Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 21:23

18 juin 2011 Il est des centenaires qui se portent à merveille. L’école de Lardier et Valença, située à environ 25 km de Gap, en fait partie. Petit détour, certes, par rapport à notre finalité gapençaise, mais finalement, un certain nombre d’habitants de cette dynamique commune travaillent à Gap...

Ayant connu des fortunes diverses, l’école est maintenant confortée par la création d’un regroupement pédagogique intercommunal permettant l’ouverture d’une deuxième classe.


Le ruban inaugural a été coupé par une autre centenaire, Madame Hélène Davin née Matheron, 106 ans précisément, qui a fréquenté l’école vers 1915, assistée de Lou, la plus jeune élève de l’école. L’esprit très vif encore, notre vénérable dame a évoqué quelques souvenirs, entourée des autorités locales, avant de visiter l’exposition consacrée à l’école, très bien documentée, ayant nécessité un long travail bénévole auquel il convient de rendre hommage.

 

Ce n’était que le début des festivités. Après les traditionnels discours et verre de l’amitié, très arrosés… par les cieux, un repas commun a réuni habitants, anciens enseignants et élèves, invités.

 Puis la fête s’est poursuivie tout le week-end avec le samedi soir une représentation théâtrale retraçant la petite et la grande histoire de l’école, pièce mise en scène par les enfants du village et qui fut très appréciée.

Feu d’artifice, bal, concours de billes et de boules, fête foraine complétaient ce moment festif, digne hommage à une école construite dans les premières années du XXème siècle pour lequel, le comité des fêtes et l’association La Marelle s’étaient dépensés sans compter.

 

 

P1140456.JPG

 

 

 

 

 

 

Couper de ruban par Hélène Davin, 106 ans

 

P1140357.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Présentation de l’exposition aux autorités, par son créateur

 

P1140374.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Hélène Davin interwievée par le maire de Lardier, Rémi Costurier

 

P1140409.JPG

 

 

 

 

 

 

Pendant les discours officiels

 

P1140418.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Les vicissitudes, au fil des ans

 

P1140434.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Un centenaire très arrosé…

 

P1140455.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Repas commun

P1140465.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Joseph, multi-choriste, a poussé la chansonnette

 

P1140474.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le chemin du retour à Gap, depuis Lardier, le célèbre synclinal perché du Pic de Crigne

 

P1140475.JPG

 

 

 

 

 

 

FIN

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost0
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 20:44

18 juin 2011  Le Quattro a accueilli, à trois jours de l’été, la cinquième édition du Printemps des chorales, organisée par l’ association culturelle éducative et sportive (ACES) du Haut-Gap. Désormais inscrite dans le paysage musical gapençais, cette manifestation réussit chaque année le tour de force de réunir de nombreux amateurs de chant choral, pratique universelle et conséquente, tout en proposant un répertoire renouvelé. A cette déferlante vocale est venu s’ajouter l’orchestre symphonique du conservatoire de Briançon, dirigé par Jean-Jacques Flament. Au programme de ce dernier, rien moins que Sibelius, Tchaïkovski, Dvorak, Vivaldi et Bruckner.

 

Du côté des chorales, A Croche Cœur, la chorale du conservatoire de Briançon, a notamment interprété la Messe en sol majeur D167 de Franz Schubert, tandis que les chorales Stardust et de Kevin Oss, sous la direction également de ce dernier ont proposé des œuvres alliant poésie, percussions, piano, chants du monde et gospel. On notera l’excellente intervention de différents solistes, et le caractère très expressif de la mise en scène, ajoutant le plaisir visuel à l’expression musicale.

 

Cette édition était dédiée à Alice Reymond, choriste décédée en février dernier et membre de l’ACES.

 

 

 

A l’accueil, de gauche à droite : Nadine, Jocelyne, Chloé, Chantal

 

P1140546.JPG

 

 

 

 

 

 

 

L’orchestre symphonique du Conservatoire de Briançon

 

P1140547.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140550.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec la chorale « A Croche Chœur »

 

P1140558.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Entrée (chantante) en scène depuis le hall, sous le regard attentif de Kevin Oss

 

P1140560.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140563.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140566.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140568.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140576.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140581.JPG

 

 

 

 

 

Bernard Galland, à l’aise dans tous les répertoires

 

P1140582.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140589.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140593.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Magnifique interprétation du gospel Up to the Mountain, par Elodie, soliste, et les chorales

 

P1140608.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140612.JPG

 

 

 

 

 

 

Bernard, au piano, Sébastien et Kevin aux percussions

 

P1140615.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Dans le hall des réjouissances se préparent, après l’effort, le réconfort…

 

P1140622.JPG

 

 

 

 

 

 

 

…tandis que les chorales forment une haie d’honneur chantante

pour le public qui sort à la fin du spectacle…

 

P1140623.JPG

 

 

 

 

 

 

 

…où Kevin Oss a également trouvé sa place…

 

P1140627.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FIN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 21:45

21 juin 2011 La 30ème édition de la  Fête de la musique a attiré entre 3 et 4000 gapençais dans les rues de la ville.

A côté des « habitués » de la manifestation, on trouvait une scène rock locale de qualité et des individualités au talent incontestable. Retour en images.

 

Au cours de la présentation en mairie

 

P1140324-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Louis Dangauthier, directeur culturel de la Ville paie de sa personne sur le marché pour distribuer le programme

 

P1140338.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Solène et Laura, deux jeunes talents du conservatoire

 

P1140673.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Sur la Placette, Pianissimo a proposé de la musique de variétés accompagnée au piano

 

P1140678.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la cour du Club, Lysiane Caron proposait également des chansons de variétés

 

P1140680.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Sur la place aux Herbes, l’orchestre d’harmonie de la Ville de Gap

 

P1140684.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140685.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Intense moment d’émotion sur la place Gavotte lorsque Marina Jacques

a rendu hommage à Barbara

 

P1140692.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Place de la République, dernière avant les travaux d’aménagement, les ateliers d’Impulse ont dominé les débats avec différents styles de rock, des chansons festives et des percussions africaines

 

P1140697.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Square Voltaire, Buenana’sso a fait résonner de la musique rock

 

P1140708.JPG

 

 

 

 

 

 

Parvis du conseil général, le conservatoire et de nombreuses associations se sont succédé, comme ici Ricochet danse

 

P1140713.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Place aux Herbes, le Big Band Jazz du conservatoire a fait swinguer les spectateurs

 

P1140717.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Pendant ce temps, rue Carnot, Joga Capoeira faisait son show

 

P1140730.JPG

 

 

 

 

 

 

 

En haut de la rue Carnot le hip hop attirait les foules

 

P1140750.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur l’Esplanade de la Paix, le groupe de danses traditionnelles du CMCL

évoluait de manière entraînante

 

P1140752.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la Placette les musiques traditionnelles de Sol en Terre

 

P1140755.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

A la chapelle des Pénitents, l’Atelier d’Expression Lyrique a présenté un large répertoire, de la musique baroque au 20ème siècle

 

P1140758.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140763.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140764.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

La Placette, côté rue Jean Eymar, Herbes Folles, musique et chansons rock

 

P1140774.JPG

 

 

 

 

 

 

Square Henri Dunant, Forest Family, reggae et zouk, très convivial

 

P1140786.JPG

 

 

 

 

 

 

Parfois aussi, trop convivial dans certains lieux de la fête où quelques bousculades ont eu lieu

 

P1140793.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Place aux Herbes, le Big Band de guitares du conservatoire

 

P1140796.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Au Y de la rue de France, les Z’A peu pré « Sergio en acoustique », ensemble rock

 

P1140799.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Ambiance familiale et bon enfant

 

P1140801.JPG

 

 

 

 

 

FIN

Partager cet article

Repost0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 20:43

14 juin 2011 Gap CMCL

Les danseurs des différentes classes du  Conservatoire à Rayonnement Départemental ont restitué le fruit de leurs efforts de l’année écoulée. Transcendés par le charisme et la pédagogie de leur professeure de danse, Jocelyne Liberatore, ils ont exprimé leur talent naissant ou confirmé, à travers une suite de chorégraphies mêlant harmonieusement musique classique et contemporaine. Quelque soixante danseurs ont participé à ce moment de féérie chaleureusement applaudi par un public, largement composé des familles, conquis et sous le charme.

 

 

P1140059.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1140078.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140143.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140158.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140182.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140211.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140230.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140233.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Les élèves de Jocelyne Liberatore ont réservé une petite surprise

à leur talentueuse et appréciée professeure

 

P1140270.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 22:54

11 et 12 juin 2011

  Duo des cimes : La montée des crêtes de Charance et les 10 km Gapen’ville

Dorénavant inscrit dans le paysage gapençais, le 10 km de Gap (Gapen’ville), qualificatif pour les championnats de France, a été cette année couplé avec une course en montagne, la Montée des crêtes de Charance. Cette dernière, courue la veille du 10 km, constitue l’une des identités de la ville, l’air pur, la montagne, la nature omniprésente.

 

L’ensemble des deux courses s’intitulait le Duo des cimes et faisait l’objet d’un classement spécifique.

Le contraste entre les deux courses dont l’une, presque plate, permet une participation populaire et l’autre, comportant un dénivelé positif d’environ 1100 mètres sur 8 km, s’adresse à des coureurs plus aguerris, fait tout le charme et l’originalité de cette double manifestation.

 

Co-organisées par la Ville de Gap, l’office municipal des sports, l’ASPTT et le Gap-Hautes-Alpes-Athlétisme (GHAA) avec le soutien de divers partenaires (département, région, partenaires privés, coût global de 20000 euros environ), ces deux épreuves ont accueilli plusieurs centaines de coureurs à travers une organisation bien rôdée. Parmi eux, les Donneurs de sang, reconnaissables à la couleur de leur maillot, couraient aussi pour faire la promotion du don, à l’approche d’une journée nationale sur cette thématique. Tous les résultats  ici.

 

 

MONTEE DES CRÊTES DE CHARANCE

 

Concentration avant le départ de la Montée des crêtes de Charance

 

P1130756.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130761.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Et c’est parti…

 

P1130762.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130764.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10 KM GAPEN'VILLE

 

Côté sympathique de la Gapen’ville, elle est accessible à tous

 

P1130771.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la ligne de départ, on procède aux derniers réglages, les leaders sont là

 

P1130772.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Le départ a été donné, les chronos s’enclenchent

 

P1130780.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’issue du premier tour les écarts sont déjà creusés

 

P1130789.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On court plus ou moins regroupés par niveau, entre hommes, entre femmes ou mixés

 

P1130803.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130804.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130819.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et c’est déjà l’arrivée pour le vainqueur Abdelkader Lasfar en 32 min 03 s

 

P1130880.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Première féminine, la triathlète embrunaise Clara Prevot en 41 min 39 s

 

P1130898.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce pigeon occupait une place de choix pour admirer la course

 

P1130903.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Indispensable même si on souhaite éviter de s’y retrouver, le poste de secours

 

P1130912.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Les courses enfants

 

P1130933.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130937.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130955.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130971.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Que de coupes à attribuer !

 

P1130994.JPG

 

 

 

 

 

 

Quelques podiums

 

P1130999.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140002.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140008.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140011.JPG

 

 

 

 

 

 

 

On ne présente plus Julien Lambert, homme aux multiples talents, 86 ans et une sacrée pêche

 

P1140012.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140013.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140016.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140018.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

FIN

 

 

Partager cet article

Repost0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 22:12

Mercredi 15 juin 2011 

La présentation officielle de cet  événement national annuel, décliné localement, a eu lieu en présence du maire de Gap, Roger Didier. Nous y reviendrons plus longuement. Tout le programme ici .

 

P1140324.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 23:39

 

Un gapençais, jeune talent de sudoku...

 On ne le sait pas toujours, mais Gap regorge de talents cachés, notamment dans la jeune génération (mais oui, elle existe). Nous vous en présentons un, Bastien Vial-Jaime :

 

- Bastien, qui es-tu, peux-tu nous parler un peu de toi ?

 

J'ai 24 ans et vis un peu en dehors de Gap. Je n'ai pas d'emploi mais quantité d'activités : montagne, photographie, entomologie, lecture, etc. Et bien entendu, le sudoku (entre autres jeux de logique) occupe une bonne partie de mon temps...

 

 

 

 

photo_3.jpg

Photo BVJ

 

- Comment es-tu venu à la pratique du sudoku? Il y a combien de temps? Quelles satisfactions t'apporte cette activité?

 

J'ai découvert le sudoku il y a exactement 5 ans, de la façon la plus ordinaire qui soit ; on m'a prêté une revue, j'ai résolu quelques grilles et aussitôt accroché. J'ai fait quelques recherches sur Internet, ai découvert qu'il existait déjà une communauté francophone réunissant des passionnés autour de tournois en ligne, et les ai rejoints. Quelques années après, le réseau de mes connaissances s'est étendu à la plupart des meilleurs joueurs mondiaux avec qui je peux discuter quotidiennement et me confronter régulièrement lors de tournois en ligne. Ayant toujours été avide de logique, j'ai trouvé là de quoi mettre mes capacités de raisonnement à l'épreuve ; mais au-delà de ça, la rencontre avec une communauté relativement restreinte mais fortement investie s'est révélée passionnante.

 

 

- Pratiques-tu dans un club? Combien de temps par semaine? Etes-vous nombreux? Quel est le niveau? Y-a-t-il un entraînement spécifique?

 

Je ne suis membre d'aucun club, et pour cause : il n'en existe quasiment pas. Avec quelques autres joueurs, je tente de structurer l'activité mais les bonnes volontés sont malheureusement assez rares. Je gère ainsi un blog qui me permet de publier mes créations, ainsi qu'un site sur lequel j'organise et aide à organiser des tournois en ligne, procure des conseils aux joueurs, etc. De ce fait, le temps que je peux allouer à mon entraînement est assez limité (moins de 5h par semaine). J'essaie de le partager entre grilles classiques et variantes, c'est-à-dire comportant une ou plusieurs règles supplémentaires.

 

 

photo_2.jpg

Photo BVJ

 

 

 

- Quelles sont les étapes qui t'ont conduit en Chine? Quel a été ton classement? Comment sont organisés ces classements?

 

Le tournoi international de Beijing a été organisé par Chen Cen, la meilleure joueuse chinoise, avec le soutien de Wei-Hwa Huang (américain) ; quoique ne s'agissant pas d'un championnat du monde officiel, il en était un équivalent puisqu'il reprenait le format des championnats (2 journées d'épreuves, difficulté similaire...) et qu'une bonne partie des meilleurs joueurs du moment étaient présents, les n° 1 à 6 des championnats du monde 2010, notamment. Le tournoi était ouvert à tous dans des limites raisonnables, mais la participation s'est "régulée d'elle-même" : compte tenu du coût du voyage et de la présence annoncée de nombreux joueurs de très bon niveau, seuls ont fait le déplacement les meilleurs de chaque pays, à peu de choses près, soit 54 personnes. J'ai terminé 10e à l'issue des 7 épreuves préliminaires, ce qui m'a permis de me qualifier pour la demi-finale. En demi-finale (épreuve unique) je décroche la 5e place, derrière notamment deux doubles champions du monde (2e et 4e), ma place définitive, puisque seuls les deux premiers ont ensuite accédé à la finale.

 

 

 

photo_1.jpg

photo BVJ

 

 

 

- Quels sont tes projets par rapport à ce sport cérébral?

 

J'ai à l'heure actuelle deux principaux projets : d'une part, parvenir à mettre en place des structures nationales actives afin de pallier le manque actuel (une fédération française existe déjà mais est léthargique ; les qualifications pour les championnats du monde - auxquelles la fédération ne participe absolument pas - ne font l'objet d'aucune promotion, les résultats ne sont pas publiés, etc.). D'autre part, arriver à dégager un petit revenu des grilles que je crée en fournissant des revues spécialisées ou d'autres publications, je contribue déjà à quelques revues et ai publié un livre en collaboration avec d'autres auteurs.

 

Merci, Bastien, et nous te souhaitons une bonne réussite dans tes projets!

 


Partager cet article

Repost0
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 22:22

Tout avait commencé, pour les associations gapençaises, les 25 et 26 janvier 2011 lorsque la Ville de Gap les avait conviées à une réunion de présentation d’une opération culturelle intitulée alors «La Voix publique».

 

Forte du constat d’une grande présence d’ensembles vocaux à Gap, dans différents genres, la direction de la Culture a imaginé créer un événement découlant de cette réalité, tout en allant à la rencontre d’un public nouveau et sous une forme inédite. «Brasser les publics et les générations», telle était alors la terminologie employée.

 

Ainsi a pris forme le projet finalement intitulé « Gap de vive voix » initialement programmé le 21 mai puis déplacé au 28 mai 2011. Sous la houlette de Claire Monot, recrutée pour l’occasion, le concept a pris corps et les groupes ont répété. L’idée était d’articuler cette manifestation autour de deux moments distincts : un temps de production des groupes, le matin, en des lieux inédits (poste, gare, bibliothèque, grandes surfaces, marché, bus, café…) de façon (faussement) spontanée et soudaine, et un parcours musical l’après-midi, organisé autour de lieux symboliques comme un centre de loisirs maternel, une maison de retraite ou une cité HLM, rebaptisés pour l’occasion de doux noms comme «Le refuge des petites Etoiles», «La chambre des Sages» ou «Le parvis de l’Echange». Il était possible de faire valider ses «passages» afin de participer à un tirage au sort permettant de gagner des cadeaux.

 

En réalité, cette improvisation apparente, faux usagers, clients ou utilisateurs, mais vrais choristes, a nécessité une soigneuse réflexion et un long travail d’approche et d’organisation, à mettre au crédit des organisateurs.

 

Se sont prêtés à ce voyage à travers chants les groupes suivants :

Ecole Anselme Gras

Chœur d’enfants de la Cathédrale

Chorale «Le Bois de Saint-Jean »

Chorale des Cordeliers

Kaliopé

Le Pays Gavot

Polychr’Hom

Reflux

Rescontre Gapian

 

Cette opération, bien dans l’air du temps, a surpris et séduit des publics variés. Des chœurs de Verdi à de la chanson de variété en passant par de la chanson traditionnelle, il y en avait pour tous les goûts. On pourrait rattacher les manifestations du matin à la famille des « flash mob», en vogue sur les réseaux sociaux, la musique en plus…

Le public touché reste modeste, mais pérennisée, cette manifestation pourrait devenir un rendez-vous…classique de la vie gapençaise…

 

 

 

Lors de la réunion du 26 janvier 2011 à la bibliothèque

 

P1090853.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout paraissait normal dans ce café, pourtant une musique a soudain retenti

et des voix ont entonné une chanson populaire

 

P1130148.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130155.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Au «Refuge des petites Etoiles» les chœurs d’enfants ont attendri le public

 

P1130168.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130169.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Julie, du service culturel de la ville, ici sur le "Parvis de l'Echange"; le parapluie noir constituait un signe de ralliement pour les organisateurs, les participants et le public. Ici en compagnie de la chef de chœur du Pays Gavot

 

P1130174.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Polychr’Hom, sur «l’embarcadère F»

 

P1130177.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Pays Gavot sur «le parvis de l’Echange»

 

P1130180.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

La chorale des Cordeliers sur «le carré des Phocéens»

 

P1130206.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FIN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost0
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 21:25

Samedi 28 mai 2011 Le centre social Les Pléïades, situé au milieu des quartiers de Bonneval, Le Forest d’Entraïs et St Germain, a fêté ses dix ans. Lieu de convergence pour les populations voisines, il propose un volet social en direction des familles et des activités pour tous, en partenariat avec l’ACES, association très dynamique et plus récemment de l’association Partages. Pour ses dix ans le centre social s’était assuré le concours du LAP, outre les associations précédentes, d’une fanfare festive et d’un groupe percutant, Tram des Balkans.

Des stands associatifs, démonstrations, maquillage, tournoi sportif et spectacle des enfants, complétaient cette journée festive. En début de manifestation, les élus locaux avaient souligné le lien social tissé, année après année, par ce lieu structurant et ses différentes composantes. Le soir, un repas multiculturel, proposé par l’association Partages, a réuni, dans la convivialité, de nombreux convives. La soirée s’est poursuivie par la dégustation du gâteau anniversaire au son du concert dansant de Tram des Balkans.

 

 

 

P1130409.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130210.JPG

 

 

 

 

 

 

 

L’une des activités proposées

 

P1130212.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Karine, animatrice du centre… et très polyvalente

 

P1130216.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fanfare festive part dans les rues avoisinantes informer la population

de la manifestation en cours

P1130232.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130257.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela donne lieu à quelques moments de joyeux délire

 

P1130281.JPG

 

 

 

 

 

 

Des stands ont été prévus pour les enfants...

 

P1130323.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130328.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

… et pour les adultes…

 

P1130332.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130335.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Greg et Marlon, deux figures emblématiques du quartier, et boxeurs talentueux

 

P1130349.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Démonstration de danse orientale par les enfants du centre

 

P1130351-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130359-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

Et c’est le moment tant attendu de souffler les bougies…

 

P1130385.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

…sur les rythmes endiablés de Tram des Balkans

 

P1130387.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130404.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130405.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FIN

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 20:55

22 mai 2011

 Vide-grenier organisé par l’école maternelle Paul-Emile Victor sur le stade de Villarobert

 

P1120889.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1120894.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22 mai 2011

Concert de l’orchestre départemental, dirigé par Luc Rosier, sur la terrasse du château de Gap-Charance

 

P1120902.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1120910.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1120927.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

28 mai 2011

Les écoliers de l’école de la Gare à Gap présentent leur roman «Enigme au restaurant»

 

P1130037.JPG

 

 

 

 

 

 


Le héros de ce roman fantastique

 

P1130095.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1130135.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

28 mai 2011

Festiv’idées fait la promo du vélo

 

P1130076.JPG

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost0