Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 21:58

Jeudi 3 juillet 2014 Gap  Place de la République  C’est le groupe de reggae Meta and The Cornerstones qui a ouvert la saison estivale de la programmation Gap en Famisol initiée par la Direction de la Culture de la Ville de Gap.

 

Entre Tilburg aux Pays-Bas et Cascais au Portugal, le groupe de musique reggae a posé ses valises à Gap, le temps d’un concert chaleureux. Ce groupe réalise une synthèse de la musique afro-pop, hip-hop, rock, et soul music, transcendant les barrières géographiques et linguistiques, mêlant anglais, français, wolof et fulani.

 

Meta Dia a baigné durant son enfance sénégalaise dans la musique de Gregory Isaacs et Bob Marley qu’il entendait à la radio, et a très vite concrétisé son rêve de devenir musicien, formant son premier groupe, Yalla Suuren, en l’an 2000. Après plusieurs collaborations, reconnaissances, et un court séjour à New-York, Dia a créé le groupe Meta and The Cornerstones avec  Adrian Djoman (basse), Shahar Mintz (guitare solo), Andre Daniel (clavier), Ian Joseph (batterie) et Daniel Serrato (guitare), lesquels ont apporté chacun leur influence (caribéenne, africaine, américaine…). Le groupe  a joué avec les plus grands : Luciano, Steel Pulse, Clinton Fearon, Alpha Blondy, Israel Vibration, Lee Perry,Tanya Stephens, Gentleman, Groundation …

 

En 2007, le groupe a été personnellement invité par la star internationale sénégalaise Youssou N’Dour à se produire au Nokia Theatre de New-York puis a réalisé son premier album en 2008.

 

Le groupe actuel est composé de Meta Dia (chanteur), Rupert McKenzie (basse), Aya Kato (clavier), Wayne Fletcher (batterie), Shahar Mintz (guitare) et Daniel Serrato (seconde guitare). En avril 2013, un second album, produit par VPAL – VP Records et distribué par Fontana/Universal, a vu le jour (premier groupe africain à signer avec ce label). Réalisé à Kingston en Jamaïque dans le mythique studio Tuff Gong (dur comme un gong, surnom de Bob Marley qui créa ce studio pour s’affranchir des producteurs jamaïcains), il constitue un hommage aux ancêtres et vise, en 14 titres, à préserver l’héritage et l’histoire de l’humanité, faisant le lien entre Afrique et Jamaïque.  

 

P1690607.JPG

 

 

Martine Bouchardy, maire adjointe à la Culture

ouvre la saison 2014 de Gap en Famisol...

P1690575.JPG

 

...puis Armand Vache, administrateur du Quattro,

présente le groupe de musique reggae

P1690579.JPG

 

 

 

P1690587.JPG

 

 

P1690595.JPG

 

 

P1690596.JPG

 

 

P1690599.JPG

 

 

P1690602.JPG

 

 

P1690614

 

 

 

P1690618.JPG

 

 

 

P1690621.JPG

 

 

 

P1690624.JPG

 

 

 

P1690625.JPG

 

 

 

P1690628.JPG

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article

commentaires