Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Mardi 3 août 2010. Le festival de Chaillol, dans le cadre de sa programmation, a présenté au Musée muséum départemental de Gap une chorégraphie construite autour du « Sacre du printemps » de Igor Stravinsky.  link

 

Le parti-pris de la chorégraphe-danseuse japonaise Toshiko Oiwa soutenu par une réduction pour piano à quatre mains (Florestan Boutin et Michaël Ertzscheid au piano) a subjugué un public venu en nombre au point qu’il a fallu refuser l’accès à une partie des spectateurs qui ont pu se « replier » sur une deuxième représentation donnée deux heures plus tard.

 

La danseuse fait une lecture toute personnelle de cet hymne à la terre et au sacrifice vernal en balayant l’espace en cycles successifs par une gestuelle à la fois complexe et symbolique, inspirée tout autant de la danse contemporaine que de la puissance sonore de la musique de Stravinsky amplifiée par l’emploi du piano. link

 

Une lecture à double sens, pour les initiés, mais un pur moment de bonheur pour tous !

 

Festival de Chaillol  link

 

 P1040617.JPG

 

 

 

 

 

 

P1040626.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040659-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1040666.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040671.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040674.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1040677.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040682.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040691.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040703.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040710.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040730.JPG

 

 

 

 

 

 

FIN

 

Partager cette page

Repost 0
Published by