétissants...

P1220206-Copie.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Et le jour du concert est arrivé...

P1220491.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Le maire de Gap, Roger Didier, a présenté les voeux de la municipalité avec, à ses côtés, Michel Ruffier, président du Comité des Fêtes et d'animations

P1220308.JPG

 

 

 

 

 

 

 

La salle était presque comble

P1220311.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Et le concert a commencé

P1220325.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec un solo de violoncelle dans l'oeuvre de Haydn

P1220334.JPG

 

 

 

 

 

 

 

La soprano Monique Borelli est entrée en scène...

P1220347.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

...et a enchanté Mozart...

P1220352.JPG

 

 

 

 

 

 

 

...appuyée par un orchestre dont les musiciens avaient sacrifié leur Jour de l'An, mais pour la musique, on ne compte pas. L'interprétation était d'excellente facture, pour ne rien gâcher...

P1220348.JPG

 

 

 

 

 

 

Puis Valérie Dellong, bien connue des gapençais, est entrée dans la ronde

P1220376.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Le chef d'orchestre était concentré

P1220385.JPG

 

 

 

 

 

 

Les archets étaient levés

P1220394.JPG

 

 

 

 

 

 

 

L'ambiance lumineuse variait...

P1220402.JPG

 

 

 

 

 

 

 

...par les soins des techniciens de la régie, tapis dans l'ombre, mobilisés et efficaces

P1220415.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Complicité entre le chef d'orchestre et la chanteuse

P1220419.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Musiciens venus d'horizons divers (04, 05, 38 ...) donnant le meilleur d'eux-mêmes

P1220431.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Orchestre composé de professionnels et d'amateurs...éclairés

P1220438.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Les chanteuses réunies en duo...

P1220448.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

...duo fort apprécié par le public

P1220454.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Là, ça a commencé à dérailler...

P1220462.JPG

 

 

 

 

 

 

...puis ça a carrément dégénéré...

P1220466.JPG

 

 

 

 

 

 

...et ça a été le début de la fin (du concert). Le public était aux anges.

P1220467.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Il a fallu tenir sans rigoler, c'était peut-être le plus dur...

P1220471.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Heureusement, la Marche de Radetzky de Johann Strauss père a remis tout le monde au pas...

P1220485.JPG

 

 

 

 

 

 

...et tout s'est achevé par des applaudissements nourris...

P1220488.JPG

 

 

 

 

 

A l'année prochaine !!!

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article

commentaires