Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 19:59

7 août 2013  Initialement prévue au Y des rues de France et Pérolière, cette animation a été déplacée à la salle des Pénitents en raison d’une menace orageuse.  Le Thé, présenté par la  Compagnie Toc et Chic, est une pièce de théâtre burlesque avec manipulation d’objets. Voici le résumé tel qu’il est présenté sur le blog de la compagnie :


Deux femmes se retrouvent pour préparer le thé.  

 Plus qu'une habitude, c'est une véritable cérémonie à laquelle elles s'adonnent dans un rituel bien huilé.  

Et pourtant cette fois-ci, les choses ne se déroulent pas aussi bien qu'à l'accoutumée. De petits accidents surviennent et les poussent à sortir de leur routine.  

Leurs émotions les submergent et vont les conduire à se laisser aller à leurs instincts les plus bas....Tantôt complices, rêveuses, bagarreuses, passionnées, égoïstes, entêtées, coincées, autoritaires, honteuses, menteuses ou sensuelles, elles n'en restent pas moins deux grandes godiches qui rêvent encore au prince charmant.

 

On ne peut dire mieux en effet. L’expressivité des deux comédiennes, avec un jeu de mimiques et de postures bien rôdé fait merveille et le public rit de bon cœur, notamment les enfants, tout spécialement placés juste devant la scène.

 

Evidemment on regrette, une fois de plus, l’aléa météo qui conduit à donner ce spectacle dans une salle dont la configuration ne permet pas de bénéficier pleinement du jeu subtil de ces deux femmes qui finalement révèlent leur fragilité, ce qui les rend plus humaines encore.

 

Les deux comédiennes Corinne Amic et Marie Avenel

P1460752.JPG

 

 

 

 

Changement de lieu

P1460704.JPG

 

 

 

Ah, nous y voilà

P1460705.JPG

 

 

 

 

Si l'histoire est finalement simple, le décor minimaliste se peuplant d'objets (et plus...) au fil du spectacle, on notera d'abord, en l'absence quasi-totale de dialogues, le jeu des corps qui finalement, est un vrai langage laissant transparaître sentiments et états d'âme, explicitant la tranche de vie qui se joue là, avec malice et sensibilité. Laissons-donc parler les corps:

 

P1460708.JPG

 

 

 

 

P1460710.JPG

 

 

 

 

P1460714.JPG

 

 

 

 

P1460721.JPG

 

 

 

 

P1460723.JPG

 

 

 

 

P1460741.JPG

 

 

 

 

P1460744.JPG

 

 

 

P1460753.JPG

 

 

 

 

P1460756.JPG

 

 

 

 

P1460758.JPG

 

 

 

 

P1460759.JPG

 

 

 

 

P1460761.JPG

 

 

 

 

 

P1460762.JPG

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article

commentaires