Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 22:10

28-30 juin 2013  Gap a une longue tradition de ville-garnison : dès 1801, un détachement du 3ème bataillon de la 6ème Demi-Brigade d’Infanterie Légère est à Gap, qu’il quittera en 1802. Un nouveau détachement restera jusqu’en 1803. Après une période de carence, en 1814 des éléments séjournent temporairement dans la ville, en 1815 une légion départementale est créée. Par la suite Gap accueille régulièrement des troupes très diverses, tenant garnison, avec parfois des accrochages avec la population. En 1920, est créée la 7ème Demi-Brigade de Chasseurs, comprenant les 6e, 15e et 23e B.C.A. , ce dernier devenant 11ème B.C.A. en 1930 (plusieurs fois dissous et reconstitué). Lequel sera en garnison à Gap jusqu’en 1939, puis de 1948 à 1990, à Barcelonnette (où sa dissolution interviendra). Cependant une compagnie restera à Gap, la compagnie d'éclairage et d'appui (CEA) à Gap, au quartier Reynier. La CEA était constituée de trois sections : mortiers lourds (SML), fanfare, anti-chars Milan.

(sources : Histoire de la Ville de Gap, Site du ministère de la défense, Wikipédia)

 

 

En 1983, le  4ème Régiment de Chasseurs de l’Armée de Terre s’implante à Gap, sur le site de la butte de Belle-Aureille, occupant un terrain initialement destiné à l’édification d’un lycée agricole. Ce dernier verra d’ailleurs le jour dans un autre quartier de la ville. Le projet est à l’époque présenté comme un modèle de conception architecturale et d’intégration paysagère.

 

 

Restait  à s’apprivoiser mutuellement. Composé graduellement de près de 800 personnels et de leurs familles, le  4ème RC comme on le nomme familièrement, a inspiré des craintes auprès de la population au moment de son implantation, vite dissipées par l’impact économique et social sur la ville, et les efforts consentis par les chefs de corps successifs pour développer la proximité avec la population à travers de nombreuses manifestations et engagements : commémorations, journées portes ouvertes, implication dans le tissu associatif et l’organisation d’événements etc.

 

Pour fêter ses trente années de présence à Gap, le  4ème Régiment de Chasseurs a organisé une série de manifestations du 28 au 30 juin 2013 qui s’est conclue par une passation de commandement :

 


Semaine du lundi 24 au samedi 29 juin 2013, exposition photo à la Grange sur le thème «Un régiment dans sa ville»

 

Vendredi 28 juin 2013, concert de la  fanfare de la 27e brigade d’infanterie de montagne sur la place Jean Marcellin

 

Samedi 29 juin 2013,  présentation du régiment en ville  (stands répartis dans le centre de Gap), rétrospective «Trente ans de présence à Gap» dans la salle du Royal, vin d’honneur offert par la Ville de Gap devant la mairie

 

Dimanche 30 juin 2013, passation de commandement au Domaine de Charance.

 

 

 

 

 

428450_407735962667158_328117933_n.jpg 

 

 

Vendredi 28 juin 2013

 

 

Le colonel Hervé de Courrèges salue la population gapençaise...

P1410511.JPG

 

 

 

 

 

...sur la place Jean Marcellin où va se dérouler...

P1410514.JPG

 

 

 

 

...une sérénade animée par la  fanfare de la 27e brigade d’infanterie de montagne,

la dernière des troupes alpines, qui perpétue la tradition des musiques militaires,

interprétant notamment L'écho de la Rochotte ou le Boléro militaire. Pour rappel, le

pas "Chasseur à pied" est cadencé à 130-140 pas/minute lors des défilés!

P1410520.JPG

 

 

 

 

Le maire de Gap rappelle les liens qui unissent le 4ème RC et la Ville de Gap

P1410555.JPG

 

 

 

 

Samedi 29 juin 2013

 

 

Exposition photo à la Grange sur le thème « Un régiment dans sa ville »

P1410950.JPG

 

 

 

 

 

P1410956.JPG

 

 

 

 

L'ancien adjudant d'escadron William GROSSO a amené sa petite-fille Ambre à l'exposition pour lui faire découvrir quelques épisodes de son passé militaire...

P1420066.JPG

 

 

 

...Ainsi se reconnaît-il sur une photographie prise à son retour du Liban en octobre 1986 (17ème mandat de la FINUL), séjour marqué par la mort de 5 soldats et 17 blessés.

P1420071.JPG

 

 

 

 

L'ancien Maréchal des Logis Charles COUFOET s'est lui aussi reconnu

P1420072.JPG

 

 

 

 

Quelques mots dans le livre d'or

P1420073.JPG

 

 

 

 

Le livre d'or conservera la trace de l'événement

P1420074.JPG

 

 

 

 

Stands répartis dans la ville pour mieux faire connaître le 4ème R.C.

 

 

Place Saint-Arnoux

 

ECL: commander/soutenir CLD/ VAB TRANS

P1410973.JPG

 

 

 

 

 

 

P1410975.JPG

 

 

 

 

 

P1410978.JPG

 

 

 

 

P1410979.JPG

 

 

 

 

 

P1410981.JPG

 

 

 

Rue Carnot


Devant le cinéma Le Palace, 1er ESC: métier blindé et ERC 90 / AMX 10RC

P1410983.JPG

 

 

 

 

 

P1410985.JPG

 

 

 

 

 

P1410987.JPG

 

 

 

 

 

P1410988.JPG

 

 

 

 

 

P1410993.JPG

 

 

 

 

 

 

P1410992.JPG

 

 

 

 

 

P1410995.JPG

 

 

 

 

 

P1410996.JPG

 

 

 

 

 

P1420220.JPG

 

 

 

 

Place aux Herbes

 

3ème ESC: formation initiale VBL

P1410998.JPG

 

 

 

 

P1420002.JPG

 

 

 

 

P1420004.JPG

 

 

 

 

P1420005.JPG

 

 

 

Angle rue Carnot-rue Elisée


5ème ESC/ recrutement: lien armée-nation GBC/ P4

P1420011.JPG

 

 

 

Place Alsace Lorraine


4ème ESC: aide à l'engagement/GCM et VBL Milan

P1420013.JPG

 

 

 

 

 

P1420014.JPG

 

 

 

 

 

P1420015.JPG

 

 

 

 

P1420018.JPG

 

 

 

Esplanade de la Paix


2ème ESC: savoir-faire montagne VAC/ moto neige

P1420023.JPG

 

 

 

 

 

 

P1420026.JPG

 

 

 

Salle du Royal: rétrospective "Trente ans de présence à Gap"


Le colonel de Courrèges présente le film...

P1420035.JPG

 

 

 

 

...tandis que le général Dubost retrace l'historique gapençais du 4ème RC

P1420116.JPG

 

 

 

Le maire de Gap, Roger Didier, rappelle aussi la qualité des liens unissant la ville et son régiment

P1420120.JPG

 

 

 

Générique

P1420115.JPG

 

 

Quelques scènes du film

 

P1420103.JPG

 

 

 

 

P1420109.JPG

 

 

 

 

P1420105.JPG

 

 

 

 

A Gap...

P1420113.JPG

 

 

 

 

...ou à Paris

P1420052.JPG

 

 

 

Projeté en OPEX

P1420055.JPG

 

 

 

 

Vin d'honneur offert par la Ville de Gap devant la mairie

 

P1420132.JPG

 

 

 

 

Animé par la fanfare de la 27e brigade d’infanterie de montagne

P1420136.JPG

 

 

 

 

 

P1420138.JPG

 

 

 

 

 

P1420139.JPG

 

 

 

 

P1420140.JPG

 

 

 

 

P1420160.JPG

 

 

 

 

 

P1420167.JPG

 

 

 

Remise par le maire de la médaille de la Ville de Gap au colonel Hervé de Courrèges

P1420201.JPG

 

 

 

 

Dimanche 30 juin 2013

 

 

Le dimanche 30 juin 2013, à 11h00, au Pré de la Danse à Gap Charance s’est déroulée la cérémonie de passation de commandement du 4e Régiment de chasseurs. Présidée par le général Houssay, commandant la 27e Brigade d’Infanterie de Montagne, cette passation de commandement a vu le colonel Hervé de Courrèges rendre son commandement et le colonel Armel Dirou prendre le commandement du 4e Régiment de chasseurs.

 

Le dispositif était le suivant, de gauche à droite :

 

Fanfare du 27ème Bataillon de chasseurs alpins, sous les ordres de l'adjudant-chef Eric MORON ; cette unité est stationnée à Annecy ;

 

Escadron de Commandement et Logistique, commandé par le capitaine Pascal SCHILLINGER;

 

1er escadron (escadron Lyautey) aux ordres du capitaine Geoffroy BINNENDIJK ;

 

2ème Escadron, commandé par le capitaine Nicolas JOB ;

 

3ème Escadron, aux ordres du capitaine Vincent COULONGEAT ;

 

4ème Escadron, escadron d'aide à l'engagement , aux ordres du capitaine Gilles CASTETS ;

 

Escadron de réserve, commandé par le capitaine lsabelle HOULLIER ;

 

Escadron d'encadrement du personnel militaire du groupement de soutien de la base de défense de Gap, aux ordres du capitaine Pierre-Yves CHANCELADES;

 

Délégation d'officiers, sous-officiers, et militaires du rang, ainsi que le personnel civil de la base de défense de Gap ;

 

Délégation de la Frégate légère furtive ACONIT, bâtiment de la Marine Nationale basé à Toulon, jumelé avec le Régiment ;

 

Associations patriotiques et leurs porte-drapeaux.

 

Le déroulement de la cérémonie :

 

Le lieutenant-colonel Philippe DEVELTER, commandant en second, a présenté l'ensemble du régiment au colonel Hervé de COURREGES, chef de corps.

 

Le colonel Hervé de COURREGES a accueilli l'Étendard du 4ème Régiment de chasseurs, porté par le lieutenant Guillaume DALBAN, du 1er escadron, puis a procédé à la lecture de son ultime ordre du jour.

 

Les anciens Chefs de Corps, accompagnés du colonel de COURREGES sont allés saluer l'Etendard. Parmi ceux-ci : le général Dubost (qui a installé le 4ème RC en 1983), le général Epitalon, le général Dupetit, le général de Langlois (qui acheva la professionnalisation du régiment), le colonel Pernet, le colonel Chefson, le colonel Lemaire, le colonel de Brébisson…

 

Le colonel de COURREGES a accueilli le général Benoît HOUSSAY, commandant la 27ème Brigade d'infanterie de montagne, présidant la cérémonie et les autorités présentes :

 

Monsieur Jacques QUASTANA, préfet des Hautes-Alpes,

Mme Karine BERGER, députée des Hautes-Alpes,

Monsieur Pierre BERNARD-REYMOND, sénateur des Hautes-Alpes,

Monsieur Roger DIDIER, maire de Gap,

Monsieur Dominique LENFANTIN, président du tribunal de grande instance de Gap,

Monsieur Pierre BARRIERE, directeur académique des Hautes-Alpes,

Monsieur Pascal MANICACCI, directeur départemental de la sécurité publique des Hautes-Alpes,

Monsieur le Général Michel KLEIN, président de la fédération pour le rayonnement des soldats de montagne,

Monsieur le colonel Robin JOUBERT, commandant le groupement de gendarmerie départementale,

Monsieur le lieutenant-colonel Patrick MOREAU, directeur du service départemental d'incendie et de secours.


A suivi une remise de décoration :

 

Par le général HOUSSAY : médaille militaire à I'adjudant-chef Franck VIGNA-TON et au brigadier-chef Pascal PILON.

 

Puis I'adjudant-chef Eric POULET a été fait officier de I'Ordre national du mérite et le major Patrick MACKARY chevalier de I'Ordre national du mérite.

 

Enfin, le colonel de COURREGES a décerné la croix de la valeur militaire au soldat de 1ère classe Jonathan CHANOINE et la médaille d'or de la défense nationale avec citation au soldat de 1ère classe Tony DUCAMIN.

 

 

Passation de commandement

 

Le général Benoît HOUSSAY a lu l'ordre du jour puis a procédé à la passation de commandement entre le colonel de COURREGES et le colonel DIROU.

 

Les unités du Régiment ont ensuite quitté leur emplacement et se sont mises en place pour un défilé qui a conclu la cérémonie.

 

Un cocktail a réuni tous les participants sur les terrasses du Château de Charance.

 

  [sources info: cellule communication du 4ème RC]

 

 

P1420317.JPG

 

 

 

 

P1420222.JPG

 

 

 

 

P1420226.JPG

 

 

 

 


P1420227.JPG

 

 

 

 

 

P1420229.JPG

 

 

 

 

 

P1420230.JPG

 

 

 

 

P1420234.JPG

 

 

 

 

 

P1420237.JPG

 

 

 

 

P1420240.JPG

 

 

 

 

 

P1420243.JPG

 

 

 

 

P1420246.JPG

 

 

 

 

P1420261.JPG

 

 

 

 

Les autorités

P1420267.JPG

 

 

 

 

P1420271.JPG

 

 

 

 

P1420281.JPG

 

 

 

 

P1420284.JPG

 

 

 

 

P1420286.JPG

 

 

 

 

 

P1420288.JPG

 

 

 

 

 

P1420290.JPG

 

 

 

 

P1420294.JPG

 

 

 

 

P1420296.JPG

 

 

 

 

P1420297.JPG

 

 

 

 

 

P1420311.JPG

 

 

 

 

P1420317-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

P1420325.JPG

 

 

 

 

P1420330.JPG

 

 

 

 

P1420335.JPG

 

 

 

 

 

P1420353.JPG

 

 

 

 

 

P1420357.JPG

 

 

 

 

P1420373.JPG

 

 

 

 

P1420379.JPG

 

 

 

 

 

P1420380.JPG

 

 

 

 

 

P1420381.JPG

 

 

 

 

P1420388.JPG

 

 

 

 

 

P1420395.JPG

 

 

 

 

 

P1420396.JPG

 

 

 

 

 

P1420397.JPG

 

 

 

 

P1420400.JPG

 

 

 

Remise de l'opinel de commandement, tenant lieu de bâton, au colonel Dirou

P1420404.JPG

 

 

 

 

 

P1420409.JPG

 

 

 

 

 

P1420424.JPG

 

 

 

 

P1420410.JPG

 

 

 

 

P1420411.JPG

 

 

 

 

P1420414.JPG

 

 

 

 

 

P1420416.JPG

 

 

 

 

 

P1420418.JPG

 

 

 

 

P1420419.JPG

 

 

 

 

 

Portrait du Colonel Armel DIROU, nouveau chef de corps du 4e régiment de chasseurs :

 

- diplôme de l’Ecole Spéciale Militaire (RI) 1993

- diplôme d’état-major 2003

- brevet de l’enseignement militaire supérieur 2006

- diplôme du collège de défense de l’OTAN 2012

- doctorat de l’université Paris-Sorbonne 2013

Qualifications militaires

- contrôleur air avancé 

- chef d’unité de haute montagne         

- certificat militaire de langue anglaise                 

- certificat militaire de langue espagnole            

- certificat militaire de langue allemande

Citations – décorations

- chevalier de la Légion d’Honneur

- croix de la valeur militaire, étoile de bronze

- croix du combattant

 

De 1990 à 1994, il est élève à l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr (promotion général Guillaume), puis à l’école d’application de l’arme blindée-cavalerie de Saumur, à l’issue de laquelle il choisit de servir dans les troupes de montagne.

De 1994 à 1998 il est affecté au 5e régiment de dragons (Valdahon) où il sert comme chef de peloton de chars puis comme officier-adjoint en escadron de combat. Il effectue une mission en Ex-Yougoslavie en tant que contrôleur air avancé.

Muté en 1998 au 4e régiment de chasseurs (Gap), il sert deux années comme officier adjoint en unité roues-canon puis commande l’escadron de reconnaissance et d’intervention antichars de 2000 à 2002. Il est envoyé à deux reprises en opérations à la tête de son unité, au Kosovo puis en Afghanistan.

Affecté aux Ecoles de Coëtquidan comme officier supérieur adjoint à l’Ecole Militaire Interarmes en 2002, il participe en 2003 aux travaux de la Commission de Réforme du Statut Général des militaires. Il est reçu au concours du Cours Supérieur d’Etat-Major qu’il rejoint en 2005 après une deuxième mission en Afghanistan effectuée à l’état-major de la brigade multinationale de Kaboul sous commandement turc puis italien.

Désigné de 2007 à 2009 pour tenir la fonction de chef du bureau opérations-instruction du 4e régiment de chasseurs, il effectue une mission de formation au Kirghizistan. Envoyé une troisième fois en Afghanistan, il commande une OMLT infanterie dans le sud du pays sous commandement néerlandais.

En 2009, il rejoint le bureau plans de l’état-major de l’armée de Terre en qualité d’officier correspondant d’état-major, responsable de la fonction combat embarqué. Au cours de cette affectation, il est désigné pour être auditeur de la 119e session du Collège de Défense de l’OTAN à Rome et obtient en 2013 le grade de docteur de l’Université Paris-Sorbonne en histoire moderne et contemporaine.

Il est marié, père de 6 enfants âgés de 17 à 4 ans.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 18:02

Vendredi 21 juin 2013 La  Fête de la musique, manifestation nationale déclinée localement, a attiré une fois de plus des milliers de personnes dans les rues de Gap pour sa  trente-deuxième édition.

 

Le thème en était, cette année, celui de la voix, instrument universel et facile à transporter…

Toutefois la palette s’est élargie à d’autres instruments, plus difficiles à convoyer, afin d’accompagner les voix ou de s’y substituer.

 

Evénement familial et grand public par excellence, on a quand même pu constater, après une certaine heure, que l’alcool était très présent au sein d’un public jeune, toutefois venu pour se détendre et se rencontrer, entre amis.

 

 

images.jpg

 

Retour en images, lieu par lieu, sur ce moment festif, sans prétention à l’exhaustivité.


Esplanade de la Paix

 

 

Bal folk avec les musiciens du CMCL et du conservatoire

P1410057.JPG

 

 

 

Les danseurs, déjà très au point après quelques conseils

P1410056

 

 

 

 

La Placette

 

 

Bouquet de chansons françaises

P1400911.JPG

 

 

 

 

Musique country et blue grass avec les Ruddy Farmers

P1410115.JPG

 

 

 

 

 

Au Y de la rue de France

 

 

Chansons de variétés avant reggae et zouk

P1410052.JPG

 

 

 

I love Gap... and not cars (nous aussi, mais on n'écrit pas sur le mobilier urbain)

P1410128.JPG

 

 

 

 

 

Place aux Herbes

 

 

Ensemble à cordes du conservatoire

P1400885.JPG

 

 

 

 

Big Band Jazz du conservatoire

P1410048.JPG

 

 

 

 

Place de la République

 

 

Danse salsa par Tiempo Latino 05

P1400923.JPG

 

 

Plus tard en soirée, ambiance fête foraine avec chichis et churos

P1410211.JPG

 

 

 

 

 

Temple

 

 

Ensemble de cuivres du conservatoire

P1400914.JPG

 

 

 

Prenons un peu de hauteur

P1400917.JPG

 

 

 

 

Ensemble vocal féminin Thélia

P1400957.JPG

 

 

 

 

Chant gospel de Pourpre Noir

P1400966.JPG

 

 

 

 

 

Esplanade du conseil général

 

 

L'un de nos coups de coeur, le Rock opera du groupe Eight Basterds

P1410182.JPG

 

 

 

 

Des guitaristes et chanteuses très inspirés

P1410185.JPG

 

 

 

 

Un tonus d'enfer

P1410203.JPG

 

 

 

        

 

 

Rue Carnot

 

 

 

Le dynamisme de la chorale des Cordeliers avec plusieurs solistes convaincant(e)s

 

P1400868.JPG

 

 

 

 

 

 

Salle des Pénitents

 

 

La chorale Le Bois de Saint-Jean...

P1400893.JPG

 

 

 

 

...très inspirée autour de son pianiste et de son chef Stéphane Roux

P1400898.JPG

 

 

 

 

Variétés piano et chants avec Pianissimo

P1400990.JPG

 

 

 

Un groupe de chanteurs très dynamique...

P1400998-copie-1.JPG

 

 

 

 

...autour de Pierre Jauffret, pianiste

P1410026.JPG

 

 

 

 

Les chants polyphoniques occitans de Lo Rescontre Gapian

P1410028.JPG

 

 

 

 

Le groupe perpétue une tradition...

P1410031.JPG

 

 

 

...pour le plus grand plaisir de nos oreilles

P1410043.JPG

 

 

 

 

La Harpe qui chante

P1410074.JPG

 

 

 

 

Une jeune harpiste concentrée

P1410082.JPG

 

 

 

Ensemble de harpes celtiques

P1410086.JPG

 

 

 

L'instrument garde un côté céleste et envoûtant. A droite, Aveline Gau qui mène ce petit monde avec douceur, patience et attention

P1410090.JPG

 

 

 

Un véritable ballet des doigts

P1410100.JPG

 

 

 

L'ADEL permet de promouvoir l'art lyrique de toutes les époques...

P1410157.JPG

 

 

 

 

...en solo...

P1410167.JPG

 

 

 

...en duo ou petits ensembles polyphoniques

P1410172.JPG

 

 

 

 

 

Place de Verdun

 

 

Noire de monde, la place de Verdun accueillait surtout les habitués du lieu, collégiens et lycéens

P1410214.JPG

 

 

 

On écoute la musique, on danse, on discute...

P1410217.JPG

 

 

 

 

Pas la fièvre du samedi soir, mais The Tom Tom's - Noisy Cream du vendredi soir

P1410224.JPG

 

 

 

 

 

Préfecture

 

 

Agréable moment de musique médiévale, baroque et traditionnelle...

P1400796.JPG

 

 

 

 

...devant un public d'amateurs

P1400803

 

 

 

 

Mise en valeur d'un instrument sous-estimé...

P1400811.JPG

 

 

 

 

...la flûte à bec (direction Meillane Wilmotte)

P1400827.JPG

 

 

 

 

Soul music avec les chorales de Kevin Oss

P1400860.JPG

 

 

 

Percussions brésiliennes (batucada) avec Toussamba

P1400952.JPG

 

 

 

 

 

Maison Soubra

 

 

Connue pour sa façade néo-gothique

P1400932.JPG

 

 

 

 

 

Accueil par la propriétaire

P1400936.JPG

 

 

 

 

Choeur d'hommes Polychr'hom...

P1400942.JPG

 

 

 

 

...dirigé par Michel Ollivier

P1400944.JPG

 

 

 

 

Centre social du centre-ville

 

 

Nessryne, chanteuse embrunaise sélectionnée pour l'émission télévisée Popstars sur D8,

nous en fait voir de toutes les couleurs

P1410139.JPG

P1410146.JPG

P1410148.JPG

 

 

 

Nous reviendrons sur le parcours de cette jeune fille

talentueuse. Pendant la discussion, Raphaëlle est

venue en voisine parler musique avec Nessryne.

P1410129.JPG

P1410135

 

 

 

Ambiance...disco

P1410154.JPG

P1410152.JPG

 

 

 

 

Ailleurs

 

Place Alsace Lorraine, il y avait un concert...en off

P1410053.JPG

 

 

 

Devant le restaurant Le Bouchon, musique blues et soul avec Les Herbes folles

P1410127.JPG

 

 

 

 

Voir ici l'édition 2012


Partager cet article

Repost0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 20:30

Vendredi 14 juin 2013  Présentation de la saison 2013-2014 du Quattro

 

Conformément à la tradition, les différents acteurs du  Quattro ont concocté une cérémonie « aux petits oignons » avec présentation illustrée, exposition et concert (gratuit) des  Shaolin Temple Defenders, et moment convivial. Retrouvez toute la programmation  ici.

 

 

Publicité

P1390784.JPG

 

 

 

 

Presentation-saison-2013-14-Quattro-264846_168218350016367.jpg

 

 

 

Ouverture de la cérémonie

 

(crédit photo: Ville de Gap RD)

 

 

 

 

 

Présentation saison 2013-14 Quattro 1005690 16821825334971

 

 

 

Discours du maire de Gap, Roger Didier

 

(crédit photo: Ville de Gap RD)

 

 

 

 

 

 

 

 

Moment de convivialité après la présentation de saison

P1400033.JPG

 

 

 

 

Déjà, les premières réservations suscitent une file d'attente

P1400036.JPG

 

 

 

 

Exposition photographique des spectacles de la saison écoulée, réalisation: Feel'In Photo

P1400035.JPG

 

 

 

 

Le concert de Shaolin Temple Defenders 1

P1400046.JPG

 

 

 

 

2

P1400047.JPG

 

 

 

3

P1400053.JPG

 

 

 

 

4

P1400086.JPG

 

 

 

 

5

P1400081.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 15 juin 2013   Présentation de la saison 2013-2014 du Théâtre de la Passerelle

 

C’est une tradition bien établie, le Théâtre de la passerelle, scène nationale, pôle régional de développement culturel, met toujours les petits plats dans les grands pour présenter la saison nouvelle. Toute l’équipe du théâtre, regroupée autour de Philippe Ariagno, son directeur, s’est investie pour mettre en scène ce moment de découverte et de mise en appétit culturelle. Ainsi quelque 150 bottes de paille ont été nécessaires pour planter le décor, dans lequel venaient se ficher les panneaux portant le titre du spectacle, et dans lequel évoluaient acteurs des parcours culturels, personnages masqués et/ou porteurs de messages fantaisistes autant qu’humoristiques.

Retrouvez toute la programmation sur le  site du Théâtre de la passerelle.

 

 

P1400736

 

 

 

 

 

P1400481.JPG

 

 

 

Philippe Ariagno, directeur, ouvre la présentation de la saison 2013-2014...

P1400489.JPG

 

 

 

...devant une salle comble

P1400504.JPG

 

 

 

 

Cette présentation a été largement scénarisée

P1400510.JPG

 

 

 

 

LES SPECTACLES

 

 

P1400522.JPG

 

 

 

 

P1400526.JPG

 

 

 

 

Julien Duval est venu parler de sa première création

P1400533.JPG

 

 

 

 

P1400538.JPG

 

 

 

 

P1400546.JPG

 

 

 

P1400548.JPG

 

 

 

P1400552.JPG

 

 

 

 

 

 

P1400555.JPG

 

 

 

 

 

P1400560.JPG

 

 

 

 

 

P1400559.JPG

 

 

 

 

P1400562.JPG

 

 

 

 

P1400577

 

Benjamin Dupé est venu présenter le spectacle dont il est le créateur

P1400571.JPG

 

 

 

 

Plan B

P1400582.JPG

 

 

 

 

 

P1400586.JPG

 

 

 

 

 

P1400589.JPG

 

 

 

 

 

P1400596.JPG

 

 

 

 

P1400601.JPG

 

 

 

 

P1400606.JPG

 

 

 

Tout en haut de la construction de paille...

P1400613

 

 

 

 

...pour laisser le champ libre aux acrobates

P1400609.JPG

 

 

 

 

Vous êtes toujours là?

P1400619

 

 

 

 

 

P1400622.JPG

 

 

 

 

 

P1400626.JPG

 

 

 

 

P1400630.JPG

 

 

 

 

Tout mon amour...

P1400637.JPG

 

 

 

...en forme de déclaration

P1400638.JPG

 

 

 

 

P1400640.JPG

 

 

 

 

 

P1400641.JPG

 

 

 

 

 

P1400644.JPG

 

 

 

 

 

P1400650.JPG

 

 

 

 

 

P1400651.JPG

 

 

 

 

P1400655.JPG

 

 

 

 

P1400661.JPG

 

 

 

 

P1400662.JPG

 

 

 

 

 

P1400670.JPG

 

 

 

 

 

P1400674.JPG

 

 

 

 

P1400682.JPG

 

 

 

 

 

P1400685.JPG

 

 

 

 

P1400686.JPG

 

 

 

 

P1400689.JPG

 

 

 

 

Un parcours hors les murs pour aller traquer d'étranges anomalies dans un milieu naturel

P1400690.JPG

 

 

 

 

Les initiateurs de ce parcours sont venus décrire leur démarche artistique

P1400695.JPG

 

 

 

 

LES EXPOSITIONS

 

 

P1400701.JPG

 

 

 

 

 

P1400703.JPG

 

 

 

 

Graphie du déplacement

P1400704.JPG

 

 

 

Récapitulatif final en forme d'effeuillage

P1400709.JPG

 

 

 

 

Philippe Ariagno est venu rejoindre en fin de "spectacle" le maire de Gap, Roger Didier, accompagné de son adjointe à la Culture, Martine Bouchardy, pour recueillir leurs impressions

P1400714.JPG

 

 

 

 

Un buffet a permis de conclure cette manifestation en toute convivialité

P1400719.JPG

 

 

 

Rendez-vous le 2 octobre pour la reprise...

P1400725.JPG

 

 

...mais d'ores et déjà, le Théâtre de la passerelle recherche des volontaires afin de réaliser 7000 photos de haut-alpins, dans des configurations familiales et sociales diverses.

Le but: réaliser une exposition de portraits au cours de la saison prochaine... 

Plus d'infos ici .

 

 

Partager cet article

Repost0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 17:14

Mercredi  5 juin 2013  Forum info santé

 

Ce « Village Santé pour tous ! » installé sur l’Esplanade de la Paix à l’initiative de ADREA mutuelle visait à sensibiliser un large public à des thématiques comme le dépistage du diabète, les conseils nutritionnels, la vision, la condition physique, les réflexes…

Pour cela, des animations et stands permettaient d’attirer de nombreux visiteurs bien que la pluie soit venue un moment jouer les trouble-fête. Etaient partenaires : Le Don du sang, Enfant en Danger, France Alzheimer 05, CODES 05, ADOT 05, Ligue Nationale contre le cancer, ADOC 05, Association des Diabétiques 05, la Prévention Routière, la Mutualité Française PACA, le club Elite 05, les Opticiens Mutualistes et la MATMUT.

 

 

 

Village Santé pour tous !

P1390265.JPG

 

 

 

 

Les démonstrations sportives...

P1390273.JPG

 

 

 

 

...ont été contrariées par une météo incertaine

P1390276.JPG

 

 

 

 

De nombreux stands permettaient de se tester et de s'informer

P1390280.JPG

 

 

 

Simulateur de conduite pour tester ses réflexes

P1390281.JPG

 

 

 

 

A plusieurs reprises, Julie Jourdan, jeune chanteuse de talent, a attiré le public

P1390363.JPG

 

 

 

 

 

Jeudi 6 juin 2013  Conférence sur la réforme des rythmes scolaires

 

Georges Fotinos était l’invité de l’ ADELHA et de la  FCPE dans la salle du Royal pour débattre de la  réforme des rythmes et des enjeux de la réorganisation des temps de l’enfant. Devant une soixantaine de personnes, le conférencier a d’entrée de jeu souligné la dégradation progressive du niveau scolaire en France révélée par les enquêtes  PISA. Puis il a précisé que la France avait l’année scolaire la plus courte, les vacances parmi les plus longues et le volume horaire le plus important, notamment pour les classes de CP-CE1. Précisant également que notre pays était le seul au monde à fonctionner sur une semaine scolaire de quatre jours.

 

S’appuyant sur des enquêtes et rapports récents, il a justifié la réforme initiée par le  décret du 26 janvier 2013 : En effet, l’Académie de médecine a parlé de fatigue et de surmenage avec des conséquences négatives sur les apprentissages. La Cour des comptes a pointé du doigt les emplois du temps construits par des adultes pour des adultes d’où nécessité d’adapter les emplois du temps. La commission parlementaire des affaires culturelles et éducatives s’est également emparée du sujet. L’Inspection générale de l’éducation nationale a dénoncé l’aberration de la semaine scolaire française.

 

Puis l’orateur a indiqué que l’aménagement du temps scolaire (ATS) était rarement une finalité pédagogique et éducative, et a retracé l’historique des calendriers scolaires, décrivant quatre périodes distinctes : 1882-1922 période socio-politique, 1922-1961 période socio-économique, 1961-1980 période économique, puis après 1980 une période composite comportant successivement des dimensions psycho-pédagogiques, socio-éducatives, socio-pédagogiques. Cette dernière période s’est ouverte avec l’émergence de la chronobiologie (Montagner, Testu, Vermeil…) faisant ressortir les tensions entre rythme socio-économique et rythme physiologique.

 

Il a décrit le processus qui a conduit à la réforme actuelle dont il a été un acteur important et a conclu en présentant les trois scénarios qui avaient émergé en précisant que tout projet d’aménagement du temps scolaire ne pourrait résulter que d’un compromis. Selon lui, l’ATS se révèlera comme un des leviers capables de faire évoluer et de façon globale le système éducatif vers plus de réussite et de progrès.

 

La conférence s’est achevée par un échange avec la salle qui a permis de faire ressortir diverses problématiques, comme la situation des petites collectivités locales, les manques de compétence et de personnel, les difficultés matérielles etc.

 

Hugues Guillory, délégué général de l’ADELHA, a parlé de coéducation, d’opportunité de s’emparer du sujet.

 

Le directeur académique des services départementaux de l’éducation nationale (DASEN), Pierre Barrière, présent dans la salle, a été invité à s’exprimer. Il a souligné que cette réforme ne pouvait apporter que du mieux, qu’il n’y avait pas grand risque à essayer, évoquant le concept de  constante macabre.

 

En tout état de cause, moins de 25 % des écoliers changeront de rythme dès la rentrée scolaire 2013. Cela laisse de la place pour approfondir le sujet qui suscite de nombreuses  interrogations et inquiétudes.

 

 

L'orateur invité sur le thème de l'aménagement du temps scolaire

P1390422.JPG

 

 

 

 

Hugues Guillory, délégué général de l’ADELHA, a parlé de coéducation

P1390417.JPG

 

 

 

Georges Fotinos

P1390420.JPG

 

 

 

 

 

Samedi 8 juin 2013  Troc’livres (OCCE 05)

 

Initié par l’Office Central de la Coopération à l’Ecole des Hautes-Alpes ( OCCE 05), le Troc’livres consiste au départ à apporter des livres dont on veut se défaire et à les troquer contre de nouveaux livres. Le concept s’est élargi à la distribution de livres ayant connu une « vie antérieure » moyennant une contribution symbolique, cela permettant de donner une seconde vie à des ouvrages qui auraient terminé sous la poussière ou au recyclage.

Cette formule permet aussi de sensibiliser les écoliers à l’échange convivial et à la place du livre dans les relations sociales.

 

 

Un vaste choix d'ouvrages

P1390793.JPG

 

 

 

 

Un public fidèle de familles et de particuliers

P1390790.JPG

 

 

 

 

 

Samedi 8 juin 2013  Concert de la Musique des équipages de la Flotte de Toulon 

 

C’est dans un Quattro pas totalement rempli (le billet coûtait quand même vingt euros et la salle est grande) que la  Musique des équipages de la Flotte de Toulon a montré toute l’étendue de son répertoire. Invitée par l’orchestre d’harmonie de la Ville de Gap qui fête cette année ses 90 ans, cette formation est l’une des meilleures de France dans sa catégorie.

 

Elle en a fait la démonstration en interprétant, avec une précision millimétrique, des œuvres extraites de divers répertoires, du post-romantisme à la musique moderne. Ainsi a-t-on pu écouter la Pavane de Gabriel Fauré, que côtoyait la Suite de Candide de Leonard Bernstein, ou le célèbre thème de Rabbi Jacob de Vladimir Cosma, suivi par la Marche Lorraine de Louis Ganne.

 

La direction a été tour à tour assurée par Marc Sury, Alexandre Kosmicki et Virginie Charlet, respectivement chef de musique des armées de classe exceptionnelle, chef de musique de première classe et tambour-major.

 

 

 

P1390939.JPG

 

 

 

Musique des équipages de la Flotte de Toulon

P1390841.JPG

 

 

 

Vue rapprochée

P1390846.JPG

 

 

 

L'un des trois chefs de l'orchestre durant ce concert

P1390851.JPG

 

 

 

 

Le concert était ponctué de quelques explications

P1390854.JPG

 

 

 

Face au public qui applaudit

P1390893.JPG

 

 

 

Direction féminine

P1390910.JPG

 

 

 

Une formation de clairons pour l'une des oeuvres du programme

P1390895.JPG

 

 

 

Hommage rendu à l'un des saxophonistes qui achève sa carrière ce soir-là

P1390923.JPG

 

 

 

La vente de CD pour les amateurs éclairés

P1390936.JPG

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 11:45

Vendredi 7 juin 2013  Doit-on encore présenter le  Cirque de la lune qui a pris la succession, à Gap, de la Compagnie Chrysalide, permettant aux jeunes (et moins jeunes) de continuer à pratiquer les arts de la rue et du cirque?

 

Le spectacle donné sur l’esplanade du conseil général, Odysseus, a permis de mesurer tout le travail effectué au cours de l’année. Enfin presque tout, car le lendemain, samedi, la météo très pluvieuse n’a pas permis de présenter la première partie, Fantasticirque, ni la seconde représentation de Odysseus. Heureusement, une date de repli a pu être trouvée pour le vendredi 28 juin à 20h30, au même endroit.

 

Odysseus, c’est l’Odyssée de l’aède (artiste musicien) Homère, relatant le lent retour d’Ulysse, après la guerre de Troie, sur son île d’Ithaque. L’épopée grecque antique, revisitée par le Cirque de la lune.

 

Ce cheval de Troie, réalisé par les Marionnettes des Alpes, n'est nullement nocif pour vos ordinateurs...

P1390780.JPG

 

 

 

 

Spectacle créé par Aurélie Deroux-Dauphin et mis en scène sur le plan artistique par Sebastian avec comme intervenant Brandon un danseur venu d'Amérique. Noma s'est occupé de la partie technique acrobatique.

P1390427.JPG

 

 

 

 

P1390440.JPG

 

 

 

 

 

P1390450.JPG

 

 

 

 

 

P1390462.JPG

 

 

 

 

 

P1390477.JPG

 

 

 

 

 

P1390500.JPG

 

 

 

 

 

P1390502.JPG

 

 

 

 

 

P1390531.JPG

 

 

 

 

P1390544.JPG

 

 

 

 

P1390550.JPG

 

 

 

 

 

P1390555.JPG

 

 

 

 

 

P1390556.JPG

 

 

 

 

 

P1390561.JPG

 

 

 

 

 

P1390564.JPG

 

 

 

 

 

P1390573.JPG

 

 

 

 

 

P1390588.JPG

 

 

 

 

P1390610.JPG

 

 

 

 

P1390615.JPG

 

 

 

 

P1390618.JPG

 

 

 

 

 

P1390621.JPG

 

 

 

 

P1390629.JPG

 

 

 

 

P1390659.JPG

 

 

 

 

 

P1390680.JPG

 

 

 

 

 

P1390700.JPG

 

 

 

 

 

P1390703.JPG

 

 

 

 

P1390712.JPG

 

 

 

 

P1390719.JPG

 

 

 

 

P1390723.JPG

 

 

 

 

 

P1390734.JPG

 

 

 

 

P1390738.JPG

 

 

 

 

P1390746.JPG

 

 

 

 

P1390764.JPG

 

 

 

 

P1390766.JPG

 

 

 

 

P1390767.JPG

 

 

 

Démontage sous la pluie le samedi soir

P1390832.JPG

 

 

 

Il a fallu démonter mais le spectacle sera redonné le vendredi 28 juin au même endroit

P1390835.JPG

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 16:47

Suite et fin de la série de manifestations initiées par le  Théâtre de la passerelle, scène nationale des Alpes du Sud, sous l'appellation "Tous dehors (enfin)", du 31 mai au 2 juin 2013. Voir  ici la première partie.

 

 

Les Racines

Les trois comédiens de la compagnie Didascalie & co réinterprètent le Phèdre de Jean Racine en douze minutes chrono, prenant en passant des libertés à consonnance burlesque et ironique.

 

 

P1380969.JPG

 

 

 

 

P1380972.JPG

 

 

 

 

P1380975.JPG

 

 

 

 

P1380983.JPG

 

 

 

 

P1380990.JPG

 

 

 

 

 

P1380991.JPG

 

 

 

 

 

P1380994.JPG

 

 

 

 

 

P1380998.JPG

 

 

 

 

 

P1390005.JPG

 

 

 

 

 

P1390017.JPG

 

 

 

 

 

P1390019.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Mademoiselle

La compagnie Jeanne Simone représentée par deux personnages invite le public à une forme de voyeurisme urbain. Mademoiselle, personnage potentiellement familier de notre entourage, semble un peu dérangée. Ou alors fantasque à la manière d’une Amélie Poulain.

A travers la ville, elle multiplie les facéties gestuelles, joue avec vitrines et accessoires, utilise les passants comme complices involontaires de sa folie douce. Elle est suivie, de loin, par un voisin, timide et fasciné, et sans doute un peu amoureux. Celui-ci guide et retient un public qui doit suivre son regard et ne pas le dépasser…

 

 

P1390022.JPG

 

 

 

 

 

P1390027.JPG

 

 

 

 

 

P1390028.JPG

 

 

 

 

 

P1390034-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

P1390040.JPG

 

 

 

 

P1390043.JPG

 

 

 

 

 

P1390047.JPG

 

 

 

 

 

 

P1390049.JPG

 

 

 

 

 

 

P1390051.JPG

 

 

 

 

 

P1390053-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

P1390054.JPG

 

 

 

 

 

P1390057.JPG

 

 

 

 

 

 

P1390060.JPG

 

 

 

 

P1390067.JPG

 

 

 

 

 

 

P1390071-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

P1390072.JPG

 

 

 

 

P1390073-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

P1390075-copie-1.JPG

 

 

 

 

P1390077.JPG

 

 

 

 

P1390084.JPG

 

Anima Gap

acteur (in)volontaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1390089.JPG

 

 

 

 

 

 

P1390091.JPG

 

 

 

 

P1390095.JPG

 

 

 

 

P1390096.JPG

 

 

 

 

P1390103.JPG

 

 

 

 

 

 

P1390108.JPG

 

 

 

P1390111.JPG

 

 

 

 

 

P1390120.JPG

 

 

 

 

P1390132.JPG

 

 

 

 

 

P1390135.JPG

 

 

 

 

 

P1390137.JPG

 

 

 

 

 

P1390140.JPG

 

 

 

 

 

P1390142.JPG

 

 

 

 

 

P1390145.JPG

 

 

 

 

 

P1390146.JPG

 

 

 

 

 

P1390147.JPG

 

 

 

 

P1390149.JPG

 

 

 

 

 

P1390150.JPG

 

 

 

 

 

P1390153.JPG

 

 

 

 

 

P1390155.JPG

 

 

 

 

 

P1390156.JPG

 

 

 

 

 

P1390158.JPG

 

 

 

 

 

P1390159.JPG

 

 

 

 

 

P1390160.JPG

 

 

 

 

 

P1390161.JPG

 

 

 

 

 

P1390162.JPG

 

 

 

 

P1390163.JPG

 

 

 

 

P1390169.JPG

 

 

 

 

P1390176.JPG

 

 

 

 

P1390179.JPG

 

 

 

 

 

P1390181.JPG

 

 

 

 

P1390186.JPG

 

 

 

 

 

P1390191.JPG

 

 

 

 

 

P1390193.JPG

 

 

 

 

P1390203.JPG

 

 

 

 

 

P1390207.JPG

 

 

 

 

 

P1390210.JPG

 

 

 

 

 

P1390213.JPG

 

 

 

 

 

P1390215.JPG

 

 

 

 

P1390220.JPG

 

 

 

 

P1390223.JPG

 

 

 

 

P1390226-copie-1.JPG

 

 

 

 

P1390227-copie-1.JPG

 

 

 

 

P1390230.JPG

 

 

 

P1390234.JPG

 

 

 

 

P1390236.JPG

 

 

 

 

P1390237.JPG

 

 

 

 

 

P1390238.JPG

 

 

 

FIN

P1390240.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Cavale

Seul spectacle payant (sept euros), Cavale emmène les spectateurs en navette jusqu’au col de Gleize pour leur faire vivre le rêve d’Icare sur un fond majestueux de montagnes enneigées. Deux hommes, incarnés par Yoann Bourgeois (créateur du spectacle) et Mathurin Bolze, dans un jeu d’attraction-répulsion et de rebonds sur un trampoline invisible, créent une chorégraphie à caractère céleste et circassien. La musique ajoute à l’étrange et la légèreté, permettant à l’imagination un envol virtuel et poétique.

 

Ce spectacle inaugure un cycle de gestes artistiques et poétiques, Curieux de nature, s’inscrivant dans les espaces naturels des Hautes-Alpes.

 

 

 

289517_156665134516129_1621376352_o.jpg

Photo Théâtre de la passerelle H.D.

 

 

 

775164_156664767849499_868805991_o.jpg

Photo Théâtre de la passerelle H.D.

 

 

 

969152_156663874516255_1437476951_n.jpg

Photo Théâtre de la passerelle H.D.

 

 

976759_156664831182826_29544497_o.jpg

Photo Théâtre de la passerelle H.D.

 

 

 

 

981431_156665974516045_236161715_o.jpg

Photo Théâtre de la passerelle H.D.

 

 

 

 

cavale-avec-public.jpg

Photo Théâtre de la passerelle P.A.

 

 

 

 

cavale-gleize1.jpg

Photo Théâtre de la passerelle P.A.

 

 

 

Cavale-panoramique1.jpg

Photo Théâtre de la passerelle P.A.

 

 

 

Photo Théâtre de la passerelle P.A.

Blog21-8202.JPG

Partager cet article

Repost0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 16:16

31 mai-2 juin 2013 C’est le Théâtre de la passerelle, scène nationale des Alpes du Sud, qui a initié ce week-end de rue. Plus exactement, son directeur, Philippe Ariagno, entouré d’une équipe efficace, sous la houlette du conseil d’administration du théâtre, lequel théâtre est également pôle régional de développement culturel. La Ville de Gap a évidemment apporté son concours actif.

 

Musique, danse, théâtre, cirque étaient au rendez-vous de cette manifestation qui visait à questionner ses spectateurs sur la notion d’espace public, son appropriation par les artistes et la place de l’art loin des salles obscures. Montrer la créativité des Arts de la rue issus de notre tradition hexagonale mais à la réputation mondiale était aussi un axe important.

 

Les spectacles proposés par des compagnies sélectionnées avec exigence étaient principalement conçus sur le principe de la déambulation, manière de revisiter et réinterpréter notre cadre quotidien. La drôlerie, la poésie, la facétie et l’interactivité étaient les ingrédients indispensables de ces instants de complicité culturelle.

 

 

Urbaphonix

La compagnie Décor Sonore, composée pour l’occasion de cinq personnages, transforme le mobilier et l’espace urbains en instruments de musique à l’aide de capteurs qui restituent la mise en résonnance réalisée par les artistes à l’aide d’accessoires comme  des baguettes, un archet ou tout simplement les mains…

 

 

 

 

P1390247.JPG

 

 

 

 

 

P1380811.JPG

 

 

 

 

 

 

P1380813.JPG

 

 

 

 

 

P1380818.JPG

 

 

 

 

 

P1380819.JPG

 

 

 

 

 

P1380821.JPG

 

 

 

 

 

P1380824.JPG

 

 

 

 

P1380829.JPG

 

 

 

 

 

P1380830.JPG

 

 

 

 

 

P1380832.JPG

 

 

 

 

 

 

P1380836.JPG

 

 

 

 

 

 

P1380840.JPG

 

 

 

 

 

 

P1380842.JPG

 

 

 

 

 

 

P1380848.JPG

 

 

 

 

 

 

P1380851.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1380852.JPG

 

 

 

 

 

 

P1380859.JPG

 

 

 

 

 

 

P1380867.JPG

 

 

 

 

 

 

P1380880.JPG

 

 

 

 

 

 

P1380884.JPG

 

 

 

 

 

P1380885.JPG

 

 

 

 

 

P1380887.JPG

 

 

 

 

 

P1380890.JPG

 

 

 

 

 

P1380892.JPG

 

 

 

 

 

P1380895.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Apparitions/Disparitions

Ces commandos poétiques de la compagnie Les Souffleurs traversent, énigmatiques, la ville, vêtus de noir et porteurs d’un parapluie. Ils sussurent des secrets aux oreilles des passants à travers un long tuyau et disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus.

 

 

 

P1380946.JPG

 

 

 

 

 

P1380947.JPG

 

 

 

 

P1380950.JPG

 

 

 

 

P1380951.JPG

 

 

 

 

P1380953.JPG

 

 

 

 

 

P1380954.JPG

 

 

 

 

A suivre...

 

 

 

Partager cet article

Repost0
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 16:29

31 mai-2 juin 2013 La troisième fête du vélo de  Mobil’idées s’est ouverte par une « Vélorution », parade dans la ville de machines à rouler à une, deux, trois ou quatre roues.

 

Puis la manifestation s’est poursuivie, trois jours durant, en bordure du parc de la Pépinière, dans le théâtre de verdure. C’est en 2007 que l’association Mobil’idées a été créée pour à la fois fédérer les initiatives et mener une réflexion sur les modes de déplacements doux. L’idée a fait son chemin, la ville a mené une campagne d’extension des pistes cyclables, et plus largement sur les modes alternatifs de déplacement dans le cadre de son  Agenda 21 : covoiturage, parkings relais, navettes urbaines, subventionnement (toujours en cours) pour l’achat d’un vélo électrique…

 

Animations, conférences, ateliers ont rythmé ce festival du vélo, orchestrés par les bénévoles de l’association et son nouvel animateur permanent, Romain Chabanel, récemment revenu de Montréal où il a pu se constituer une expérience professionnelle. Dans son local de la rue Roumanille (entre place de la République et Boulevard Charles de Gaulle), chacun peut venir pour des conseils, une réparation, un apprentissage et…pour s’investir.

 

Le théâtre de verdure qui a accueilli la fête du vélo

P1380923.JPG

 

 

 

 

 

Vive la...vélorution!

DSCN5743.JPG

Photo A.B.

 

 

 

En avant, toute!

DSCN5782.JPG

Photo A.B.

 

 

 

 

 

A la conquête de la ville

DSCN5784.JPG

Photo A.B.

 

 

L'affiche

afficheFESTIVIDEE2013v2.jpg

Document Mobil'idées

 

 

 

Tout ce qui roule...

P1380915.JPG

 

 

 

 

...est admis

P1380916.JPG

 

 

 

 

Un concept original, non polluant, et attractif...

P1380917.JPG

 

 

 

Un vrai moment d'amusement

P1380925.JPG

 

 

 

 

Comme le panneau l'indique: venu de la Drôme, l'atelier Windoeck recycle les pièces de vélo et les érige en oeuvres d'art

P1380921.JPG

 

 

 

 

Mobil'idées sur une caravane mobile...

P1380922.JPG

 

 

 

 

 

Le manège à pédales de  Guillaume Jallet, recyclage d'un ancien tourniquet de parc à jeux.

Délicieusement rétro et donc tendance. Bras et jambes sont mis à contribution mais rien n'arrête un sportif musicien...

P1380932.JPG

 

 

 

 

 Ancêtre et descendance

P1380939.JPG

 

 

 

 

Transmission directe et roue arrière symbolique

P1380941.JPG

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 16:31

28-30 mai 2013 A l’initiative de la Mutuelle Générale de l’Environnement et des Territoires (MGET), se sont déroulées trois journées de sensibilisation aux risques inhérents à l’usage de la route, sur le site de La Blache, derrière le parc de la Pépinière et l’Alp’arena. Avec de nombreux partenariats : mutuelles du groupe Istya (MGEN, MNT, MCDef, maee, MGEFI), Ville de Gap, Mobil’idées, préfecture, conseil général, SDIS, gendarmerie, association Prévention Routière, ANPAA 05, AMF assurances, MNH. Le préfet, Jacques Quastana, a inauguré cette manifestation en souhaitant la plus large participation possible, rappelant au passage les méfaits de l’alcool au volant et les responsabilités des maires et des responsables de débits de boisson en la matière.

 

Un déploiement de moyens considérable, sous l’égide de la Fondation de la Route (Fondation d’Entreprise MGET), qui a connu un succès relatif avec environ 500 visiteurs dont 300 scolaires du second degré, mais qui aurait mérité bien davantage.

 

En effet les animations de sensibilisation étaient nombreuses, attractives, performantes et bien documentées.

Entre démonstration de désincarcération, simulateurs de conduite auto et moto, de choc à vitesse réduite, voiture-tonneau, lunettes d’alcoolémie (simulant l’ivresse), stands sur les risques routiers, le code de la route, tests de vision, circuits à vélo sur les pistes cyclables de Gap, il y avait de quoi satisfaire aussi bien les actuels et futurs utilisateurs de deux et quatre-roues, les conducteurs désireux de réactualiser leurs connaissances, que les simples visiteurs désirant élargir leur expérience ou satisfaire leur « curiosité routière ».

 

Coordonnée par Monique Pascal, cette manifestation a nécessité un an de préparation et mobilisé de nombreux professionnels et bénévoles. Il est à souhaiter que cette manifestation soit pérennisée et trouve son public, car la sécurité routière est un véritable enjeu de société et les Hautes-Alpes ont payé ces derniers mois un lourd tribut en matière de victimes d’accidents routiers.

 

 

Démonstration de désincarcération

P1380755.JPG

 

 

 

 

Conditionnement du blessé

P1380764.JPG

 

 

 

 

L'équipe qui a effectué la démonstration: en combinaison de travail, la victime...

P1380766.JPG

 

 

 

 

Un quizz permettait de faire le point sur ses connaissances et de gagner un kit sécurité

P1380769.JPG

 

 

 

 

Jean-Paul Cadet, conseiller municipal, en compagnie d'un bénévole de la Prévention Routière, Pascal Massé

P1380770.JPG

 

 

 

 

Mario Allio faisait passer des tests de vision

P1380771.JPG

 

 

 

 

 

Sur le stand "alcoologie-addictologie"...

P1380772.JPG

 

 

 

 

...avec Noël Girard. On pouvait y effectuer différentes simulations et tester les lunettes simulant l'ivresse.

P1380773.JPG

 

 

 

 

 

Des panneaux informatifs et incitatifs

P1380776.JPG

 

 

 

 

Sur le stand de la voiture-tonneau

P1380777.JPG

 

 

 

 

En voiture!

P1380779.JPG

 

 

 

 

Derniers conseils

P1380782.JPG

 

 

 

 

 

Et c'est parti pour quelques tours

P1380783.JPG

 

 

 

 

Renversant!

P1380784.JPG

 

 

 

 

Là, c'est mieux...

P1380786.JPG

 

 

 

 

 

Ouh là là, on se sent tout...renversé! Conclusion: bouclez votre ceinture, même à l'arrière!

P1380787.JPG

 

 

 

 

 

Simulateur de choc

P1380795.JPG

 

 

 

 

Manon et Océane peuvent témoigner que, même à moins de 10 km/h, ça secoue...

P1380796.JPG

 

 

 


 

 

 

Sur le stand de la gendarmerie. On pouvait se documenter sur les carrières et découvrir les différents radars.

P1380798.JPG

 

 

 

 

Les simulateurs de conduite, deux ou quatre-roues ont connu un grand succès

P1380799.JPG

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 13:56

Concert de Garou au Quattro, concert du Big Band Jazz du conservatoire, anciens du SOG, enterrements de vie de jeune fille, info pratique, voici quelques éclats de la vie gapençaise…

 

 

Jeudi 30 mai 2013: Le chanteur Garou a fait salle comble au Quattro

Blog21-8643.JPG

Photo A.B.

 

 

 

 

Garou a déroulé son huitième album "Rhythm and Blues"...

Blog21-8702.JPG

Photo A.B.

 

 

 

 

...devant un public enthousiaste

Blog21-8723.JPG

Photo A.B.

 

 

 

Le Big Band Jazz du conservatoire s'est produit sur la place de la République et...dans le vent...

P1380899.JPG

 

 

 

 

 

...sous la direction de Pierre Escolle...

P1380903.JPG

 

 

 

 

...devant un public raréfié par les turbulences atmosphériques et les autres animations sur lesquelles nous reviendrons prochainement

P1380905.JPG

 

 

 

 

 

Les anciens du Sports Olympiques Gapençais (S.O.G.) se sont retrouvés...

P1380900.JPG

 

 

 

 

...pour partager le verre de l'amitié et regarder des photos. Beaucoup de visages connus...

P1380901.JPG

 

 

 

 

 

du S.O.G. devenu le Cercle des Nageurs Gapençais

P1380902.JPG

 

 

 

 

Jessica, qui enterrait sa vie de jeune fille avec ses amies...

P1380964.JPG

 

 

 

 

...est venue au commissariat se faire valider son permis...

P1380966.JPG

 

 

 

 

Ailleurs dans la ville, Adeline défilait avec ses amies, pour le même motif...

P1390125.JPG

 

 

 

 

 

 

Info pratique, pour ce parking très utilisé: L'interdiction est reportée du 10 au 14 juin

P1390244.JPG

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0