Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 18:00

Lundi 13 avril 2015  Gap  Théâtre de la passerelle  Énorme succès pour les élèves des classes de chant du conservatoire de musique de Gap et les classes CHAM du collège de Verdun. Ils ont interprété la pièce de Hans KRASA, Brundibár, opéra du souvenir et de la liberté qui deviendra dans le camp de Terezin (Theresienstadt) un véritable symbole d'espérance.

 

Cet opéra , écrit dans l'esprit des contes d'Hansel et Gretel, raconte la vie de deux enfants Aninka et Pepiček dont la mère est malade. Afin de lui trouver du lait et des médicaments, ils décident de chanter sur la place du marché. Mais Brundibár (qui signifie "bourdon" en tchèque), affreux tyran et joueur d’orgue de barbarie refuse la concurrence et essaie de les en empêcher.

 

Un chat, un chien, deux oiseaux et des enfants des rues vont s'unir pour venir en aide à Aninka et Pepiček, et la pièce s'achève sur une formidable leçon.

 

Cette pièce jouée au Théâtre de la passerelle est l'aboutissement d'un projet ambitieux. On peut remarquer la performance des enfants qui ont chanté dans la langue d'origine de l'opéra : le tchèque.

 

Iréna ROSIER, professeur de chant au conservatoire de Gap a accompli un travail remarquable soutenue par Madame BOUCHARDY, maire adjointe à la Culture et par Alexandre GIRARDIN, directeur du CEDRA (Centre Départemental de Ressources des Arts, service du conseil départemental qui soutient les projets amateurs notamment celui de l'école de musique).

 

La mise en scène a été assurée par Martine DANIEL.

 

La pièce a été interprétée par les élèves de la classe d'Iréna ROSIER (solistes), par la classe de Jean-Emmanuel JACQUET, professeur de chant choral, par les élèves des classes CHAM (6ème à la 3ème) à dominante vocale du collège de Verdun.

 

L'ensemble instrumental composé des grands élèves ainsi que des professeurs, a été dirigé par Marie-Noëlle BOURBON.

 

Les enfants ont évolué sur la scène dont le décor a été réalisé par les membres de l'atelier vidéo du CMCL (Xavier PETIT et Laurent BERGUES).

 

Cyril HENRY à la guitare, Luc ARMITANO au saxhorn accompagné au piano par Stef FRANSSEN, l'ensemble orchestral du Conservatoire ont assuré la première partie de cette agréable soirée.

 

 A noter que l'orchestre est en pleine renaissance grâce à une équipe dynamique de professeurs. Une classe de saxhorn  vient d'ailleurs d'ouvrir ; n'hésitez pas à prendre contact avec le conservatoire si cet instrument vous intéresse.

 

Texte et photos : PasTel

Tous en scène

L’opéra pour enfants Brundibár à Gap

Des heures de répétition, notamment des week-ends à la salle des Pénitents:

Il faut une sacrée motivation et beaucoup de persévérance...

L’opéra pour enfants Brundibár à Gap

Yves RAMBAUD au micro. Une vraie figure du conservatoire: professeur, musicien, directeur...

L’opéra pour enfants Brundibár à Gap

Stef FRANSSEN et Cyril HENRY, cordes frappées et cordes grattées...

L’opéra pour enfants Brundibár à Gap

Luc ARMITANO au saxhorn

L’opéra pour enfants Brundibár à Gap

Brundibár, un opéra du souvenir et de la liberté avec des acteurs formidables...

L’opéra pour enfants Brundibár à Gap
L’opéra pour enfants Brundibár à Gap
L’opéra pour enfants Brundibár à Gap
L’opéra pour enfants Brundibár à Gap
L’opéra pour enfants Brundibár à Gap
L’opéra pour enfants Brundibár à Gap

Les applaudissements du public à la fin, toujours un moment fort...

L’opéra pour enfants Brundibár à Gap

Sous la baguette de Marie-Noëlle BOURBON, professeure au Conservatoire de Gap

L’opéra pour enfants Brundibár à Gap

N'oublions pas tous les adultes, en plus des enfants, qui ont oeuvré pour la réussite du spectacle...

L’opéra pour enfants Brundibár à Gap

Et pour terminer, quelques vidéos:

Partager cet article

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article

commentaires