Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 16:24

Samedi 13 mai 2017 Gap Centre Hospitalier Intercommunal des Alpes du Sud (CHICAS) Le premier robot chirurgical qui va entrer en service à la fin du mois de mai a été présenté au public, de 10 à 17h00, dans le hall de l’hôpital gapençais. Ce robot chirurgical Da Vinci développé par l'entreprise américaine Intuitive Surgical, doté de quatre bras, va permettre de réaliser un certain nombre d’interventions chirurgicales selon la technique de chirurgie mini-invasive robotique, outre la laparoscopie ou cœlioscopie, déjà pratiquée, dans le domaine urologique, gynécologique et des pathologies colorectales.

 

Techniquement parlant, le chirurgien est installé devant une console près du patient et commande, à l’aide d’une visionneuse numérique et de manettes, des instruments miniatures articulés reproduisant ses gestes convertis en micromouvements extrêmement précis à l’intérieur du corps (voir vidéo). Cela nécessite une ou plusieurs petites incisions à travers l’abdomen. Une caméra 3D haute définition offre une vision agrandie du champ opératoire. La caméra envoie des images à un écran vidéo pour guider le(s) chirurgien(s) durant l’intervention.

 

Le personnel médical appelé à utiliser cet outil performant a été formé sur différents sites déjà équipés, avec le concours de l’entreprise qui loue le robot à l’établissement. Cette technologie, qui permet une chirurgie « douce », semble avoir fait ses preuves depuis 2010. Cependant, plusieurs polémiques liées à sa fiabilité et son efficacité ont été relayées par les médias (voir ici, ici et ).

 

Il y a 106 robots installés en France. En région PACA, 6 robots sont installés dans les Bouches-du-Rhône, 2 dans le Var, 3 dans les Alpes Maritimes. Le robot chirurgical du CHICAS est le premier robot installé sur la zone nord-ouest de la région, aucun robot n’étant installé dans le 04, ni dans le 84.

 

Les bénéfices attendus pour le patient :

 

- Diminution des douleurs post-opératoires
- Réduction de la durée d’hospitalisation
- Temps de rétablissement et de retour à une activité normale plus court
- Diminution du risque d’infection
- Moins de saignements.

 

Un robot chirurgical à l’hôpital de Gap

Diaporama

Un robot chirurgical à l’hôpital de Gap
Un robot chirurgical à l’hôpital de Gap
Un robot chirurgical à l’hôpital de Gap
Un robot chirurgical à l’hôpital de Gap
Un robot chirurgical à l’hôpital de Gap
Un robot chirurgical à l’hôpital de Gap
Un robot chirurgical à l’hôpital de Gap
Un robot chirurgical à l’hôpital de Gap
Un robot chirurgical à l’hôpital de Gap

Vidéo

Partager cet article

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article

commentaires