Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 22:49

Mardi  5 août 2014 Gap Cathédrale ND de l’Assomption   C’est Damien BREDIF, organiste titulaire de la cathédrale de Gap et du sanctuaire de Notre-Dame du Laus, qui donnait un récital ce mardi. Et il a innové en utilisant des partitions numérisées sur une tablette et un clavier permettant de télécommander la tourne des pages. A notre connaissance, c’est une première…

 

L’organiste a proposé, dans un répertoire resserré, avec une dimension pédagogique (découverte des jeux de l’instrument), un concert très alerte et varié, avec en ouverture un agréable Deuxième Choral en si mineur de César Franck, presque contemporain avec la Suite Gothique de Léon BOËLLMANN interprétée à la fin dont le compositeur admirait beaucoup César Franck.


Touche baroque avec Jean-Sébastien Bach (Prélude et Fugue en sol majeur, œuvre moins connue que la célèbre Toccata et Fugue en ré mineur) et Johann Gottfried WALTHER (Concerto en si mineur, d’après Vivaldi), cousin de Bach, auteur d’un remarquable dictionnaire de la musique et des musiciens.


Et romantisme encore, outre Franck et Boëllmann, avec le Prélude et Fugue en ut mineur de Félix MENDELSSOHN-BARTHOLDI. En bis, Damien BREDIF a donné une Toccata en do de Jean-Sébastien BACH, élégamment maîtrisée.

 

Damien BREDIF à l'orgue, Gabriel NAL aux registres

P1720744.JPG

 

 

Damien BREDIF

P1720729.JPG

 

 

La technologie se glisse peu à peu dans la logistique des concerts d'orgue

 

P1720728.JPG

P1720734.JPG

P1720748.JPG

 

 

 

P1720746.JPG

 

 

Subtils jeux de pieds à découvrir ci-après en vidéo,

et système D pour tenir serrés les bas de pantalon

P1720750.JPG

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu plus de 300 spectateurs

P1720752.JPG

 

 

Près de l'orgue, une abondante bibliographie

P1720753.JPG

 

 

L'organiste salue le public en se tournant vers la caméra

P1720756.JPG

 

La retransmission sur grand écran, c'est plusieurs dizaines de mètres de câbles...

P1720759.JPG

 

...pour arriver jusqu'en bas

P1720757.JPG

 

De même, pour venir saluer le public, situé 11 mètres plus bas environ, l'organiste doit affronter 58 marches et traverser la nef centrale

P1720761.JPG

 

Des fissures sous contrôle

P1720762.JPG

 

La prière numérique

P1720771.JPG

 

Salut final

P1720782.JPG

 

Après le concert, réunion-bilan (débriefing) avec les bénévoles de l'association Les Amis de l'Orgue, les organistes présents au concert, le vidéaste

P1720790.JPG

 

 

 

 

Petite vidéo

 


 


 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article

commentaires