Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 10:03

Lundi 9 juillet 2012  Gap  Jardins de la Providence  C’est à un concert consacré aux «Romantiques français» que nous a convié la Direction de la Culture de la Ville de Gap. Deux jeunes chanteurs et un pianiste, lauréats de prix et concours, ont interprété avec talent des airs de Duparc, Massenet, Bizet et un duo final, Heure exquise, valse de l’opérette «La Veuve joyeuse» de Franz Lehar.

 

Passés par l’Académie européenne de musique, émanation du Festival d’Aix-en-Provence, les jeunes musiciens ont pu perfectionner leur art au contact des plus grands artistes et pédagogues. C’est donc à un remarquable récital, tout en finesse, qu’ont pu assister les nombreux spectateurs (500 environ) qui avaient investi les jardins de la Providence, lieu idéal pour mettre en valeur ce type de répertoire.

 

 

 

 

 

Le programme, illustré par le papillon Isabelle, espèce endémique du pin sylvestre présente essentiellement dans les Alpes et les Pyrénées

P1280444.JPG

 

 

 

 

 

 

Avant tout concert, il faut accorder le piano, qui a subi le "traumatisme" du transport,

ici au LA 441, pour satisfaire tous les concertistes

P1280443.JPG

 

 

 

 

 

Emmanuelle Roche, la nouvelle directrice de la Culture, a présenté le concert

P1280446.JPG

 

 

 

 

 

Damien Pass, baryton

P1280452.JPG

 

 

 

 

 

Andrea Soare, soprano

P1280460.JPG

 

 

 

 

 

 

En duo. Au piano, Philip Richardson

P1280505.JPG

 

 

 

 

 

Un pur moment de bonheur, pour les artistes comme pour les spectateurs

P1280517.JPG

 

 

 

 

 

 

Après le récital, il faut ôter les protections

P1280523.JPG

 

 

 

 

 

Les artistes entourent la jeune gapençaise Laurianne, qui s'est acquittée avec brio de la tâche délicate qui consiste à tourner les pages des partitions pour le pianiste

P1280527.JPG

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article

commentaires