Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 00:13

Actualités octobre 2010 (fin)

 

Samedi 16 octobre 2010   Concert «Romantik» à Gap, chapelle des Pénitents


Superbe soirée organisée par le Centre d’Art Lyrique des Alpes du Sud (CALAS, contact calas0405@orange.fr) réunissant le Chœur et l’Ensemble Vocal des Alpes du Sud, sous la direction musicale de Philippe BOUDRIOT, dans un répertoire alternant les compositeurs Mendelssohn, Schubert et Schumann. Avec Daniel Avedikian au piano et les solistes Joëlle Curti, soprano, et Alexis Flouret, baryton.

 

P1070020.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 16 octobre 2010    Concert rock à Gap CMCL, au profit de la Paix et des enfants des townships sud africains, avec les groupes Ride On, MARIONELE, GACHASEK et Ze cavistes. Ici le groupe Ride On, que l’on a pu notamment entendre l’été dernier durant les Nocturnes des Vitrines de Gap.

 

P1070029.JPG

 

 

 

 

 

P1070039.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 16 octobre 2010  4e Nuit du Folk, à Gap, Le Quattro

Rendez-vous désormais traditionnel, cette folle nuit accueille des centaines de passionnés qui exécutent au millimètre les standards du genre jusqu’au petit matin avec, comme il se doit, soupe à l’oignon et randonnée du dimanche.

 

P1070096.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1070108.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1070110.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1070137.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 17 octobre 2010  6e journée Autrement

Nouvelle édition de cette journée dédiée à l’alimentation bio et locale, aux constructions et énergies nouvelles, au bien-être, aux métiers anciens et à l’artisanat d’art.

Michel Signoret perpétue avec bonheur, depuis sa retraite, la tradition de la vannerie.

Serge, également présent sur les marchés locaux, propose sans doute le meilleur jus d’argousier de la région.

 

P1070006.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1070148.JPG

 

 

 

 

 

 

P1070154.JPG

 

 

 

 

 

 

P1070155.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1070168.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1070172.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1070176.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1070190.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 17 octobre 2010     La grande tétée, Gap, parc du stade municipal

Cette opération nationale, relayée au plan local par l’association Le Cordon lacté, vise à promouvoir l’allaitement maternel et sa conciliation avec l’activité professionnelle. Cette opération était également relayée à Briançon par Stéphanie Chabre.

 

 

Les mamans (et papas) présents.

 

PICT2763.JPG

Photo Sylviane A.

 

 

 

 

 

 

 

Le maire de Gap, Roger Didier, est venu s’entretenir avec les membres du bureau de l’association locale et a posé avec eux. De gauche à droite, Christelle Piatti, trésorière et nutritionniste, Chantal Celce, vice-présidente, Roger Didier, maire, Sylviane Antonioli, présidente et Emilie Busset, secrétaire.

 

P1070180.JPG

Photo Anima Gap

 

 

Liens:

 

Grande tétée  link

Le Cordon lacté link

Christelle Piatti, bio-diététicienne-nutritionniste, infirmière DE link

 

 

 

 

 

 

 

 

22 au 24 octobre 2010  5e salon de l’immobilier et de l’habitat à Gap, Le Quattro

Organisé par le Dauphiné Libéré, ce rendez-vous annuel permet aux haut-alpins et au-delà de s’informer sur toutes les problématiques liées à la construction, la rénovation ou l’aménagement : matériaux, techniques de construction, d’isolation et de chauffage, modes d’énergie, équipement, artisanat traditionnel, financements…

Nous avons particulièrement apprécié le stand de Sébastien Navarro qui présentait des réalisations associant le bois et le tadelakt, technique traditionnelle d’enduit en chaux teintée par des pigments naturels puis frottée à la pierre lisse jusqu’à obtenir un rendu extraordinaire. Ce procédé permet tout autant de réaliser des plateaux de meuble que des vasques, plans de travail et revêtements muraux.

 

Dauphiné Libéré link

 

tadelakt  link

 

Sébastien Navarro link

 

 

P1070235.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1070242.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1070246.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1070247.JPG

 

 

 

 

 

 

 

FIN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 01:25

Photos de mariage 10 octobre 2010

Bruno Christophe link et ses confrères ont organisé cette manifestation visant à promouvoir les préparatifs de mariage côté image pour une cérémonie réussie, celle-ci constituant un événement exceptionnel de la vie.

Après avoir organisé une manifestation visant à mettre en avant la photo de studio link , ces photographes ont décidé d’organiser un nouvel événement en avril 2011 à Savines-le-Lac, toujours sous l’égide de l’association qu’ils ont créée et qu’ils espèrent voir grandir.

 

P1060831.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1060826.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060823.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Exposition mycologique 10 octobre 2010

Rendez-vous incontournable de l’automne pour les amateurs, nombreux, de champignons. Il convient toutefois d’être prudent lors de la cueillette, certains champignons pouvant s’avérer très toxiques… link

 

 

P1060847.JPG

 

 

 

 

 

 

P1060842.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manifestations retraites 12 et 16 octobre 2010


La mobilisation continue sans faiblir pour dénoncer une réforme injuste…

 link 1      link  2

 

P1060856.JPG

 

 

 

 

 

 

P1060904.JPG

 

 

 

 

 

 

P1060917.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Dites-le avec des fleurs...

 

P1060922.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060929.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060950.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Retraites : la pomme de la discorde…

 

P1060953.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Avec les hospitaliers…

 

P1060967.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MGEN journée du 13 octobre 2010


La section des Hautes-Alpes de la Mutuelle Générale de l’Education Nationale, première mutuelle de France, a organisé ce mercredi 13 octobre une série d’événements.

Tout d’abord le matin, vernissage d’un micro-espace d’exposition, dans ses locaux, concept de vitrines exposant des créations artistiques contemporaines, disséminées en différents lieux dans des établissements accueillant des publics variés.

 

Puis l’après-midi, avec la participation de la Mutualité Française, stands en relation avec la santé, sur des thématiques variées, telles nutrition, alcool, tabac, drogues, problèmes auditifs et visuels, stress, sommeil, diabète, avec en ligne de mire la connaissance et la prévention. La mutuelle fêtait à cette occasion son 10 000e adhérent départemental.


Pour terminer, en fin d’après-midi,  une conférence-débat « La Sécurité Sociale : déclin ou renouveau ? Enjeux pour la santé », animée par Jean-Michel Laxalt, président national de la MGEN de 1999 à 2009, dans les locaux du Conseil général, a dressé un état des lieux et les perspectives de cette vénérable institution.

Jean-Michel Laxalt a parlé de fissure du socle républicain en évoquant les atteintes à la protection sociale. Pourtant, a-t-il poursuivi, la Sécurité Sociale a redistribué l’an dernier 550 milliards d’euros aux familles, ce qui constitue un moteur de la consommation, notamment dans une période de crise économique, ce que les USA ne possèdent pas.

La Sécurité Sociale est un pourvoyeur d’emplois, d’activités, de rémunérations et de pouvoir d’achat, un « levier d’investissement » économique : pourquoi ne parle-t-on d’elle autrement que comme un boulet ?

La Sécurité Sociale a été créée comme outil d’amélioration de la production, sur la base d’un «contrat républicain » dans un élan national d’unité afin que le progrès économique nourrisse le progrès social. La Chine envisage de couvrir socialement ses travailleurs d’ici 2020, à l’image des USA avec le programme du président Obama.

En France, la prise en charge des soins par la « sécu » a graduellement baissé : 80%, 77,7% puis 75,5% en 4 à 5 ans. Est-on sur un petit tassement ou sur une véritable pente ?  Sur une difficulté passagère ou dans le contexte d’une politique délibérée ? Sur cette dernière assurément. Le reste à charge pour l’assuré a augmenté de 5 milliards d’euros depuis 2004. Il n’y a pas diminution des dépenses de soins, mais des dépenses de Sécurité Sociale avec pour conséquence une charge augmentée pour les ménages ou les complémentaires santé.

Un débat national prévu début 2011 sur la dépendance auquel seront associés les assureurs impliquera toujours plus les familles : le ton est donné. En septembre 2007, le président de la République avait proposé un débat sur ce qui relevait de la solidarité et ce qui relevait de la prise en charge individuelle. On attendait…

Les difficultés essentielles de la  Sécurité Sociale sont liées à la crise du travail : trop jeunes, trop vieux, pas assez qualifiés ! Moins de travail égal moins de ressources, cette situation appelle un débat.

Le président de la mutualité 05, Denis Philippe, a rappelé quelques chiffres d’une enquête réalisée localement : 32% des haut-alpins sont pour la taxation des plus-values boursières, 24,87%  pour la taxation de tous les revenus. La mission identifiée de la mutualité est de réconcilier les libertés individuelles avec l’égalité collective. Le déficit de la Sécurité Sociale ne représente que 4,5% des dettes publiques (au sens du Traité de Maastrich) conclut-il.

La conférence s’est achevée par une table ronde avec des spécialistes, en interaction avec la salle.

link  1         

link  2

 

P1060861.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060865.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060866.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060871.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060878.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060883.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060888.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Afric’alpes 16 octobre 2010


Ce premier forum Afric’Alpes visait à regrouper différentes associations haut-alpines oeuvrant en faveur de pays africains, en vue de développer les échanges et créer des synergies dans les actions.

Conférences, stands, expositions, danses, films… ont jalonné cette journée organisée dans la salle des fêtes du lycée Dominique Villars, à l’initiative de l’association « Nos enfants d’Ailleurs », présidée par Fathi Nemri. link

Etaient présents : Wana Wana de Pont-du-Fossé, Peuples solidaires 05 d’Embrun, Action pour Ouarack d’Embrun, Solidarité avec les communes de Ouakanga et de Basse Batouri de Barcelonnette, Nos enfants d’Ailleurs de Gap, UNICEF de Gap, Béguédo de Gap, Echangeons le Monde de Gap, Afric’Alpes Soleil de Gap, Les Ateliers de Pelleautier.

 

 

P1060995.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  P1060997.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060996.JPG

 

 

 

 

 

 


P1060998.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060999.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1070001.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4e Nuit du folk 16 octobre 2010

Préparatifs d’une folle nuit sur laquelle nous reviendrons…

 

P1070003.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thierry aux balances…

 

P1070004.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FIN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 23:46

3 octobre 2010 La fête de la SPA, en bordure du Parc de la Pépinière, a attiré au cours de la journée de très nombreux gapençais, venus soutenir la cause animale et profiter des nombreuses animations mises en place par la SPA sud alpine.

 

Sa présidente, Chantal Terrasson-Duvernon, regrette cependant qu’aucune adoption n’ait été concrétisée au cours de cette journée tout en soulignant que cela doit être un choix vraiment réfléchi. Toutefois les fonds collectés vont concourir à améliorer les conditions d’accueil des animaux abandonnés recueillis par l’association ainsi que les conditions d’accueil du public.


La SPA sud alpine va intégrer un nouveau refuge d’une quarantaine de places à Veynes et espère développer le parrainage consistant, pour les personnes intéressées, à verser une contribution mensuelle pour « suivre » un chien au cours de son séjour au refuge (environ 10 euros).


Outre un vide-grenier très dense, cette journée a été animée par Les Ulfars link (animations médiévales), l’ASPTT canicross, l’équipe cynophile des pompiers, Original Mektoub (hip hop), des stands pour enfants et la boutique SPA. Sans oublier la buvette…

SPA sud alpine

8 cours Emile Zola

05000 GAP

Téléphone : 04 92 51 42 44

 link

 

 

P1060715.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060723.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060725.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La présidente de la SPA sud alpine aimerait bien voir se concrétiser davantage d’adoptions.

 

P1060736.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 octobre 2010 La troisième édition de Gapen’cimes a connu un grand succès populaire.

Constituée de trois parcours de trail, discipline en pleine…ascension, et d’une course enfants, elle a réuni 983 amateurs sur le trail Edelweiss (50 km, 284 participants, 3000 mètres de dénivelé positif), le trail des Crêtes (25 km, 449 participants, 1500 m de dénivelé positif) et le trail Odyssée de Charance (12 km, 250 participants, 750 m de dénivelé positif), sans compter les spectateurs et supporters.


Chez les féminines, le 50 km a été remporté par Irina Malejonock (ASVA) en 5h52’27 ‘’, le 25 km par Isabelle Jaussaud (Team Mizuno) en 2h40’38’’, le 12 km par Chantal Baillon (Team Altecsport) en 1h06’39’’.


Côté masculin, François d’Haenne (Team Salomon France) a remporté le 50 km en 4h38’21’’, Laurent Beuzeboc (Team Gap Nature) le 25 km en 2h15’48’’ et Kassa Hammouchen (4e RC) le 12 km en 57’24’’ .


Cette manifestation, organisée conjointement par la Ville de Gap, l’Office Municipal des Sports et le CSA du 4ème Régiment de Chasseurs, contribue à renforcer l’image nature de la ville, laquelle propose des initiations au trail et des séjours sur cette thématique.

link

 

Gap ville nature

 

P1060785.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060786.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060745.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060748.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060746.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060743.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060762.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060767.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060770.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

9 octobre 2010 Journée de mobilisation contre le cancer du sein (octobre rose).

L’ADOC 05, très active, avait paré les boules de la rue Carnot d’un textile rose du plus bel effet avant d’organiser place Jean Marcellin des animations musicales, théâtrales, sportives et un défilé de mode.

link

 

P1060787.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060788.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Et toujours dans l’actualité, la contestation contre la réforme des retraites : prochaine manifestation le 12 octobre (10h00 Esplanade du Conseil général à Gap).

 

P1060772.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Saveur automnale sur les rives du canal de Gap

 

P1060784.JPG

 

 

 

 

 

 

FIN

 

 


Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 00:37

Vendredi 1er octobre 2010   La réception annuelle organisée en l’honneur des associations par la ville de Gap, dans la salle du Quattro  link pour la première fois, a confirmé les lignes directrices évoquées en 2009 : la ville maintiendra son effort en 2011 en direction des associations mais celles-ci sont invitées à bien cerner leurs besoins budgétaires pour ne demander que les subventions indispensables à leur fonctionnement.


Au cours de l’exercice écoulé, 369 associations ont bénéficié de 3 600 000 euros de subventions.

 

P1060636.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1060639.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 2 octobre 2010    3000 manifestants ont défilé dans les rues de Gap pour protester contre la réforme des retraites. link

 

P1060662.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060695.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FIN

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 23:51

Dimanche 26 septembre 2010   Les Virades de l’Espoir ont attiré plusieurs centaines de personnes sur le Pré de la danse et autour des lacs à Gap-Charance.

Cette manifestation, à caractère national, entendait mettre en lumière la lutte contre la mucoviscidose link, maladie génétique invalidante qui touche quelque 6000 personnes en France. link

 

Diverses animations, portées par une équipe de bénévoles autour de la déléguée locale Jacqueline Bastonéro, permettaient de se distraire et de s’impliquer en effectuant un don.

 

De nombreux partenaires ont apporté leur concours à cette manifestation. Plusieurs d’entre eux se sont impliqués directement. Citons notamment : Gap Hautes-Alpes Athlétisme, Gym sportive, équipe de France de parachutisme, Joga Capoeira, Julie Jourdan, Stephan Orcière, La Taïole, Les En’chanteuses, le groupe de Danses du Monde du CMCL, les Road runners, le centre équestre Mon ami Pierrot, la Prévention routière, Land Art…

 

Malgré un départ timide, les dons ont finalement atteint un montant de 29 000 euros, dépassant la collecte 2009.

 

Contacts : Jacqueline Bastonéro 04 92 57 84 27 et jbastonero@gmail.com

 


 

P1060533.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060535.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

La maman de Alain Bernard, champion de natation et parrain des Virades, est venu représenter son fils, retenu par des obligations partenariales. A ses côtés, Yanis, son petit-fils et neveu du champion.  link

 

P1060560.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Julie Jourdan, jeune chanteuse au talent prometteur, dont la réputation a déjà dépassé les frontières locales et a atteint plusieurs chaînes télévisées. link

 

P1060430.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En tenue d’époque, s’il vous plaît, des membres de La Taïole.

 

P1060463.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Promenade à dos de poney, encadrée par une jeune stagiaire du lycée agricole de Gap, en partenariat avec le centre équestre Mon Ami Pierrot, entre Gap et Tallard.

 

P1060470.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Clan’destins, groupe de danseurs dont la réputation n’est plus à faire.

 

P1060482.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lâcher de ballon imminent…

 

P1060507.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stephan Orcière link , haut-alpin chanteur et danseur talentueux à ses heures de loisirs, est descendu tout spécialement de Paris où il se produisait dans l'opéra rock Starmania link, avec Fabienne Thibeault link. Il enchaînera ensuite un tour de chant à Tallard, dans le cadre de la fête de la Saint-Grégoire.

 

P1060511.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les danseuses des Clan’destins…

 

P1060518.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le groupe folklorique La Taïole, de Tallard.

 

P1060565.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces sculptures en gypse, réalisées pour partie en direct par un groupe d’activité de Sisteron, seront tirées au sort à la fin de la manifestation.

 

P1060572.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques (jeunes) représentants de la gymnastique sportive de Gap qui, avec d’autres participants, ont assuré des démonstrations sportives au cours de la journée.

 

P1060577.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants n’avaient pas été oubliés…

 

P1060584.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

29 septembre 2010    Le groupe de rock français Amiral Wood, récemment constitué mais mûrement réfléchi, a posé ses valises dans les Hautes-Alpes et enregistré son premier album «Hollywood à la maison».

Loïg, auteur compositeur, s’est entouré de Jean-Luc (guitare), Yann (piano), Pierre (batterie) et Greg (basse) pour revisiter la musique pop-rock française à la manière de Téléphone ou des Rita Mitsouko.  link

 

P1060604.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

29 septembre 2010  Le spationaute Jean-Loup Chrétien était de passage à Gap pour promouvoir son film « Rêve d’étoiles », relatant l’histoire de la conquête spatiale, dans le cadre des tournées de « Connaissance du Monde ». Il a été reçu officiellement dans les salons de l’Hôtel de Ville. link

 

P1060623.JPG

 

 

 

 

 

FIN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 23:25

 

Ce mois de septembre a été marqué par l’actualité sociale. Les 7 et 23 septembre 2010, les français sont descendus dans la rue pour marquer leur opposition à la réforme des retraites telle qu’elle est envisagée. A Gap, on a compté entre 2500 et 3000 manifestants. L’action doit se prolonger les 2 et 12 octobre.  link

 

P1060070.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Le salon des économies d’énergie s’est tenu dans la salle modulable du Quattro link, du 24 au 26 septembre 2010. La réduction des dépenses énergiques est un enjeu majeur du développement durable avec l’épuisement progressif des ressources naturelles et la nécessaire préservation de l’environnement.  link


P1060342.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Gap a accueilli les 25 et 26 septembre 2010 les championnats de France de roller street. Le nouveau skate-park  de la ville est considéré comme l’un des dix meilleurs dans l’hexagone.  link

 

P1060377.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1060378.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1060388.JPG

 

 

 

 

 

 

P1060393.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Inauguration d’une artothèque à Gap le 24 septembre 2010 et journée portes ouvertes le 25 septembre. C’est un événement en soi dans une ville largement tournée vers le sport, où la culture, souvent institutionnelle et pas enracinée dans l’ensemble des strates sociales, essaie, par le biais du tissu associatif et par l’engagement bénévole, de trouver la place qui lui revient. link


Le développement de la sensibilité artistique dès le plus jeune âge, est un enjeu sociétal pour faire de chaque citoyen un humaniste éclairé, plus enclin à décrypter le monde qui l’entoure qu’à le dégrader, plus apte à communiquer avec l’autre qu’à l’agresser. L’œuvre d’art questionne et renvoie à la perception. Elle n’est pas un produit de consommation mais une invitation à la réflexion, à l’introspection. Elle sollicite la pensée intime et stimule l’imaginaire, renvoie à l’inconscient et aux sentiments refoulés. Une œuvre qui ne susciterait pas d’émotion serait-elle encore une œuvre aux yeux de son contemplateur ? link


L’objectif affiché des créateurs de cette artothèque est de mettre à disposition du plus grand nombre des œuvres d’art contemporaines authentiques, réalisées par des artistes professionnels essentiellement. Peintures, photographies, sculptures… peuvent ainsi être louées pour une durée variable par des particuliers, des collectivités, des entreprises, commerces, associations, professions libérales à des prix très attractifs.


L’association Pôle Art, présidée par Philippe Chavannes, entend faire vivre la structure en développant différentes activités autour des œuvres d’art : salle d’exposition permanente avec écran catalogue, rencontres avec les artistes, avec le public scolaire, organisation d’événements, art-thérapie…


Pour Gérald Lucas, photographe et vice-président, porteur du projet avec Philippe Chavannes depuis l’origine, l’art contemporain ne doit pas être réservé à une élite. Chaque personne, dans les lieux les plus reculés, doit pouvoir se confronter à une œuvre d’art, prendre le temps de la découvrir et de la questionner.


Cinq bénévoles se relaieront pour animer le lieu, situé au 3 bis de l’avenue du Maréchal Foch à Gap, à deux pas du carrefour du Musée (familièrement dénommé carrefour des cèdres) et presque en face du musée-Muséum départemental, tout un symbole.


A terme, d’ici fin 2010, environ 200 œuvres réalisées par une cinquantaine d’artistes seront proposées à la location, moyennant une adhésion annuelle à l’association Pôle Art de vingt euros et une participation financière du même montant pour conserver l’œuvre deux mois. Des durées plus longues sont possibles ainsi qu’un abonnement. L’emprunteur signe une charte visant à préserver l’œuvre de toute dégradation.


L’artothèque est ouverte :               

P1060410.JPG

Le lundi de 14 à 18 heures

Le mercredi de 14 à 18 heures

Le samedi de 10 à 16 heures 

 

 

 

Reproduction d'une oeuvre d'Isabelle Rince, l'une des artistes exposées


P1060400.JPG

 

 

 

 

 

 

P1060401.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1060403.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060405.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

L’équipe des bénévoles, à droite le président, au centre le vice-président


P1060407.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

FIN

 


Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 21:50

  Actualités septembre 2010   link


  Journées européennes du Patrimoine link


 

 

Retrouvez le texte de Richard Duchamblo suivi des photos de la cérémonie du 66e anniversaire de la Libération de Gap du 20 août 2010

 

La Libération de Gap, 20 août 1944

 

Extrait de l’ouvrage éponyme de Richard Duchamblo (Père Joseph Richard), qui fut prêtre et résistant, dans les Hautes-Alpes. Il a notamment écrit une collection de dix-neuf cahiers de «Maquisards et Gestapo», histoire de la Résistance et des Résistants dans les Hautes-Alpes.

 

Dimanche 20 août 1944 ! ... Vers 15h, un obus fumigène tombe près du Petit Séminaire de Charance, puis un second au-delà vers Chabanas, puis une salve sur le poste de Puymaure : c’est le signe de l’attaque prévue à Sisteron ! A la jumelle, nous voyons les soldats allemands descendre en courant. Les Américains tirent depuis le village de La Selle. Bientôt, toute une colonne de voitures et de chars descend la route de Veynes. Sur une voiture, un drapeau français ! …La colonne s’arrête au quartier de Sabbat, devant le pont du chemin de fer. Une seule voiture, avec un drapeau blanc, traverse d’abord Gap. L’abbé Paul Chevallier, qui montait à bicyclette, voit les Américains et redescend aussitôt en vitesse, criant à tue-tête : « Les Américains sont là ! … ». Mais, déjà, les coups de canon ont convaincu les ennemis. Partout, aux fenêtres des deux lycées, apparaissent des linges blancs. Les engueulades des sous-officiers, les menaces…, ne peuvent arrêter les soldats qui se rendent, même devant des Maquisards. Seul, un groupe qui tente de fuir vers Briançon, engage le combat (Guerlitch, agent de la Gestapo, qui tentait de fuir, y est mortellement blessé) avec le groupe de Louis Boisramé, avant Pont-Sarrasin. Un autre groupe, dans une ferme située entre Romette et La Rochette, repère les Maquisards qui se sont ainsi dévoilés et le tir d’un fusil mitrailleur abat le chef Boisramé. Un monument en pierre, en forme de Croix de Lorraine, marque l’endroit de sa mort.

 

Les maquis entrent en ville. Les tout premiers libèrent les prisonniers enfermés à la caserne Desmichels. Un groupe défile boulevard de la Liberté (devenu boulevard de la Libération), rencontrant sur la place de Verdun, devant le lycée, des soldats allemands qui gesticulent, joyeux, car ce sont des polonais qui cherchent à fraterniser. Un autre groupe file vers la Préfecture, avec l’intention de pendre le préfet Durocher aux grilles de sa préfecture. Heureusement, par la rue Ernest-Cézanne, les Américains les ont devancés. Durocher, bien que nommé par Vichy, était un vrai Résistant, que le général de Gaulle nommera gouverneur de Sarrebrück. Les officiers du Château-Girard et de Fons-Régina sont, sans ménagement, poussés vers la place de Verdun. Un vieil officier boiteux, qui ne marche pas assez vite, reçoit des coups de pied, c’est regrettable ! Quelques filles, accusées de faveurs pour les Allemands, sont tondues. Toute la nuit, on fête cette victoire non sanglante. Mais, dans la nuit aussi, les responsables de l’ordre et de la sécurité font partir vers Veynes les soldats prisonniers. A la Freissinouse, un tri sera fait et l’on verra, au matin du lundi, tout un groupe de soldats allemands revenir sur Gap en chantant. Ce sont les Polonais ! …

Au petit matin, aussi, la situation faillit basculer car la colonne allemande, accrochée à l’entrée du Valgaudemar, était parvenue au col de Manse. Mais, voyant venir à sa rencontre des chars américains, elle fit demi-tour, se faisant de nouveau accrocher à Pont-Haut.

 

 

 

 

Cérémonie, square Ladoucette, à l’issue de l’hommage rendu sur divers lieux de recueillement.

 

P1050818.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dépôt de gerbe par les autorités, ici le maire de Gap, Roger Didier

 

P1050825.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Les anciens combattants, assidus aux cérémonies, seront ensuite salués par les autorités

 

P1050831-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stèle à la mémoire des Résistants victimes de la barbarie nazie

 

P1050840.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Défilé rue Carnot, au son des instruments de l’harmonie municipale

 

P1050846.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’arrivée à l’Hôtel de Ville signe la fin de la cérémonie

 

P1050862.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Un apéritif est offert par la municipalité

 

P1050875.JPG

 

 

 

 

FIN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 22:32

 

RETROUVEZ ICI LES MANIFESTATIONS CULTURELLES DE L'ETE 2010 :  link

 


 

Lundi 16 août 2010

 

Dans un monde où l'on évoque de plus en plus les problèmes liés à la culture, le Cinéma Voyageur se propose d'aller directement à la rencontre du public. link

 

Le Cinéma Voyageur est un cinéma libre et ambulant posant ses bagages ici ou là, au gré de ses envies, pour proposer à son public des films libres de droits, qu'ils soient fictions ou documentaires. link

Il était ce lundi l’invité de la ferme Escalle à Gap.

 

Les films projetés :

 

"Paso una abeja" (52 min) réalisé par Samuel Bettex & Florian Pourchi à 21h00. Documentaire sur l'Apiculture en Uruguay: "L'apiculture, de par son essence, c'est plus que récolter du miel ou d'autres produits de la ruche. L'abeille, dans sa quête de pollen et de nectar, contribue à polliniser un grand nombre de fleurs, et elle est donc un acteur important de l'équilibre naturel. Mais l'apiculture c'est avant tout des hommes qui travaillent avec cet insecte particulier. Les évolutions des territoires agricoles, les problématiques environnementales et les questions d'organisation en coopérative, autant de raisons qui poussent l'apiculteur à s'adapter en permanence, en Uruguay comme ailleurs dans le monde. Professionnel ou amateur, l'apiculteur retrouve toujours le chemin du rucher : il enfile alors sa combinaison, allume son enfumoir et entre dans le monde bourdonnant des abeilles.

 

Discussions en présence des réalisateurs - Constat sur l'apiculture mondiale - Présentation de l'Uruguay - La vie en ruralité.

 

 

"Carnets de Rêves" (21 min) + bonus (17 min) réalisé par Baptiste Gourden. Court métrage de fiction avec Rufus et Gabriella Wright: Dans le Paris du 19ème siècle, entre réalisme et poésie, se croisent le regard insouciant d'une fillette, la folie d'Anna, une fille de joie et un homme isolé du regard des autres. Cet homme est déformé du bas du visage. Cela l'empêche d'user de la parole. Il n'émet que des sons se rapprochant d'un chant. Il a la particularité de composer de la musique à partir des rêves. Comme s'il traduisait les songes en musique. Il "chante" dans la rue pour vivre. Habitant dans une maison close, il va faire la rencontre d'Anna qui écrit ses rêves dans des carnets et les lui donne. Parallèlement une petite fille, Juliette, écoute quotidiennement l'homme chanter en face de chez elle. Elle aussi écrit et dessine ses rêves.

 

Bonus: "Carnet de tournage" sur la production atypique de ce film et la démarche engagée des 200 bénévoles.

Discussion sur la production et la diffusion alternatives ancrées dans l'économie sociale. Présentation de toute "l'aventure" Carnets de Rêves, point de départ du cinéma voyageur.

 

 

 P1050796.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les nuits d’été sont propices aux marquages routiers dans les rues gapençaises, moindre circulation et chaleur atténuée…

 

 

 

P1050813.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 23:18

 

 

Après le blog du président, voici le


blog Anima Gap

 

qui nous permet d'ajouter de nouvelles pages, le blog précédent, toujours actif, ayant atteint le nombre limite de pages autorisé.

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article