Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 22:53

Jeudi 13 novembre 2014 Gap Théâtre de la passerelle   C’est à l’invitation du conseil général des Hautes-Alpes et en l’honneur de l’UNICEF qui fêtait deux anniversaires (25 ème anniversaire de la signature de la  Convention internationale des droits de l’enfant, adoptée par les Nations unies le 20 novembre 1989, et 50ème anniversaire de la création de l’Unicef France) que Marcel Rufo, pédopsychiatre renommé, est venu rencontrer les haut-alpins.

 

L’homme est affable et possède un véritable talent de conteur. Il a déroulé pendant 90 minutes son expérience de praticien dans le domaine de la famille, émaillée de nombreux exemples, anecdotes et témoignages, avant de répondre aux questions du public. Debout et disert, avec un sens de l’humour affirmé, il a captivé les presque 900 personnes présentes dans la salle (il y avait une liste d’attente !) même si certains s’attendaient à un exposé plus conventionnel. La convivialité y a gagné.

 

La famille, son rôle et son évolution, notamment la famille recomposée, telle était la thématique de départ de la conférence qui s’est ouverte avec cette citation en forme de question de l’humoriste Raymond Devos, posée par l’animateur Vincent Uzest : Comment identifier le doute avec certitude ? Si on doute, c’est pour être heureux et pour avoir des enfants plus heureux que nous a répondu le psychiatre. Il a aussi évoqué Freud qui disait qu’il y avait trois métiers impossibles : parent, psychanalyste, enseignant.

 

Puis il a poursuivi son propos en évoquant des cas concrets comme cette jeune fille anorexique qui a été requinquée par une grand-mère corse, ou cette chipie de trois ans qui ne voulait pas aller sur le pot. il a ensuite abordé ce qu’il nomme le scandale de l’échec scolaire, indiquant qu’il devrait y avoir tout au plus 5 % d’enfants en grande difficulté à l’entrée au collège et non les 15 % actuels, proposant des solutions personnelles.

 

Il a encore abordé des sujets comme l’adoption, la gestation pour autrui (il y est opposé), la procréation médicale assistée (il y est plutôt favorable pour des raisons qu’il exposera), la réforme des rythmes scolaires (il est partisan de la classe le samedi matin, des savoirs partagés, de l’apprentissage précoce des langues, de la coopération des différents partenaires…), la séparation, la garde alternée, les comportements sociaux, l’identité sexuelle…

 

Marcel Rufo a conclu en préconisant, tout en étant parent, de garder ses défenses infantiles actives, puis a échangé avec le public avant de dédicacer quelques uns de ses ouvrages.

 

P1770214-copie-1.JPG

 

 

Une salle bondée

P1770322.JPG

 

L'équipe de l'UNICEF 05, invitée d'honneur, autour de sa présidente, Michèle Brielles (au centre)

P1770195.JPG

 

La présidente de l'UNICEF 05, Michèle Brielles, puis Monique Estachy, 5e vice-présidente du conseil général en charge de la cohésion sociale et de la solidarité intergénérationnelle, ont tour à tour pris la parole pour évoquer le rôle de l'UNICEF et le partenariat noué avec le département (Les Hautes-Alpes, département ami des enfants).

P1770204.JPG

 

L'animateur de la conférence accueille le Professeur Marcel RUFO

P1770228.JPG

 

La conférence était retranscrite en langue des signes, un véritable exploit

physique pour les deux jeunes femmes sollicitées.

P1770203.JPG

P1770209.JPG

 

 

Chaleureux et maître de ses sujets

P1770233.JPG

 

En fin de conférence, la parole est donnée au public

P1770302.JPG

 

Marcel Rufo répond aux questionnements avec un langage clair et une bonne dose d'humour

P1770316.JPG

 

Moment d'échange

P1770319.JPG

 

Séance de dédicaces

P1770371.JPG

 

Quelques uns des best-sellers

P1770375.JPG

 

 

L’enregistrement de la conférence (qualité salle) ici

 

 

Partenariat conseil général 05 – UNICEF (extrait du site du conseil général)


Les Hautes-Alpes ont été reconnues en 2013 auprès de l’UNICEF comme « Département ami des enfants ». C’est le 3ème département à s’engager dans cette labellisation.

Faciliter la scolarisation des enfants handicapés, associer les enfants aux prises de décisions. Bref, prendre de l’avance sur le minimum que la loi française impose. Tel est l’objectif de la démarche « Ami des Enfants » portée par l’UNICEF depuis 2002, d’abord auprès des villes et en France puis auprès des départements.

Avec 22 % de la population ayant moins de 18 ans, le Conseil Général des Hautes-Alpes a placé l’enfance au cœur de son action locale. Devenir « Département ami des enfants » en s’engageant avec UNICEF France, c’est pour le Conseil Général 05, faire le choix de développer une dynamique d’innovation pour la promotion des droits de l’enfant, au-delà des compétences déjà étendues du département.

Au moment où l’on célèbre le 25ème Anniversaire de la ratification de la Convention Internationale des droits de l’Enfant (1989-2014) mais également le 50eme Anniversaire de la création de l’UNICEF France (1964-2014), le Conseil Général des Hautes-Alpes organisera donc du 17 au 21 Novembre 2014, une semaine de festivités autour des droits de l’enfant. Une mobilisation de l’ensemble des Hautes-Alpes autour du Conseil Général et du Comité Départemental de l’Unicef pour faire de cette semaine, une fête pour les enfants.

 

 

UNICEF Hautes-Alpes

Adresse et contacts


1 rue Colonel Roux
05000 GAP

Téléphone : 06 42 29 24 45
Email : unicef.gap@unicef.fr

Présidente : Michèle Brielles

Informations / Horaires d'ouverture :

 Horaires des permanences et de la boutique: le mercredi et le samedi de 9h30 à 12h00 et de 15h00 à 18h uniquement le mercredi. Fermeture du 1er juillet au 1er septembre.

 

 

 

14657_429_Affiche_sde_1_web.jpg

14658_561_Affiche_sde_3_web.jpg

14659_582_Affiche_sde_2_web.jpg

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article

commentaires