Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 23:41

programmation du 18 au 22 juillet

 

LES LUNDIS DE LA PROVIDENCE

 

18 juillet 2011 Hélène Tysman,  pianiste virtuose, premier prix du Conservatoire National Supérieur de Paris, finaliste du prestigieux concours Chopin à Varsovie, a honoré de son talent les jardins de la Providence.

 

Dans le cadre du  festival de Chaillol, éclectique mais dont la question de la démocratisation culturelle constitue un axe central, Hélène Tysman a interprété avec sensibilité la première Partita de Jean-Sébastien Bach en sib majeur, la 4ème Ballade de Frédéric Chopin en fa mineur, trois pièces de «Gaspard de la Nuit» de Maurice Ravel (Ondine, Gibet et Scarbo), la Mephisto-Valse de Franz Liszt, et une étude de Chopin en rappel.

 

Le festival de Chaillol, dont le directeur artistique est Michaël Dian, a maintenant conquis ses lettres de noblesse. Essaimant dans le Champsaur puis dans le Gapençais et le Dévoluy, de Veynes à Chorges en passant par Tallard, il propose parallèlement aux concerts des balades musicales, des rencontres avec les musiciens, des ateliers musicaux, des stages, du chant choral, des conférences, des rencontres littéraires…

Ce festival s’inscrit dans la programmation départementale «  L’Accordée ».

 

 

 

Hélène Tysman

 

P1170280.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1170286.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Michaël Dian, directeur du festival de Chaillol avec Martine Bouchardy,

maire adjointe à la Culture

 

P1170250.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Un public attentif

 

P1170292.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Une sensibilité toute artistique

 

P1170299.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Comme souvent, l’hélicoptère qui dessert le centre hospitalier a troublé la quiétude du concert, mais les urgences n’attendent pas

 

P1170239.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES MARDIS DE L’ORGUE (19ème saison)

 

19 juillet 2011 Sylvain Pluyaut, professeur d’orgue au Conservatoire Régional de Dijon, est un habitué de l’orgue gapençais. Il a notamment enregistré un CD sur l’instrument en 1995. Invité en juin 1998 à se produire sur l’orgue de la salle du  Concertgebouw d’Amsterdam et sous la baguette de Yehudi Menuhin, il est sollicité actuellement pour participer à une session de formation pour des organistes à Moscou et se produira dans cette même ville à cette occasion.

Pédagogue dans l’âme, il a pris le temps d’expliquer au public, démonstration sur orgue portatif à l’appui, certaines subtilités des œuvres interprétées, œuvres de Couperin, Bach, Corrette, Dubois, Liszt.

 

Le concert, un moment perturbé par une animation extérieure liée au passage du Tour de France, s’est conclu par une magistrale improvisation sur un thème populaire proposé par Michel Bernard-Reymond, président des Amis de l’Orgue et présentateur du concert.

 

 

 

 

Notre Dame de l'Assomption, cathédrale de Gap dont la croix sommitale culmine à 64 mètres

 

P1170679.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Sylvain Pluyaut

 

P1170624.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’organiste avait convié, exceptionnellement, quelques personnes (des enfants en premier lieu) à monter pour visualiser le «cadre» de l’instrument, toutefois l’acoustique est meilleure en bas.

 

P1170630.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le concert est retransmis sur grand écran

 

P1170681.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Sylvain Pluyaut en pédagogue

 

P1170686.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES JEUDIS DU KIOSQUE

 

21 juillet 2011 Le groupe de rock pop «  The Popopopops » révélé en 2008 à l’occasion des Transmusicales de Rennes a attiré 700 personnes dans le parc de la Pépinière. Inspirés notamment par la nouvelle scène anglaise, ces jeunes musiciens préparent leur premier album.

Toniques et trouvant le point d’équilibre entre musique pop et rock énergique, ces quatre garçons tracent leur route sur la nouvelle scène française.

 

 

 

 

 

P1170790.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1170791.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1170803.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

700 personnes sont venues écouter le jeune groupe de rock

 

P1170813.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES VENDREDIS ITINERANTS

 

22 juillet 2011 C’est à un spectacle de cirque aérien peuplé de créatures que nous conviait ce nouveau vendredi sur l’esplanade du conseil général. Une arche, disposée en zone centrale, partageait le public en deux, avec deux visions sensiblement différentes du spectacle.

 

CréatuR, tel est le nom de ce voyage étrange proposé par  La compagnie des Tréteaux du Cœur Volant, créée en 1985, implantée en Champagne-Ardennes, au cours duquel on assiste à l’éclosion de créatures qui jouent avec l’espace, l’air et le feu, à travers les créations d’un artiste-plasticien.

 

On est à la fois intrigué et séduit par cette forme d’exploration artistique qui sort en partie des sentiers battus.

 


 

 

 

 

 

P1170845.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1170861.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

De la nuit surgit un échassier

 

P1170873.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Du cocon émerge la vie

 

P1170890.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Grâce aérienne

 

P1170892.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

L’arche permet un spectacle bipolaire

 

P1170907.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Violence et fascination du feu

 

P1170928.JPG

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article

commentaires