Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 10:26

Dimanche 13 octobre 2013  La  Société mycologique des Hautes-Alpes organise chaque année une grande exposition destinée à faire découvrir les champignons à un large public, mettre en valeur ses activités, permettre les échanges d’expérience et le recrutement de nouveaux bénévoles. L’association souhaite notamment toucher un jeune public. Cette année encore les visiteurs étaient au rendez-vous, d’autant que la saison a bien commencé dans le département, avec juste ce qu’il fallait de chaleur et d’humidité.

 

La polémique qui fait rage dans certains départements comme dans l’Ardèche en raison de la cueillette intensive, à des fins parfois commerciales, au mépris de la propriété privée, ne semble pas avoir encore gagné les Hautes-Alpes.

Mais la vigilance s’impose, car le piétinement et l’exploitation intensive des ressources peut conduire à un appauvrissement rapide du biotope.

 

Outre cette exposition, l’association organise des séances de détermination hebdomadaires, le lundi soir, dans son local au n° 9 de la rue des Silos à Gap, à partir de 20h30. Elle organise également des exposés grand public, des sorties mycologiques et des cours de familiarisation.

 

Pour cette édition, l’association avait invité l’un de ses membres, Jacques GUINBERTEAU, éminent spécialiste de grande renommée, à répondre aux sollicitations du public. A 61 ans, dont 40 comme ingénieur chercheur à l’INRA de Bordeaux, Jacques GUINBERTEAU, maintenant installé dans les Hautes-Alpes, à Puy Sanières, fut notamment à l’origine de la culture du Pied bleu et de la Pleurote (pour lesquels il a un petit faible), a travaillé sur la taxonomie du champignon, lequel constitue un règne à part entière ( Fungi), nous indique-t-il, plus proche du règne animal que végétal ! Sa composition cellulaire fait apparaître de la  chitine que l’on retrouve dans la carapace des insectes.

 Nos cousins les champignons ?

 

Jacques GUINBERTEAU parcourt les massifs des Hautes-Alpes car il souhaite établir la biodiversité fongique dans le département, celle-ci étant encore mal connue car l’une des moins étudiées. Il se propose de dresser un inventaire en vue de parvenir à la publication d’un ouvrage. Il a déjà noté des différences notables en raison notamment de la nature des sols, plus ou moins acides, citant comme exemple les sols calcaires du Massif du Dévoluy.

 

Poursuivons notre approche, toujours avec  Jacques GUINBERTEAU :

 

Le champignon vit en symbiose avec les végétaux, amenant notamment du phosphore aux racines des arbres avec son mycélium. Il participe de façon indispensable à la nutrition au sein des écosystèmes, et on le retrouve jusque dans les cellules de végétaux comme la carotte. Il est le composant presque incontournable dans les antibiotiques et les levures (bière, fromages…).

 

Le premier réflexe pour identifier, c’est de sentir, après avoir frotté sous le chapeau. L’odeur est un facteur stable et il existe un nez mycologique comme en œnologie. Il faut également cueillir le champignon entier, contrairement à une idée répandue qui préconise de le couper, car certains critères d’identification sont situés à la base du pied, comme pour les bolets poivrés et les amanites par exemple. De toute façon le champignon se reproduira par son mycélium. La diminution globale constatée de la ressource est d’abord liée au changement climatique avec déficit de pluviométrie et allongement des périodes de sécheresse, sans compter le piétinement des sols.

 

Il faudrait, pour préserver la ressource, éduquer le public, et notamment l’inciter à ne consommer qu’une ou deux fois durant l’automne, d’autant que la consommation abondante a fait apparaître de nouveaux phénomènes d’intolérance et d’allergie alimentaires. Jacques GUINBERTEAU  cite l’exemple du Tricholome équestre, appelé localement Canari, dont la consommation importante a induit des accidents, en raison d’une toxine de seuil (liée aux pigments jaunes) qui par un phénomène de  rhabdomyolyse a conduit à des décès (on avait d’abord cru à une confusion avec l’amanite phalloïde).

Pour ces raisons le champignon ne devrait constituer qu’un accompagnement et non un plat principal.

 

Pour des raisons sanitaires il ne faut pas transporter les champignons dans un sac plastique car la décomposition et le développement bactérien sont accélérés. Il convient pour l’identification d’amener toute la récolte afin de vérifier qu’il n’y a pas de faux amis notamment.

 


 

Dans le cadre de la Fête de la science...

P1500380.JPG

 

 

 

... et dans la salle des fêtes du lycée Dominique Villars à Gap

P1500381.JPG

 

 

 

 

Vue générale. De nombreux amateurs et des professionnels de santé, pharmaciens notamment.

P1500382.JPG

 

 

 

 

Les bénévoles de l'association n'ont pas ménagé leur peine pour pouvoir présenter aux visiteurs de nombreux spécimens

P1500388.JPG

 

 

 

Jacques Guinberteau, éminent spécialiste, se tenait à disposition du public...

P1500390.JPG

 

 

 

...pour des explications détaillées et des conseils précieux

P1500391.JPG

 

 

 

 

Quelques échantillons de l'exposition

 

Hygrophores

P1500392.JPG

 

 

 

 

Pleurotes

P1500393.JPG

 

 

 

Tricholomes

P1500394.JPG

 

 

 

Coprins (comestibles), Psathyrella Gracilis (sans valeur culinaire), Galerina Marginata (mortel), la prudence s'impose

P1500395.JPG

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 17:41

Dimanche 13 octobre 2013  L’association gapençaise  Le Cordon Lacté a décliné localement l’opération nationale  La Grande tétée, visant à promouvoir l’allaitement maternel.

 

L’association se donne pour objectif le partage des expériences de parents dans le domaine de l’allaitement et de la parentalité, à travers la constitution d’un réseau de conseils et d’entraide, avec l’appui de professionnel(le)s : sages-femmes, puéricultrices…

 

Elle organise, le deuxième mardi de chaque mois, de 9h à 11h00, un atelier thématique, dans la salle du Val du Plan à Gap. Voir programme 2013-2014 ici.

 

Contact :  Le Cordon Lacté  Val du Plan C18  4 rue des Hauts du Châtelard 05000 GAP

tél. 07 70 79 55 98

 

Voir l'édition 2012 ici

 

 

P1500366.JPG

 

 

 

Mise à disposition de documentation...

P1500368.JPG

 

 

 

 

...plus particulièrement centrée sur le sujet du jour

P1500369.JPG

 

 

 

La photo des mamans avec leur(s) enfant(s), prise simultanément (ou presque) dans toute la France,

sur le coup de 11h00. Dans les Hautes-Alpes, Briançon organisait également une manifestation.

P1500376.JPG

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 19:22

11 au 13 octobre 2013  A l’initiative du Dauphiné Libéré, le  Salon de l’habitat des Alpes du sud a accueilli au Quattro 23 exposants venus proposer services et prestations aux visiteurs désireux de construire, faire construire, rénover, accéder à la propriété, équiper leur habitation.

 

Promoteurs, agences immobilières, financeurs de projet, prestataires dans le domaine du chauffage, de l’isolation, des énergies renouvelables etc.  offraient ainsi au public la possibilité de s’informer, se documenter ou…faire affaire !

 

Pour ne rien gâter, il était possible de gagner un spa par tirage au sort.

 

 

Dans les allées du salon

P1500351.JPG

 

 

 

Le Quattro est plus connu pour ses spectacles mais les salons y prennent de l'ampleur

P1500350.JPG

 

 

 

Les promoteurs valorisaient leurs nouveaux projets immobiliers

P1500352.JPG

 

 

 

L'UNPI représentait les propriétaires privés, la présence des citrons n'était pas anodine...

P1500353.JPG

 

 

 

Un spa, d'une valeur de 6200 euros était à gagner par tirage au sort dans le cadre d'un jeu organisé par le Dauphiné Libéré et Nature Bleue. Il a été gagné par Nicole Ollivier.

P1500354.JPG

 

 

 

 

11 octobre 2013

 

Ce week-end-là: Premières neiges sur les hauteurs de Gap.

 

 

P1500347.JPG

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 15:56

Samedi 5 et dimanche 6 octobre 2013  La ville de Gap a accueilli les championnats de France de trail, discipline en pleine expansion en raison de son côté nature. La manifestation s’inscrivait dans le concept maintenant bien rôdé du  Gapen’cimes, série de courses en montagne étalée sur deux jours, comprenant le Trail de la Brèche de Charance (12 km), le Trail Edelweiss (52 km), le Trail court Les Crêtes (23 km) et cette année le Trail « Au féminin » dédié à la promotion du dépistage du cancer du sein dans le cadre de l’opération  Octobre rose, avec concours photo associé et de nombreuses animations.

 

En raison d’une incertitude météo, les circuits ont dû être modifiés, ajoutant un peu (trop au goût de certains coureurs) de bitume aux parcours, et la logistique a été rapatriée au Complexe sportif Jean-Christophe Lafaille pour l’essentiel, et au gymnase centre et place de Verdun pour les départs.

 

Cela n’enlève rien à l’exploit physique, quel que soit le classement de chacun, nécessitant une bonne préparation et une bonne gestion de l’effort, y compris sur le plan mental.

 P1500211.JPG

Parmi les principaux partenaires de l’événement, la Ville de Gap, le 4ème Régiment de Chasseurs, le Gap Hautes-Alpes Athlétisme, la Fédération Française d’Athlétisme, de nombreux médias (Dauphiné Libéré, L’Equipe, RMC…) et divers partenaires privés (une quinzaine en tout).

 

 

Les abords du Complexe sportif Jean-Christophe Lafaille pris d'assaut par les automobiles de 2300 coureurs et supporters

P1500207.JPG

 

 

 

 

Les arrivées se succèdent, avec parfois le soutien de toute la famille

P1500221.JPG

 

 

 

Ambiance dans le village de la course au Complexe sportif Jean-Christophe Lafaille

P1500223.JPG

 

 

 

Retour sur les podiums:

 

TRAIL LONG

 

Seniors

1. Sébastien Spehler, 5h17mn43s
2. Fabien Antolinos, 5h18mn37s
3. Michel Lanne, 5h18mn45s

P1500231.JPG

 

 

 

Affluence médiatique

P1500233.JPG

 

 

 

 

Le champion de France de trail 2013, le coureur alsacien Sébastien Spehler

P1500241.JPG

 

 

 

Seniors

1. Stéphanie Duc, 6h29mn28s
2. Caroline Chaverot, 6h38mn55s
3. Maud Combarieu, 6h43mn37s

P1500260.JPG

 

 

 

Vétérans 1

1. Lionel Bonnel, 5h39mn42s
2. Thomas Saint-Girons 5h45mn41s
3. Hervé Giraud-Sauveur, 5h50mn24s

P1500264.JPG

 

 

 

 

Clin d'oeil à notre ami coureur Hervé Giraud-Sauveur, du  GHAA, également vainqueur longue distance du Challenge des trails de Provence

P1500267.JPG

 

 

 

 

Espoirs

1. Aurélien Dunand-Pallaz, 5h46mn45s
2. Jean-Baptiste Ghibaudo, 6h10mn32s
2. Lucas Perez, 6h53mn49s

P1500276.JPG

 

 

 

 

P1500280.JPG

 

 

 

 

Vétéranes 1

1. Christine Denis Billet, 7h13mn33s
2. Karine Sanson, 7h54mn43s
3. Anouk Lahache, 8h46mn39s

P1500288.JPG

 

 

 

 

P1500289.JPG

 

 

 

Par équipe

P1500304.JPG

 

 

 

Vétéranes 2

1. Christiane Lacombe, 7h49mn50s

P1500310.JPG

 

 

 

 

 

TRAIL COURT

 

Seniors

1. Julien Rancon, 1h49mn53s
2. Emmanuel Meyssat, 1h51mn13s
3. Raymond Fontaine, 1h51mn13s

P1500302

 

 

 

Et les coureurs continuaient d'arriver...

P1500326.JPG

 

 

Merci de nous signaler toute erreur ou omission...

 

PODIUMS:

 

TRAIL LONG (Edelweiss 52 km puis 57)

Hommes

Espoirs

1. Aurélien Dunand-Pallaz, 5h46mn45s
2. Jean-Baptiste Ghibaudo, 6h10mn32s
2. Lucas Perez, 6h53mn49s

Seniors

1. Sébastien Spehler, 5h17mn43s
2. Fabien Antolinos, 5h18mn37s
3. Michel Lanne, 5h18mn45s

Vétérans 1

1. Lionel Bonnel, 5h39mn42s
2. Thomas Saint-Girons 5h45mn41s
3. Hervé Giraud-Sauveur, 5h50mn24s

Vétérans 2

1. Gilles Guichard, 6h05mn46s
2. Christian Vignaud, 7h04mn04s
3. José Carrat, 8h27mn54s

Vétérans 3

1. Denis Bousquet, 8h54mn19s

 

Femmes

Seniors

1. Stéphanie Duc, 6h29mn28s
2. Caroline Chaverot, 6h38mn55s
3. Maud Combarieu, 6h43mn37s

Vétéranes 1

1. Christine Denis Billet, 7h13mn33s
2. Karine Sanson, 7h54mn43s
3. Anouk Lahache, 8h46mn39s

Vétéranes 2

1. Christiane Lacombe, 7h49mn50s
2. Pascale Sterdyniak, 9h40mn59s
3. Dominique Becard, 9h49mn08s

 

TRAIL COURT (Les Crêtes 23km puis 25)

Hommes

Espoirs

1. Thomas Pueyo, 2h02mn47s
2. Aurélien Caillet, 2h07mn48s
3. Jules Gaillard, 2h09mn38s

Seniors

1. Julien Rancon, 1h49mn53s
2. Emmanuel Meyssat, 1h51mn13s
3. Raymond Fontaine, 1h51mn13s

Vétérans 1

1. Ludovic Pelle, 1h59mn42
2. Christophe Assailly, 2h01mn54s
3. Olivier Darney, 2h02mn14s

Vétérans 2

1. Serge Raynard, 2h17mn20s
2. Christian Malbo, 2h17mn50s
3. Philippe Vaxelaire, 2h19mn35s

Vétérans 3

1. Yves Saurat, 2h14mn04s
2. Jean-Claude Girod, 2h31mn02s
3. Christian Bailly, 3h08mn48s

Vétérans 4

1. Roger Bardin, 3h42mn58s

Femmes

Espoirs

1. Manon Crussy, 3h39mn46s

Seniors

1. Céline Lafaye, 2h11mn58s
2. Caroline Dubois, 2h17mn24s
3. Séverine Bovero, 2h20mn42s

Vétéranes 1

1. Sandrine Motto-Ros, 2h22mn17s
2. Karine Herry, 2h35mn04s
3. Pascale Botella, 2h40mn40s

Vétéranes 2

1. Paola Grenot, 2h47mn28s
2. Patricia Longer, 3h48mn41s

Vétéranes 3

1. Jany Nosmas, 3h04mn44s

 

 

 

Partager cet article

Repost0
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 18:14

Dimanche 6 octobre 2013  L’association des Acteurs Economiques de  Gap Sud a organisé sa 9ème Journée Autrement, manifestation destinée à promouvoir les différentes zones économiques du sud de la ville de Gap.

 

Au programme, animations diverses (cours de danse, jeux pour enfants, relooking, exposition de voitures anciennes, animations sonores…), stands d’alimentation bio et produits locaux, de bien-être et d’artisanat, de constructions et énergies nouvelles. Sans oublier l’espace adhérents GAP SUD, l’espace restauration et buvette.

 

Voir ici l'édition 2012

 

 

P1500188.JPG

 

 

 

 

 

P1500189.JPG

 

 

 

 

P1500190.JPG

 

 

 

Photo républicaine d'élus ou anciens élus réunis sur la manifestation

P1500197.JPG

 

 

 

 

 

P1500199.JPG

 

 

 

 

 

P1500201.JPG

 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 19:45

Samedi  5 octobre 2013  Le Centre Hospitalier Intercommunal des Alpes du Sud ( CHICAS) a ouvert son nouveau bâtiment à la visite, avant son ouverture au public.

 

La construction du bâtiment A résulte du projet d’établissement soutenu financièrement dans le cadre du plan hôpital 2012, d’un coût total de 112 696 000 euros. Ce projet vise à améliorer la prise en charge des patients et la qualité des soins. La démarche a été initiée lors de la fusion des centres hospitaliers de Gap et Sisteron au 1er janvier 2006.

 

Le projet s’étale sur cinq ans avec cinq étapes. Celle-ci est la troisième après la réalisation du Pôle énergie et l’extension du bâtiment de radiothérapie avec construction d’un service de médecine nucléaire. Restent à venir, pour 2014, la construction d’un pavillon dédié à la prise en charge des personnes âgées, à un service d’hémodialyse, à une maison médicale de garde (bâtiments C et D), et une extension du plateau technique (bâtiment B) prévue en 2015.

 

Le bâtiment A qui ouvre au public accueille Chirurgie, Unité de chirurgie ambulatoire, Unité de soins palliatifs (temporairement), Centre 15 et quelques autres services (psychologue, ELSA : Equipe de Liaison et de Soins en Alcoologie…).

 

Quelques caractéristiques : extension de 38 000 m2, déploiement du dossier patient informatisé, développement du secteur ambulatoire pour une hospitalisation à la journée (14 lits), 72 chambres individuelles sur 88 lits, bâtiment haute qualité environnementale.

 

 

Le plan s'avérait utile

P1500109

 

 

 

Une exposition accompagnait cette journée portes ouvertes

  P1500118.JPG

 

 

 

 

De quoi rappeler des souvenirs aux (déjà) anciens gapençais

P1500120

 

 

 

 

Accueil par les étudiants de l'IFSI

P1500124.JPG

 

 

 

 

Le tour des services avec les explications claires et bien préparées du personnel de santé

P1500128-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

Atmosphère contrôlée, salles en surpression, tout est fait pour assurer une sécurité des soins

P1500135.JPG

 

 

 

Les nouvelles chambres, claires et à un lit pour la plupart

P1500147.JPG

 

 

 

 

Recherche d'ergonomie, comme cette poignée de porte manoeuvrable par une personne en fauteuil roulant

P1500151.JPG

 

 

 

Cette nouvelle salle au nom évocateur, est un sas en quelque sorte, entre la chambre et l'extérieur...

P1500154.JPG

 

 

 

 

...dans l'attente de la sortie et du "convoyeur" après une intervention en chirurgie ambulatoire

P1500156.JPG

 

 

 

 

Prochain sujet: 9ème journée Autrement

 

 

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 19:47

Vendredi 4 octobre 2013  Le grand hall du Quattro a accueilli la traditionnelle réception annuelle des associations organisée par la mairie de Gap. De nombreux représentants associatifs de la ville avaient fait le déplacement.

 

Dans son discours, qu’il a souhaité bref, le maire de Gap, Roger Didier, est d’abord revenu sur la récente accession pour Gap au statut de  ville la plus sportive de France, dans le cadre du challenge du journal « L’Equipe ». Plus que le trophée, c’est l’engagement des associations sportives et le soutien populaire qu’il a relevés.

 

Soulignant que les associations constituaient le creuset de la vie locale, plus à Gap qu’ailleurs encore, il n’a pas souhaité revenir sur la nécessité d’une modération budgétaire, considérant que les responsables associatifs avaient intégré ce paramètre  depuis les rencontres précédentes où cette demande avait été exprimée. Et ce, en considérant que les associations ont une ampleur et des besoins différents, suivant leur taille et l’emploi ou non de salariés.

 

Puis il est revenu sur l’ indispensable rôle des bénévoles et la nécessité de susciter des vocations et de faire une place toujours plus grande à la jeunesse.

 

Enfin, il a invité l’assemblée à se retrouver pour un moment convivial, permettant discussions, contacts et échanges.

 

De nombreux représentants associatifs

P1500078.JPG

 

 

 

Discours du maire entouré d'une partie des membres du conseil municipal

P1500080.JPG

 

 

 

 

La salle, attentive aux propos du premier magistrat

P1500086.JPG

 

 

 

Vue d'ensemble

P1500089.JPG

 

 

 

 

En tribune

P1500093.JPG

 

 

 

 

Quelques centaines de personnes

P1500094.JPG

 

 

 

 

Moment convivial, propice aux échanges

P1500098.JPG

 

 

 

A consommer avec modération...

P1500101.JPG

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 15:16

Samedi 28 septembre 2013  La ville de Gap vient de se voir remettre le trophée du  challenge de la ville la plus sportive de France, pour sa catégorie, trophée organisé par le journal « L’Equipe ». Qualité et quantité des infrastructures sportives, nombre de licenciés (17 000 pour 42 000 habitants, dans une centaine de clubs) ont pesé jusqu’au bout dans la balance face à une « concurrence » bien « armée » également.

 

Il fallait fêter dignement l’événement, aussi la Ville de Gap a-t-elle mis « les petits plats dans les grands » pour organiser une manifestation à la fois populaire et festive. C’est ainsi que 1500 licenciés sportifs ont défilé depuis le stade de glace Alp’arena jusqu’au stade municipal, en passant par la rue Carnot, escortés par familles, amis, population, avec  le renfort musical de l’harmonie municipale, toujours présente dans les grandes (et moins grandes) occasions, dirigée par Bruno Espitallier.

 

Après un tour d’honneur et une présentation individuelle des clubs par le maire, Roger Didier, qui s’était mué en speaker, Virginie, dirigeante de la Gymnastique Sportive, a animé une zumba endiablée tandis que les sportifs composaient un logo lumineux géant aux couleurs de Gap.

 

Suivait alors la remise officielle du trophée par le représentant du journal L’Equipe, cérémonie non dénuée d’émotion, devant un parterre de personnalités parmi lesquelles le préfet des Hautes-Alpes, Pierre Besnard, présent également comme papa de jeunes sportifs participant à l’événement.

 

Pouvaient alors suivre un spectacle pyrotechnique illuminant le stade municipal et un verre de l’amitié pour conclure cette soirée qui a réuni environ 2500 personnes, fières de cette réussite sportive.

 

Retour en images:

 

 

Rue Carnot

P1490801.JPG

 

 

 

Du carrefour de l'Europe à la contre-allée Albert Laty

P1490816.JPG

 

 

 

L'harmonie municipale ouvre le défilé sur le stade

P1490834.JPG

 

 

 

 

P1490840.JPG

 

 

 

 

P1490842.JPG

 

 

 

 

P1490843.JPG

 

 

 

 

P1490844.JPG

 

 

 

 

P1490850.JPG

 

 

 

 

P1490852.JPG

 

 

 

 

P1490854.JPG

 

 

 

 

P1490855.JPG

 

 

 

 

P1490860.JPG

 

 

 

 

 

P1490863.JPG

 

 

 

 

P1490864.JPG

 

 

 

 

 

P1490866.JPG

 

 

 

Le maire de Gap, au micro, à droite le préfet des Hautes-Alpes

P1490868.JPG

 

 

 

 

P1490869.JPG

 

 

 

P1490871.JPG

 

 

 

 

P1490874.JPG

 

 

 

 

P1490875.JPG

 

 

 

 

P1490877.JPG

 

 

 

 

P1490880.JPG

 

 

 

 

P1490884.JPG

 

 

 

 

P1490888.JPG

 

 

 

 

P1490893.JPG

 

 

 

 

P1490894.JPG

 

 

 

 

P1490895.JPG

 

 

 

 

P1490900.JPG

 

 

 

 

 

P1490902.JPG

 

 

 

 

P1490903.JPG

 

 

 

 

P1490906.JPG

 

 

 

 

P1490907.JPG

 

 

 

 

P1490909.JPG

 

 

 

 

P1490910.JPG

 

 

 

P1490911.JPG

 

 

 

P1490914.JPG

 

 

 

P1490915.JPG

 

 

 

P1490918.JPG

 

 

Des médias très présents

P1490921.JPG

 

 

 

 

P1490922.JPG

 

 

 

P1490924.JPG

 

 

 

 

P1490929.JPG

 

 

 

P1490935.JPG

 

 

 

P1490936.JPG

 

 

 

P1490939.JPG

 

 

 

P1490943.JPG

 

 

 

 

P1490944.JPG

 

 

 

P1490946.JPG

 

 

 

 

P1490948.JPG

 

 

 

P1490950.JPG

 

 

 

P1490952.JPG

 

 

 

P1490954.JPG

 

 

 

 

P1490956.JPG

 

 

 

P1490961.JPG

 

 

 

Bref passage des Ecuries de la Luye pour préserver le revêtement de la piste

P1490970.JPG

 

 

 

 

P1490973.JPG

 

 

 

 

P1490974.JPG

 

 

 

La zumba animée par Virginie, star de la gym sportive gapençaise

P1490980.JPG

 

 

 

Place au discours officiel

P1490990.JPG

 

 

 

Remise de la médaille de la ville au représentant du journal L'Equipe par le maire de Gap...

P1490993.JPG

 

 

...lequel représentant va expliquer le choix final du jury

P1490997.JPG

 

 

Panne de micro, heureusement il y a du matériel en quantité et un maire compatissant

P1490998.JPG

 

 

Remise du trophée de la ville la plus sportive

P1500003.JPG

 

 

 

P1500005.JPG

 

 

 

 

P1500012.JPG

 

 

 

 

P1500014.JPG

 

 

 

 

P1500016.JPG

 

 

Le préfet apprécie la dynamique sportive de Gap

P1500022.JPG

 

 

 

P1500028.JPG

 

 

 

P1500033.JPG

 

 

Spectacle pyrotechnique final...

P1500047.JPG

 

 

 

...et verre de l'amitié

P1500058.JPG

 

 

 

 

Ambiance amicale

P1500059.JPG

 

 

 

Merci à nos deux sportifs qui ont posé volontiers...

P1500061.JPG

 

 

 

 

 

Vidéos :

 

Accueil sur le stade par l'harmonie municipale

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Extrait du défilé

 

 

 

 

 


 

 

 

 


 

Ambiance générale de la manifestation

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 


 

L'animation zumba

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 13:12

Samedis de Gap en Famisol, actualités, journées du patrimoine, inauguration d’un sentier-découverte à Puymaure, forum de l’OMC, quelques images de cette fin d’été à Gap…

 

 

Musique en centre-ville


Chaque samedi matin, outre la programmation estivale traditionnelle, la Ville de Gap (Direction de la Culture) a proposé d’aller à la rencontre d’artistes locaux,rendez-vous du samedi « Musique en centre-ville » du 15 juin au 31 août 2013, prolongés en septembre.

Le concept : des artistes ou groupes locaux se produisent en trois lieux à trois horaires.

A 10h30, au Y de la rue de France/rue Pérolière, à 11h00, sur la place aux Herbes, à 11h30, rue Elisée et Maison du Tourisme (à l’exception du 31 juillet, place Gavotte de 9h30 à 11h30).

Etaient programmés :


15.06 Cyrille, Ri Tourneur de Maniv’Ailes et ses amis

22.06 Les Semelles 2 Vents, fanfare festive

29.06 Charabia, musique des Balkans

06.07 Groupes folkloriques du Brésil, du Congo, de la Pologne

13.07 Folk You, musique Folk Trad

20.07 Marionèle, duo Pop Folk

27.07 Tsigele Migele, musique klezmer

31.07 Atout Danse, démonstration de hip-hop

03.08 Takalakata, percussions brésiliennes

10.08 Les Semelles 2 Vents, fanfare festive

17.08 Les Têtes de Linettes

24.08 Les Mandoles, musiques et chansons italiennes et napolitaines

31.08 Tsigele Migele, musique klezmer

 

Quelques images:

 

Les Mandoles

P1480245.JPG

 

 

 

 

Tsigele Migele

P1480815

 

 

 

 

Compagnie Pile ou Versa

P1490142.JPG

 

 

 

Marionèle

P1490245.JPG

 

 

 

 

Journées du patrimoine

 

Petit aperçu de la 30ème édition des Journées européennes du patrimoine à Gap. Voir  ici l’édition 2012.

 

 

P1490247.JPG

 

 

 

Un patrimoine mobile

P1490216.JPG

 

 

 

 

Patrimoine géologique: le bloc erratique de Peyre-Ossel

DSCN2146.JPG

 

 

 

 

Dans les locaux de la préfecture

 

Voir le descriptif dans l'édition 2012

P1490266.JPG

 

 

 

Les premiers visiteurs, accueillis par le nouveau préfet, Pierre Besnard, et son épouse

P1490269.JPG

 

 

 

Le bureau du préfet

P1490272.JPG

 

 

 

La chambre Napoléon

P1490275.JPG

 

 

 

Un élément du mobilier, un meuble de toilette

P1490276.JPG

 

 

 

 

P1490278.JPG

 

 

 

 

P1490282.JPG

 

 

 

 

P1490291.JPG

 

 

 

 

 

Exposition autour des 30 ans de l'Office municipal de la Culture

 

P1490318.JPG

 

 

 

 

La mémoire du patrimoine industriel, à La Grange

 

P1490357.JPG

 

 

 

Valisère, Nestlé, Charmasson, ou l'histoire d'une industrie gapençaise

P1490368.JPG

 

 

 

 

Sortie nocturne aux lampions

 

Ou comment découvrir les petits trésors cachés de Gap avec Anne Clément

P1490410.JPG

 

 

 

P1490412.JPG

 

 

 

Parmi les rares vestiges moyenâgeux

P1490424.JPG

 

 

 

 

 

P1490433.JPG

 

 

 

 

P1490455.JPG

 

 

 

 

 

P1490461.JPG

 

 

 

 

 

 

Actualités août-septembre 2013 à Gap

 

Quelques images…de quelques événements.

 

 

30 août 2013, manifestation devant la préfecture contre la guerre en Syrie, avec le Mouvement pour la Paix

P1480461.JPG

 

 

 

JP Blache y fait valoir sa bonne conduite...

P1480460.JPG

 

 

 

 

 

1er septembre 2013, départ du diocèse de deux personnalités spirituelles:

Jean-Michel Bardet, prêtre et musicien, et Eric Blanchard, prêtre et pianiste virtuose

Bardet2-DSCN2514.JPG

Photo A.B.

 

 

 

 

Les Oracles de Bruno Lucchi perdent la tête

P1480819.JPG

 

 

 

Pourtant les secours ne sont pas loin

P1480820.JPG

 

 

 

Depuis quelques mois une nouvelle signalétique oriente les visiteurs dans la ville de Gap

P1490114.JPG

 

 

 

 

8 septembre 2013, le vide-grenier de Villarobert a été victime d'une météo incertaine

P1490174.JPG

 

 

 

La ville s'embellit avec l'enterrement progressif des conteneurs à déchets

P1490213.JPG

 

 

 

 

Si vous croisez l'homme en bleu sur le marché, donnez lui une pièce ou un billet et...il s'animera

P1490227.JPG

 

 

 

Le jeune gapençais Eugène Mignon écrit et fait la promotion en musique de son opéra médiéval

P1490315.JPG

 

 

 

Gap au fil de l'eau, un document disponible à la Maison du tourisme, le tour des fontaines de Gap,

dont cette fontaine Wallace, située dans un renfoncement de la rue Carnot, la seule dont l'eau est potable.

Oeuvre du sculpteur Charles Lebourg (1872) au Val d'Osne. Maël et Sacha ont apprécié...

P1490328.JPG

 

 

 

 

 

La place de la République a connu de nombreuses animations

 

 

 

P1490337.JPG

 

 

 

 

P1490407.JPG

 

 

 

 

P1490409.JPG

 

 

 

 

P1490443

 

 

 

 

P1490508.JPG

 

 

 

 

 

Inauguration d’un sentier de petite randonnée

et de découverte historique sur la colline de Puymaure

 

21 septembre 2013  C’est à partir de recherches historiques effectuées par Jean-Pierre JAUBERT, conseiller municipal, et un projet de sentier envisagé par la commune, qu’est né le parcours de découverte de la colline de Puymaure à Gap. A la fois sentier à caractère montagnard et finalité culturelle puisque les aménagements réalisés au sommet retracent l’histoire des citadelles de François de Bonne, duc de Lesdiguières, aux 16ème et 17ème siècles, en pleine guerre de religion entre catholiques et protestants.

 

D’un coût avoisinant les 40 000 euros, d’une longueur de 1,2 kilomètres depuis la Maison du tourisme pour un dénivelé d’environ 120 mètres, l’itinéraire, d’abord urbain, peut être emprunté dans sa partie sentier à partir du groupe scolaire de Puymaure, à contourner par la droite, entre le n° 14 et le n° 16 de la rue Jean Macé.

 

La partie aménagement du sentier a été réalisée par l’association Les Environneurs.

 

 

 

P1490659

 

 

 

Au départ

P1490511.JPG

 

 

 

 

 

P1490513.JPG

 

 

 

 

P1490515.JPG

 

 

 

 

Accès à la partie sentier

P1490519.JPG

 

 

 

 

 

P1490523.JPG

 

 

 

 

P1490525.JPG

 

 

 

 

 

P1490526.JPG

 

 

 

 

P1490530.JPG

 

 

 

Vers la fin du sentier

P1490531.JPG

 

 

 

Ambiance randonnée...

P1490532.JPG

 

 

 

...pour les 100 marcheurs qui ont emprunté le sentier

P1490533.JPG

 

 

 

Discours du maire

P1490543.JPG

 

 

 

 

Vue imprenable

P1490550.JPG

 

 

 

Sept magnifiques tables historiques, espérons qu'elles ne seront pas vandalisées

P1490559.JPG

 

 

 

 

 

 

P1490561.JPG

 

 

 

 

Jean-Pierre JAUBERT décrit chacune des tables

P1490563.JPG

 

 

 

Cette table là, c'est plutôt pour un pique-nique...de luxe

P1490567.JPG

 

 

 

 

 

P1490568.JPG

 

 

 

 

Quelque 130 personnes en haut de la colline

P1490593.JPG

 

 

 

Couper du ruban inaugural

P1490606.JPG

 

 

 

 

Forum de l’Office municipal de la Culture

 

22 septembre 2013  Pour ce premier jour de l’automne, Le Quattro a accueilli le Forum de l’Office municipal de la Culture de la Ville de Gap. Cette manifestation annuelle permet à la population de découvrir les activités proposées par les quelque 70 associations adhérentes. Quelques images :

 

 

 

P1490662.JPG

 

 

 

Pas de Pays gavot sans drapeau

P1490674.JPG

 

 

 

Thélia, choeur féminin, tout en couleur

P1490676.JPG

 

 

 

La borne interactive de la Cinémathèque d'Images de Montagne

P1490679.JPG

 

 

 

La dimension esthétique du scrapbooking

P1490681.JPG

 

 

 

 

La section danse de l'ASPTT propose plusieurs styles et le fait savoir

P1490692.JPG

 

 

 

L'association des donneurs de voix recherche des bénévoles et adhérents: pourquoi pas des lycéens

dans le cadre de projets solidaires?

P1490696.JPG

 

 

 

Jean-Yves BAUDRY discute vitraux avec le maire de Gap...

P1490697.JPG

 

 

 

...devant le stand de l'Atelier Créode

P1490699.JPG

 

 

 

Les Mandoles ont choisi la manière douce pour séduire les visiteurs

P1490701.JPG

 

 

 

L'association des spectateurs des cinémas du Club et du Centre défend le cinéma de proximité, de qualité, encourage le développement d'une offre culturelle diversifiée

P1490704.JPG

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 15:53

30 août au 1er septembre 2013  La traditionnelle fête de Gap s’est déroulée durant trois jours. Retraite aux flambeaux, défilé et sérénade de l’ harmonie municipale, feu d’artifice, fête foraine, bal populaire, concert du chanteur  Salvatore Adamo au  Quattro étaient les ingrédients de cette édition 2013.


Saint-Arnoux était un évêque de Gap du XIème siècle qui ramena la sérénité dans la ville. Depuis, il en est devenu le saint-patron et a donné son nom à la fête annuelle de la ville.

 

Retour en images :

 

L'harmonie municipale de la Ville de Gap

P1480585.JPG

 

 

 

 

La Retraite aux flambeaux

 

 

Sur l'esplanade de la Paix, la distribution de flambeaux et lampions a commencé

P1480588.JPG

 

 

 

Joanny, un an et deux jours, sans doute la plus jeune porteuse de flambeau

P1480593.JPG

 

 

 

La transmission du feu, tout un symbole...

P1480596.JPG

 

 

 

Tout le monde est prêt?

P1480605.JPG

 

 

 

Alors la police municipale ouvre la route...

P1480607.JPG

 

 

 

...et le cortège s'ébranle d'un pas alerte, emmené par l'harmonie municipale

P1480612.JPG

 

 

 

Les  vaches du carrefour du Musée (dit rond-point des Cèdres) attendent le défilé d'un sabot ferme...

P1480618.JPG

 

 

 

 

...défilé qui contourne la verte pâture des ruminants

P1480622.JPG

 

 

 

 

Arrivée au Bocage, ralentie par le malaise d'un musicien...

P1480633.JPG

 

 

 

...il faut dire que le rythme est soutenu et qu'il faut trouver aussi du souffle pour jouer de l'instrument

P1480637.JPG

 

 

 

Sérénade au niveau du parking du Bocage, à deux pas de la fête foraine, dirigée par Bruno Espitallier

P1480638.JPG

 

 

 

Une belle harmonie

P1480650.JPG

 

 

 

 

Le feu d'artifice

 

Merci à la Société K2M Artifices qui a assuré un magnifique spectacle avec le concours, du premier au dernier plan, de Jean-Paul, Kévin son fils, et Cyrille, aux multiples talents.

 

Une réjouissance pyrotechnique de 12 minutes et 2 secondes sur une musique à résonnance celtique.

 

K2M a tiré une trentaine de feux d'artifice cet été dans les Alpes, les deux précédents à La Bréole et Oraison.

 

 

P1480658.JPG

 

 

 

 

P1480673.JPG

 

 

 

P1480675.JPG

 

 

 

P1480720.JPG

 

 

 

P1480723.JPG

 

 

 

 

P1480728.JPG

 

 

 

 

 

La fête foraine sur le parking du Bocage

 

 

Quelques instantanés...


 

P1480740.JPG

 

 

 

P1480742.JPG

 

 

 

P1480743.JPG

 

 

 

 

P1480746.JPG

 

 

 

 

P1480757.JPG

 

 

 

 

P1480770.JPG

 

 

 

Serrez-les bien mesdemoiselles...

P1480773.JPG

 

 

 

 

P1480772.JPG

 

 

 

P1480793.JPG

 

 

 

 

P1480783.JPG

 

 

 

 

P1480799.JPG

 

 

 

Craquer...pour une fois...

P1480809.JPG

 

 

 

 

Le bal populaire

 

Animé par l' orchestre Dany Gray, il n'a pas attiré la foule malgré la qualité des chanteurs, danseuses et musiciens. Il faut dire que la fête foraine battait son plein à deux pas de là. Mais l'ambiance festive était bien assurée par la présence scénique de cette formation.

Ambiance visuelle:

 

 

P1480848.JPG

 

 

 

 

P1480854.JPG

 

 

 

 

P1480873.JPG

 

 

 

 

P1480879.JPG

 

 

 

 

P1480905.JPG

 

 

 

 

P1480926.JPG

 

 

 

En régie

P1480929.JPG

 

 

 

 

P1480937.JPG

 

 

 

 

P1480940.JPG

 

 

 

 

Le concert de Salvatore Adamo au Quattro

 

Salvatore Adamo a comblé les 900 spectateurs présents, venus parfois de très loin.

Certes on pouvait constater que le public était largement constitué de fans de

la première heure, mais le chanteur, qui fêtera ses 70 automnes en novembre,

a montré qu'il en avait encore "sous le pied". On pourra regretter le prix de l'entrée,

pas à la portée de toutes les bourses (50 euros, 40 en mezzanine).

Petit tour en quelques images:

 


Un Quattro pas plein mais bien rempli

P1480945.JPG

 

 

 

P1480982.JPG

 

 

 

 

P1480990.JPG

 

 

 

 

P1490020.JPG

 

 

 

 

P1490025.JPG

 

 

 

 

P1490062.JPG

 

 

 

 

 

Ces remerciements du Quattro à ses spectateurs pourraient être adressés aux membres du  Comité des Fêtes et d'Animations, à la ville de Gap, à l'équipe du Quattro, à l'Harmonie municipale, pour leur organisation sans faille ou leur participation active à cette édition de la fête de Gap.

 

P1490064.JPG

 

 

 

  Voir l'édition 2012 ici

 

Partager cet article

Repost0