Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 21:04

13 août 2013  C’est par le  Veni Creator du compositeur baroque Nicolas de Grigny, né à Reims comme lui, que Pierre MEA a ouvert son récital sur le  Grand Orgue Jean Dunand de la cathédrale de Gap, avec le concours d’un petit chœur composé  de Michel, Daniel et Pierre. Ce compositeur publia un livre d’orgue en 1699 que Jean-Sébastien Bach, admirateur du musicien recopia intégralement à la main.

 

Pierre MEA a poursuivi avec un  Salve Regina de  Vincent PAULET, illustre compositeur contemporain né à Reims lui aussi, pièce contemporaine tout en subtilité et en douceur. Ont suivi des œuvres de Jean-Sébastien BACH (Pièce d’Orgue en Sol majeur), de Louis Nicolas CLERAMBAULT (Suite du 2e ton), de Jehan ALAIN (Variations sur un thème de Clément Janequin, Postlude pour l’Office des Complies), de Maurice DURUFLÉ (Choral varié sur le Veni Creator), qui ont permis de mettre en valeur les registres de l’instrument et la virtuosité de l’organiste.

 

Pierre MEA obtient un premier prix d’orgue en 1988 à Reims. Puis il se perfectionne jusqu’à obtenir deux premiers prix (orgue et harmonie) au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1991. Lauréat 1992 de la Fondation Yehudi Menuhin, il est aujourd’hui l’organiste titulaire du Grand Orgue de la cathédrale de Reims. L’instrument de ce prestigieux édifice national nécessiterait une restauration intégrale estimée à trois millions d’euros, cela donne une idée de la dimension de l’instrument.

 

Outre ses fonctions de professeur d’orgue au Conservatoire régional de Reims, Pierre MEA a notamment collaboré au cours de ses concerts avec l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de France, la Cappella de Saint-Petersbourg, l’Orchestre de Montpellier Languedoc-Roussillon, sous la direction de chefs comme Riccardo Muti, Kurt Masur, Daniele Gatti, Leonard Slatkin ou Vladislav Tchernouchenko.

 

Ce récital pour orgue seul a attiré 300 spectateurs.

A l’issue du concert, deux organistes en villégiature dans la région sont venus saluer le concertiste, qu’ils connaissaient. Les organistes forment une grande famille…

 

P1470282.JPG

 

 

 

 

Pierre MEA

P1470298.JPG

 

 

 

Un style élégant et un jeu subtil

P1470259.JPG

 

 

 

Michel, Daniel, Pierre exposent le  Veni Creator

P1470263.JPG

 

 

 

Après chaque oeuvre l'organiste se tourne vers la caméra pour saluer le public placé 12 mètres plus bas

P1470274.JPG

 

 

 

 

Tant que l'orgue ne sera pas équipé d'un  combinateur, il faudra un assistant pour changer les registres (et tourner les pages). Cela nécessite un investissement de 20 à 30 000 euros.

P1470276.JPG

 

 

 

 

Les concerts d'orgue à Gap, c'est de l'histoire déjà ancienne, mais sur le grand orgue Jean Dunand, c'était la  vingtième édition en 2012

P1470267.JPG

 

 

 

Claude, le trésorier de l'association a réalisé un panoramique

de l'intérieur de la cathédrale

P1470281

 

 

 

La retransmission sur grand écran permet au public de vivre chaque concert avec plus d'intensité

P1470290.JPG

 

 

 

Les tirants de registre situés à gauche du clavier de l'orgue

P1470300.JPG

 

 

Les tirants de registre situés à droite du clavier de l'orgue

P1470301

 

 

 

Le pédalier

P1470302.JPG

 

 

 

A chaque fin de concert l'organiste descend 58 marches, soit une douzaine de mètres, pour venir saluer le public.

P1470291.JPG

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article

commentaires