Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 13:20

27 juillet 2012 Gap Esplanade du conseil général 21h30 Dans un univers scénique construit mais modulable, une frêle jeune femme évolue : que cherche-t-elle? A intégrer ce groupe masculin d’acrobates et de musiciens qui la rejettent ou se jouent d’elle, dans un jeu d’attraction-répulsion ? A séduire l’un ou l’autre au risque de susciter la jalousie du groupe ? Toujours est-il que bien qu’elle semble être un jouet ou une marionnette aux mains de ces hommes qui l’entourent, elle n’en est pas moins le centre d’intérêt autour duquel tournent musique et acrobaties qui ne s’en éloignent que pour mieux s’en rapprocher.

 

Les musiciens donnent le ton de cette tragi-comédie, qui fait passer du rire aux larmes, de la nostalgie à l’espoir, en passant d’un style à l’autre, jazz ou hip-hop, avec des airs de piano bastringue. Les acrobates conjuguent leur talent d’équilibriste à celui de danseur, jongleur ou contorsionniste, jouent de leur corps et de celui de l’autre, animent des accessoires que l’on croyait faire partie du décor. La voix se fait instrument et prétexte à jeu sonore : pffffff ! font la bouteille de champagne qui s’ouvre et les fusées du feu d’artifice. Et en écho, un dialogue sonore s’instaure où les bruitages vocaux, tels des balles de ping-pong, bondissent et rebondissent et parfois, quittent la scène…

On est scié, on est scotché, tenu en haleine par les rebondissements, au sens propre comme au sens figuré, par les performances gymniques des acrobates et les trouvailles musicales des instrumentistes. Lorsque le spectacle se termine, on a l’impression qu’il vient de commencer. Chapeau, les artistes.

 

Tel était le spectacle de la Compagnie Akoréacro « pffffff ! » proposé par la Direction de la Culture de Gap. Composée des acrobates Claire Aldaya, Basile Narcy, Romain Vigier, Maxime Solé (primés au Festival du Cirque Mondial de Demain et médaillés à Moscou), des musiciens Mathieu Santa-Cruz (beat box, guitare), Guillaume Thiollière (accordéon), Guilhem Fontes (piano, clarinette) et Boris Vassallucci (violon, percussions). Sans parler d’une solide équipe technique : Manu Jarousse (régie lumière), Tom d’Hérin (régie son) et Jean-François Pyka (chargé de production et de diffusion), avec le soutien logistique du Quattro à Gap.

 

 

 

 

P1290514

 

 

 

 

 

Un conte tragi-comique et poétique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation, en régie, par la directrice de la Culture, Emmanuelle Roche

P1290505.JPG

 

 

 

 

 

 

Ebahissement vertical

P1290518.JPG

 

 

 

 

 

Revoir ses repères terrestres

P1290525.JPG

 

 

 

 

 

Equilibre renversant...

P1290538.JPG

 

 

 

 

...en musique

P1290540.JPG

 

 

 

 

 

Objet, bel objet, dis-moi...

P1290549.JPG

 

 

 

 

 

Solitude de la poupée posée là, comme un objet

P1290563.JPG

 

 

 

 

 

Belle, écoute-moi...

P1290589.JPG

 

 

 

 

Si tu le voulais...

P1290591.JPG

 

 

 

 

 

Poupée je ne suis pas, artiste je serai...

P1290600.JPG

 

 

 

 

 

Regardez comme je sais jongler

P1290617.JPG

 

 

 

 

Moi aussi j'ai du talent

P1290633.JPG

 

 

 

 

 

Surenchère

P1290643.JPG

 

 

 

 

 

Et cela, sais-tu le faire?

P1290655.JPG

 

 

 

 

 

Espoir d'avenir

P1290670.JPG

 

 

 

 

Moment de grâce, un ange passe

P1290678.JPG

 

 

 

 

Il s'agit de résoudre la quadrature du cercle

P1290693.JPG

 

 

 

 

Comment tourner cela?

P1290697.JPG

 

 

 

 

 

Tu seras des nôtres

P1290709.JPG

 

 

 

 

 

Enfin apaisée

P1290712.JPG

 

 

 

 

Et le rideau peut tomber

P1290713.JPG

 

 

 

 

Ovation debout

P1290718.JPG

 

 

 

 

A la fin du spectacle, 800 acclamations

P1290723.JPG

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article

commentaires