Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 00:17

Pour la quatrième année consécutive, la Ville de Gap propose, tout au long de l’été, du 12 juillet au 31 août 2016, un parcours artistique dans le centre-ville, afin de faire découvrir des œuvres permanentes (déjà acquises, des artistes Cyril De La PATELLIERE, Laurent MAERO, Nicole BROUSSE, Bruno LUCCHI) et 14 œuvres nouvelles réalisées par six sculpteurs de la région : Thierry CHOLLAT, Jacques DELARCHE, Eric LITSCHKY, Arnaud LABARGE, Yann-Eric EICHENBERGER et Christian PAPUT.

 

Une manière intéressante de découvrir la ville, et des œuvres qui questionnent, interpellent ou font sourire. Un dépliant est à disposition à l’accueil de la mairie et à la Maison du tourisme.

 

Les œuvres, dans l’ordre du plan, à retrouver dans notre diaporama :

 

1  Thierry CHOLLAT – L’autruche – Place Jean Marcellin

2  Jacques DELARCHE – Rêve de pêcheur – Y des rues Pérolière et de France

3  Cyril De La PATELLIERE – La Liseuse – Place Alsace-Lorraine

4 Laurent MAERO – Saturne – Place Ladoucette

5  Eric LITSCHKY – Lignes d’énergie – Rue Faure du Serre

6  Arnaud LABARGE – Oiseau – La Placette

7 Thierry CHOLLAT – Le guépard – Square Henri Dunant

8  Bruno LUCCHI – Au-delà du mur – Place Gavotte

9  Yann-Eric EICHENBERGER  - Pénélope et Théodore – Place Gavotte

10 Eric LITSCHKY – Au fil de l’eau – Place de la République

11 Arnaud LABARGE – La tribu des Kbossés – Place Saint-Arnoux

12 Thierry CHOLLAT – Le mammouth – Esplanade Auguste Muret (devant

                                                          hôpital)

13 Christian PAPUT – Sculpt12 – Place Frédéric Euzières (Porte-Colombe)

14 Nicole BROUSSE – La plongeuse – Rond-point Gaston Julian (dit carrefour du

                                                        théâtre, près de la médiathèque)

15 Thierry CHOLLAT – Le girafon – Rue Carnot (près de la Poste)

16 Jacques DELARCHE – Et gratte et gratte / Saxo Jazz – Place aux Herbes

17 Yann-Eric EICHENBERGER – Victoria et Josephine – Rue du Four Neuf (côté

                                                                                   Chapelle des Pénitents)

 

Diaporama

Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Exposition A ciel ouvert… dans les rues de Gap
Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 18:24

Vendredi 5 août 2016 Il a fait étape à Gap hier soir et aujourd’hui pour voir son ami français Cyrille, rencontré il y a cinq ans à Paris. Lui, c’est Elias Escribano, un étudiant espagnol de 25 ans qui est parti le 10 juillet dernier d’Herencia, sa terre natale, à 90 km de Tolède, pour rallier à vélo la Nouvelle-Zélande (avec des intermèdes maritimes et aériens), destination extrême dans l’hémisphère sud. Via notamment la France, l’Albanie (où il est prévu d'enregistrer avec drone et une équipe de cyclistes de Tirana), la Géorgie, l’Iran, le Népal, la Thaïlande, la Malaisie, Java, l’Australie, pour faire court. Trois continents, 32 pays, 27 000 km…

 A son retour, il envisage déjà de parcourir l’Amérique Latine.

 

Hier, il a effectué une étape de 100 km entre Nyons et Gap où il est arrivé à 22h45, sur son vélo pesant, bagages compris, une cinquantaine de kilogrammes. Cette bicyclette, sa seule compagne pour plusieurs mois, il l’a surnommée Pénélope. Il pédale environ sept heures par jour. Il pense arriver à Genève lundi, via Grenoble et Chambéry, puis suivront  Lausanne, Zürich, et Constance en Allemagne, avant de rallier l’Autriche, l’Italie, la Croatie, l’Albanie, la Grèce et particulièrement l’île d’Ithaque, lieu symbolique de l’Odyssée d’Homère.

 

Elias parle couramment le français car il a étudié l’histoire de l’art il y a quelques années à l’université du Maine à Le Mans (Sarthe), dans le cadre du dispositif Erasmus. Actuellement, il étudie les relations internationales, le voilà donc en plein cœur du sujet. Evidemment un tel projet nécessite un minimum de moyens. Il est notamment aidé par sa commune d’origine, des sponsors dont de petites entreprises. En route, il pense rencontrer divers amis, géorgien, arménien, grec… Il a recours aussi à un site spécialisé dans l'hébergement gratuit des cyclo-randonneurs, Warm Showers.

 

Il tient un carnet de voyage et transmet quotidiennement par l’application snapchat de très nombreuses photos à ses contacts et partenaires. Peut-être en fera-t-il un livre à son retour mais davantage pour garder et transmettre le souvenir de ce voyage. Il est possible de découvrir son périple ici (cliquer sur l’option « Dans votre langue » pour une traduction du site).

 

Bonne route Elias !

Etape à Gap pour Elias Escribano

Etape à Gap pour Elias Escribano

Un sportif dans une ville sportive

Un sportif dans une ville sportive

Elias Escribano, en entretien décontractéElias Escribano, en entretien décontracté

Elias Escribano, en entretien décontracté

Elias en tenue traditionnelle de la Provincia de Ciudad Real, sa région d'origine (en référence à Don Quijote de la Mancha)Elias en tenue traditionnelle de la Provincia de Ciudad Real, sa région d'origine (en référence à Don Quijote de la Mancha)

Elias en tenue traditionnelle de la Provincia de Ciudad Real, sa région d'origine (en référence à Don Quijote de la Mancha)

Tout est OK

Tout est OK

Avec son ami Cyrille, bien connu des gapençais

Avec son ami Cyrille, bien connu des gapençais

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
4 août 2016 4 04 /08 /août /2016 18:13

Mercredi 3 août 2016  Gap  Parc de la Pépinière  21h00  Les sept musiciens bretons et écossais forment un groupe de World Music, c’est exact. The Celtic Social Club, ce sont des accents pop-rock, une rythmique qui peut virer au reggae-dub ou au hip-hop.  Le groupe, révélé par le Festival des Vieilles Charrues en 2014 (concert du 18 juillet) met au goût du XXIème siècle de vieilles mélodies traditionnelles celtes venues de Bretagne, d'Irlande, d'Écosse et d'Asturie.

 

Manu Masko (compositeur, producteur, batteur…), Jimme O’Neill (guitare, chant), Richard Puaud (basse), Mathieu Péquériau (washboard, harmonica…), Goulven Hamel (banjo, mandoline), Ronan Le Bars (uilleann pipe, flûte) et Pierre Stephan (violon), se sont inspirés pour partie de l’expérience du Buena Vista Social Club mais d’un projet unique (un concert, un album) à la base, ils ont construit une carrière nationale et internationale passant par l’Europe et les Etats-Unis où ils ont enregistré un album live en 2015 (Unplugged New York City).

 

Début  2016 le groupe était en résidence à La Rochelle pour enregistrer de nouveaux titres et préparer la tournée 2016. Quelques mois plus tard, il a dévoilé ses concerts en France et plusieurs dates de sa tournée internationale (21 mai,  Saïgon, 22 juillet, Nyon, 1er octobre, New-York à Central Park pour les 25 ans décentralisés du Festival Les Vieilles Charrues).

 

Les gapençais et vacanciers ont pu écouter les titres Celtic Social Club ,Loudeac, Blessed Boy, Princess, Make it right, Lucy Wan , Christmas, When You Need Someone, After the Fall, Time to Love, Carolan’s, Rose, Song of the Island. D’abord timides, ils ont envahi à mi-concert le devant de la scène pour ne plus le quitter.

 

Prochaines dates:  Festival Chant Eucalyptus 5 août 2016 Plouhinec (France), Rock'n'fer 27 août 2016 Uckange (France), Celti'Vannes 23 septembre 2016 Vannes (France), The Norwood Theater 29 septembre 2016 Norwood (USA), Anniversaire Vieilles Charrues 1er octobre 2016 à Central Park, New-York (USA).

 

Organisation: Direction de la Culture de la Ville de Gap

                   dans le cadre du festival Eclat(s) d'été

The Celtic Social Club à Gap

Diaporama

The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap
The Celtic Social Club à Gap

Vidéos

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 15:44

Mardi 2 août 2016  Gap  Cathédrale Notre-Dame de l'Assomption  18h00  C’est un grand maître de l’orgue qui a enthousiasmé les 400 gapençais et vacanciers venus écouter l’organiste titulaire de la Cathédrale de Saint-Denis.

 

Pierre PINCEMAILLE, titulaire de nombreux Premiers Prix, notamment du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, en harmonie, contrepoint, fugue, interprétation, improvisation, poursuit une carrière internationale de soliste. Il a joué, avec orchestre, sous la direction de chefs prestigieux tels que Mstislav ROSTROPOVITCH, Myung-Whun CHUNG, Riccardo MUTI, Charles DUTOIT et John NELSON. Il a enregistré de multiples œuvres dont l’intégrale pour orgue de Maurice DURUFLÉ et de César FRANCK. Par ailleurs, il enseigne dans plusieurs conservatoires dont celui de Paris et a formé toute une génération de jeunes solistes dont David CASSAN, venu le 18 août 2015 en récital à Gap.

 

L’organiste, programmé l’an dernier, avait dû différer sa venue pour raison de santé, mais Gap l’avait déjà reçu le 30 juillet 1984 (voir photo) à une époque où la construction de l’orgue actuel n’était pas encore achevée.

 

Son jeu se caractérise par un toucher d’une puissance et d’une précision phénoménales, d’une expressivité hors norme et d’un sens du phrasé et de la nuance extraordinaires. Réputé pour son talent d’improvisateur, le virtuose sait à merveille user des registrations pour mettre en valeur les possibilités et qualités de chaque instrument.

 

A Gap, il a fait résonner l’orgue Jean DUNAND avec des œuvres de Jean-Sébastien BACH, César FRANCK, Eugène GIGOUT, Louis VIERNE et a conclu par une longue improvisation sur un thème proposé, le Rigodon, air traditionnel du folklore dauphinois et provençal, et plus précisément, le Rigodon de Charance, déclinaison locale. On a pu notamment apprécier le puissant final du 3ème Choral en La mineur de César FRANCK, la vivacité de la Toccata d’Eugène GIGOUT, la douceur puis la sérénité de la Berceuse et du Carillon sur la sonnerie du Carillon de la chapelle du Château de Longpont (Aisne) de Louis VIERNE.

 

Prochain concert :

Mardi 9 août 2016, clarinette et orgue, avec Nicolas ORGIAZZI (clarinette) et Damien BRÉDIF (orgue).

Concert retransmis en direct sur grand écran. Entrée gratuite, libre contribution à la sortie.

 

Organisation: Association Les Amis de l'Orgue

dans le cadre du festival Eclat(s) d'été

Pierre PINCEMAILLE, organsite virtuose

Pierre PINCEMAILLE, organsite virtuose

Le pédalier ajoute à la difficulté de l'instrument

Le pédalier ajoute à la difficulté de l'instrument

Du BACH dans le texte

Du BACH dans le texte

Affiche (ancienne) de la venue précédente de l'organiste à Gap

Affiche (ancienne) de la venue précédente de l'organiste à Gap

Les Mardis de l'Orgue
Les Mardis de l'Orgue
Les Mardis de l'Orgue

Les Mardis de l'Orgue

Thème d'improvisation

Thème d'improvisation

Fin de concert, ovation et retour à la sérénité, pour Pierre PINCEMAILLE
Fin de concert, ovation et retour à la sérénité, pour Pierre PINCEMAILLE

Fin de concert, ovation et retour à la sérénité, pour Pierre PINCEMAILLE

Pierre PINCEMAILLE, en compagnie de Michel BERNARD-REYMOND, président des Amis de l'Orgue

Pierre PINCEMAILLE, en compagnie de Michel BERNARD-REYMOND, président des Amis de l'Orgue

Vidéos

Extrait de Prélude et Triple Fugue en Mi bémol majeur BWV 552 de Jean-Sébastien BACH

Extrait de la Toccata d'Eugène GIGOUT

Extrait de l'improvisation sur l'air du Rigodon

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 00:28

Lundi 1er août 2016  Gap  Jardin de l’ancien couvent de la Providence  18h30  Comme l’a souligné Michaël DIAN, directeur musical du Festival de Chaillol, le décor en U du jardin de la Providence sied à un récital, formule maintenant consacrée par les responsables de ce festival.

 

Et l’accordéoniste Élodie SOULARD a su comme personne magnifier le lieu en transmettant des émotions ténues et subtiles aux 600 spectateurs venus l’écouter ou plutôt, imprégner leurs sens et leur âme de ces délicates effluves musicales.

 

Son instrument, même s’il ressemble à un accordéon traditionnel, est un peu plus moderne et développé. Possédant la tessiture du piano grâce à des systèmes de registration, il en permet toutes les fantaisies. Mais, revers de la médaille, il pèse quinze kilogrammes et contraint la concertiste à jouer assise.

 

Extrait de sa biographie :

« Née en 1986, Elodie Soulard commence l’apprentissage de l’accordéon près de Clermont-Ferrand, puis au Conservatoire du XII° arrondissement de Paris dans la classe de Max Bonnay avant d'intégrer le CNSM de Paris où elle y effectue de brillantes études récompensées par un Master d'accordéon en 2010. L'année suivante, elle est admise en III° cycle supérieur dans la classe du pianiste et chef d’orchestre Jean-François Heisser.
Parallèlement, elle reçoit les conseils éclairés d'un grand nombre de maîtres à travers l'Europe et travaille assidûment aux côtés du concertiste russe Yuri Shishkin. »

 

Élodie SOULARD a interprété successivement :

 

 Belolitsa-Kruglolitsa de Viatcheslav SEMIONOV, grand accordéoniste et pédagogue russe, qui a formé plusieurs générations d’instrumentistes russes et étrangers. Compositeur et également luthier, il a fabriqué son propre instrument,

 

Soirées de Vienne - Valse - Caprice n° 6 de Franz SCHUBERT, une œuvre revisitée par Franz LISZT, réécrite en la circonstance pour l’accordéon,

 

Suite anglaise n° 2 pour clavier de Jean-Sébastien BACH, organisée en un Prélude et cinq mouvements (Allemande, Courante, Sarabande, Bourrée et Gigue). Sans transcription, avec lecture directe sur la partition, mais ajout de registrations et révision de l’articulation.

 

Partita pour accordéon de Georges BŒUF (création, commande du festival de Chaillol), en quatre parties : Préludium, suivant les techniques très occidentales de contrepoint, Récitatif,  Epure, faisant une transition vers l’orient avec l’influence d’un grand flûtiste indien, Hariprasad Chaurasia, virtuose du bansurî, flûte classique en bambou de l’Inde du Nord, fixant le temps dans un espace propre à la méditation.

Ému de présenter son travail devant un auditoire aussi vaste, le compositeur marseillais a expliqué au préalable la genèse et le déroulé de son œuvre.

 

Portrait de Igor Stravinsky, extrait de la Suite n° 1 « Portraits of the composers », en quatre volets, pour accordéon solo, de Volodymyr RUNCHAK, compositeur et accordéoniste ukrainien (dernier portrait).

 

En bis, la Pavane de Gabriel FAURÉ.

 

Le premier album solo de la concertiste est disponible ici.

 

A la fin du concert, Michael DIAN, cité plus haut, a exposé l’actualité du Festival de Chaillol, lequel s’étend du 16 juillet au 12 août avec une programmation très riche (voir ici). Il a également  présenté le magnifique recueil (L’Homme Qui… 100 rêveries illustrées) consacré aux dessins de Pascal COLRAT, notamment illustrateur des cartes postales de présentation du festival. Ces dessins ont fait l’objet d’une exposition à La Grange, à Gap, en décembre dernier et sont visibles actuellement avec des nouveautés à Pisançon. Cette publication comprend également un entretien de Michael DIAN avec  le dessinateur et un portrait de ce dernier. On se souvient également du remarquable « CHAILLOL Portraits d’un festival » ouvrage témoignant de quinze années d’action culturelle en territoire rural de montagne, tant il est vrai que la musique est une expérience individuelle et collective mais également une aventure humaine. Ce ne sont pas les nombreux bénévoles du Festival de Chaillol qui diront le contraire…

 

Enfin Michael DIAN a rappelé l’édition phonographique de « L’Homme qui plantait des arbres » de Georges BŒUF sur un texte de Jean GIONO, œuvre qui avait été créée à Gap, à la Chapelle des Pénitents.

 

Organisation : Direction de la Culture de la Ville de Gap

                     & le Festival de Chaillol (avec le soutien de Musique Nouvelle en Liberté)

                     dans le cadre du festival Eclat(s) d’été

Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Michaël DIAN, directeur musical du Festival de Chaillol et Martine BOUCHARDY, maire adjointe en charge de la Culture à Gap

Michaël DIAN, directeur musical du Festival de Chaillol et Martine BOUCHARDY, maire adjointe en charge de la Culture à Gap

Diaporama

Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Élodie SOULARD revisite l’accordéon à Gap
Quelque 600 spectateurs installés ici...et là...
Quelque 600 spectateurs installés ici...et là...
Quelque 600 spectateurs installés ici...et là...

Quelque 600 spectateurs installés ici...et là...

Georges BOEUF, compositeur, vient saluer le public et remercier l'artiste.
Georges BOEUF, compositeur, vient saluer le public et remercier l'artiste.

Georges BOEUF, compositeur, vient saluer le public et remercier l'artiste.

Le concert s'est terminé juste à temps pour échapper à l'arrivée de l'hélicoptère du SAMU sur le toit de l'hôpital tout proche du lieu de concert.

Le concert s'est terminé juste à temps pour échapper à l'arrivée de l'hélicoptère du SAMU sur le toit de l'hôpital tout proche du lieu de concert.

Ouvrages et oeuvres disponibles sur les lieux de concert.
Ouvrages et oeuvres disponibles sur les lieux de concert.

Ouvrages et oeuvres disponibles sur les lieux de concert.

Vidéos

Extrait de Soirées de Vienne - Valse - Caprice n° 6 de Franz SCHUBERT.

Extrait de Suite anglaise n° 2 pour clavier de Jean-Sébastien BACH.

Extrait de Partita pour accordéon de Georges BŒUF.

Intervention de Michaël DIAN à la fin du récital.

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
30 juillet 2016 6 30 /07 /juillet /2016 22:29

Vendredi 29 juillet 2016  Gap  Place Saint-Arnoux   21h00   …Sodade… c’est le rêve éveillé d’un homme au crépuscule de sa vie qui, au bord de la mer, convoque avec nostalgie ses souvenirs d’avant exil, pour mieux affronter l’avenir sans oublier son passé.

 

 Mais c’est aussi une fable aérienne terriblement poétique et gracieuse qui matérialise ce voyage temporel, un tableau vivant et changeant, au gré des acrobaties de funambules élastiques et audacieux sur un câble mobile mû par deux grandes roues. Le récit, accompagné du son profond de la contrebasse, contribue à ce que le charme opère et les 1300 spectateurs sont comme captés par cette performance à la fois jubilatoire et spectaculaire.

 

Le Cirque Rouages a vu le jour en 2007 à l’initiative d’une dizaine d’artistes (comédiens, circassiens, musiciens, constructeurs…). La compagnie s’inscrit dans une démarche de création collective autour du mouvement dansé et du mime, ou de scénographies mécaniques associées à des évolutions corporelles circassiennes. Avec pour point commun, une musique produite en direct.

 

...Sodade... a gagné le prix du meilleur spectacle de cirque (Premio de Circo Emilio Zapatero)  au Festival Internacional de Teatro y Artes de Calle de Valladolid, lors de son édition 2016.

 

La compagnie a notamment bénéficié du soutien  du conseil régional de Lorraine et du conseil départemental de la Meuse, ainsi que de coproductions et d’accueils en résidence. Mais également d’un financement participatif de plus de 200 personnes. A l’heure où les financements se font rares et les statuts des intermittents du spectacle évoluent, la pérennisation des organisations artistiques n’est jamais acquise et l’implication des spectateurs essentielle comme l’a rappelé l’un des membres du groupe en fin de spectacle. Lequel a également annoncé la production d’un DVD du spectacle.

 

Enfin, compte tenu des événements à caractère terroriste récents (Nice, Saint-Étienne-du-Rouvray), la sécurité avait été considérablement renforcée : place bouclée par des véhicules, filtrage des entrées avec contrôle des sacs, présence de la police nationale, municipale et d’une société de sécurité.

 

Organisation: Direction de la Culture de la Ville de Gap

dans le cadre du festival Eclat(s) d'été

 

DISTRIBUTION – CRÉATION – TECHNIQUE – ADMINISTRATION – DIFFUSION  

...Sodade...   sur une idée originale d’Aurélien PROST

 Johanne HUMBLET, fildefériste et funambule

Aurélien PROST, funambule

Jordi MONTMANY, trapéziste sur câble

Sarah BABANI, trapéziste sur câble

Maël OUDIN, contrebassiste et composition

Anouk GERMSER, voix et composition

 Mise en scène Julien ATHONADY

Regards extérieurs  Christian LUCAS, Claude KRESPIN et Nina ENFEDAQUE MORER

Costumes  Camille LACOMBE

Voix off  Facundo DIAB

Lumières Rémi ATHONADY, Sarah Filmer SANKEY et Mylène PASTRE

Création sonore Loïc LAMBER

Construction décor Clément AGATE, Eric SABRE et Aurélien PROST

Régie générale et son Clément AGATE

Régie lumière Rémi ATHONADY

Machiniste, cordiste Emilien AGATE

Stagiaire mise en scène Rosa AGUILERA

Stagiaire régie Fausto LORENZI

Illustration Sarah LETOUZEY

Administration Estelle GOBERT

Diffusion Zélia CLAMAGIRAND

…Sodade… fable circassienne à Gap

Diaporama

…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap
…Sodade… fable circassienne à Gap

Vidéos

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 18:16

Mercredi 27 juillet 2016  Gap  Parc Bernard GIVAUDAN  21h00  Manu Lanvin and The Devil Blues ont envoyé du “lourd” sur la scène du nouveau parc-jardin de la ville devant 1400 spectateurs installés sur les gradins en bois et  gravier du plus bel effet. Un nouveau lieu de spectacle est né, idéalement placé dans un environnement verdoyant,  assez éloigné des premières habitations, et en un lieu accessible.

 

Manu Lanvin délivre un rock and blues  énergique autant que chaleureux et développe une vraie communication avec son public. Fendant la foule, il parcourt les rangs de spectateurs et, très vite, attire nombre d’entre eux sur le devant de la scène. C’est alors un moment d’osmose musicale où s’enchaînent des titres comme Red House, Donne-moi la fièvre, Sweet Georgia Brown, Soul Revolution ou Blues Booze and Rock and Roll. Il sera rappelé deux fois.

 

 Le chanteur, auteur de cinq albums dont le dernier, Sons of the Blues, sorti en 2014, développe un « blues rageur aux riffs inventifs et endiablés » s’est fait remarquer en 2012 sur la scène du Montreux Jazz Festival et a connu depuis une carrière nationale et internationale fulgurante. Avec notamment une participation aux galas de la Jazz Foundation of America ayant lieu chaque année à New-York, et à  l’International Blues Challenge de Memphis en janvier 2014 pour y représenter la France. Comme sa complice de scène il fut remarqué par le producteur Quincy Jones.

 

Entre temps, Sweet Georgia Brown a fait son entrée sur la scène. The Last of the Red Hot Blues Mamas, chanteuse de blues hors pair, a fait monter la température. Celle qui, en 2003, se trouva à la rue, a connu une gloire internationale en se produisant notamment avec des « pointures » comme Dizzy Gillespie.

 

Un vrai moment de bonheur que les participants au concert ont apprécié à sa juste valeur.

 

Organisation: Direction de la Culture de la Ville de Gap

dans le cadre du festival Eclat(s) d'été

Manu Lanvin

Manu Lanvin

Diaporama

Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap
Manu Lanvin and The Devil Blues & Sweet Georgia Brown en concert à Gap

Vidéos

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
27 juillet 2016 3 27 /07 /juillet /2016 13:56

Mardi 26 juillet 2016  Gap  Cathédrale ND de l'Assomption  Il est toujours délicat d’associer un instrument soliste avec un orgue dont la puissance peut en contrarier l’expression. Pari réussi pour Claire MARZULLO (flûte traversière) et Frédéric ISOLETTA (orgue) qui ont su choisir un répertoire adapté à l’enjeu. Avec un passage obligé par le grand maître Jean-Sébastien BACH (transcription du Concerto en Fa mineur), un délicat Andante en Do majeur de Wolfgang Amadeus MOZART, une délicieuse Fantaisie sur « La Traviata » de Verdi de Paul GENIN, et des extraits de Ma mère l’oye de Maurice RAVEL. Ajoutons, pour l’orgue seul, un majestueux Prélude en Mi mineur de Nicolaus BRUHNS et les somptueuses Variations sur « Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen » (Les pleurs et les lamentations, les tourments et le découragement ) de Franz LISZT, inspirées de la cantate éponyme de Jean-Sébastien BACH.

 

Claire MARZULLO est bien connue des gapençais puisqu’elle enseigne au conservatoire de Gap depuis 2008. Originaire de Marseille, elle y a obtenu prix et médaille d’or en 1993, poursuivant avec le Prix de la Ville de Paris en 1996 et le Prix de la Virtuosité en 1999 à Genève.

 

Frédéric ISOLETTA est agrégé de musicologie et certifié en histoire des arts. Il a obtenu de nombreux premiers prix aux conservatoires de Grenoble et Marseille en orgue, piano, musique de chambre.

 

Prochain récital le mardi 2 août, par Pierre PINCEMAILLE, organiste titulaire de la cathédrale de Saint-Denis, retransmis sur grand écran. Comme l’a rappelé Michel BERNARD-REYMOND, président des Amis de l’Orgue et présentateur du jour, le concert de cet organiste avait dû être déprogrammé en raison d’un problème de santé du musicien l’été dernier. Un moment exceptionnel, donc, à ne pas manquer.

 

Organisation: Association Les Amis de l'Orgue

dans le cadre du festival Eclat(s) d'été

Claire MARZULLO (flûte traversière) et Frédéric ISOLETTA (orgue)

Claire MARZULLO (flûte traversière) et Frédéric ISOLETTA (orgue)

Diaporama

Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap
Flûte et Orgue à la cathédrale de Gap

Vidéos

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 14:11

Lundi 25 juillet 2016  Gap  Place de la République  18h30  Dans le cadre de la 27ème édition de l’Université Européenne de Saxophone, The CubanoSax Quintet a animé la place emblématique de Gap. Composé d’un quatuor de saxophones (Angel Ballester, soprano, Irving Acao, alto, Eduardo Fernandez, ténor, Geoffrey Doucet, baryton) et d’un percussionniste (Abraham Mansfarrol), le quintet a distillé une musique latino-jazz à forte influence cubaine, rythmée et chaude, devant un public de 600 personnes. Les cinq musiciens sont issus des conservatoires supérieurs de Paris et Cuba.

 

En préambule, la maire adjointe à la Culture, Martine BOUCHARDY, le président, Gilbert RICARD, le directeur artistique, Claude DELANGLE, ont tour à tour souligné la qualité et la notoriété de l’Université Européenne de Saxophone qui accueille l’élite des professeurs et des élèves du monde entier (Europe, Japon, USA…). Claude DELANGLE a rendu un hommage appuyé  à Jean-Paul CHARTIER, disparu récemment, qui couvrit l’événement à de nombreuses reprises pour le Dauphiné Libéré.

 

L’Université Européenne de Saxophone, outre les cours et conférences dispensés, ce sont neuf concerts donnés à Gap par les professeurs invités, et deux à Montmaur (château) et Crots (église) par les élèves de l’Université du 18 au 28 juillet 2016. Ces derniers possèdent un niveau de cycle 3 et viennent à Gap perfectionner leur pratique. Geoffroy Doucet, le saxophoniste baryton de The CubanoSax Quintet, fut l’un des élèves de Claude DELANGLE, professeur au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et directeur artistique de l’Université.

 

Organisation: Direction de la Culture de la Ville de Gap & l'Université Européenne de Saxophone

 dans le cadre du festival Eclat(s) d'été

The CubanoSax Quintet à Gap

The CubanoSax Quintet à Gap

Diaporama

The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap
The CubanoSax Quintet à Gap

Vidéos

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 13:58

Vendredi 22 juillet 2016  Gap  Le Royal   C’est à une soirée jazz vivifiante que conviait la Direction de la Culture dans le cadre du festival Eclat(s) d’été. Prévus initialement en plein-air sur la Place aux Herbes, les deux concerts se sont repliés à couvert en raison d’une incertitude météo.

 

 

18h00 The Sudden Quartet

 

Cathy Heiting a littéralement « emballé » son public avec ses musiciens, Jonathan Soucasse au piano, Stéphane Lopez à la contrebasse et Djamel Taouacht à la batterie (qui remplaçait Sam Bobin, indisponible).

 

Dans un style de jazz vocal directement influencé par son expérience de chanteuse lyrique, elle a revisité des standards, mais pas que, et montré toute l’étendue de son talent, de la soul à la pop music, doublé d’une présence scénique fantastique et d’un sens de la communication et de l’humour induisant une grande complicité avec les spectateurs.

 

Invité en octobre 2015 des Excentrés du Théâtre la passerelle, le quartet aixois avait déjà conquis les publics de Veynes, Chorges et Chabottes, et participé à l’opération Scènes de Bistrot de la Régie Culturelle Régionale Provence-Alpes-Côte d’Azur,  avec le Duo Heiting Soucasse et l’intitulé "Jazz, oui... Mais pas que !".

 

Prochain concert le 27 juillet à Villes sur Auzon (84) dans le cadre du festival de jazz.

  Soirée jazz à Gap City
  Soirée jazz à Gap City
  Soirée jazz à Gap City
  Soirée jazz à Gap City
  Soirée jazz à Gap City
  Soirée jazz à Gap City
  Soirée jazz à Gap City
  Soirée jazz à Gap City
  Soirée jazz à Gap City
  Soirée jazz à Gap City

Vidéo

21h00 Trio Laurent Coulondre

 

Laurent Coulondre est décrit comme un surdoué de la nouvelle génération de musiciens de jazz, avec un sens du groove très développé qu’il exerce aux claviers du piano comme de l’orgue Hammond.

 

Lauréat de nombreux concours, le jeune jazzman était accompagné de Yoann Serra (batterie) et de Jérémy Bruyère (basse/contrebasse) pour une exposition principalement des titres de son dernier album, Schizophrenia. Avec plus classiquement , en rappel, des standards comme Les Feuilles Mortes.

  Soirée jazz à Gap City
  Soirée jazz à Gap City
  Soirée jazz à Gap City
  Soirée jazz à Gap City
  Soirée jazz à Gap City

Vidéos

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article