Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 14:35

12 et 13 février 2011  Gap soutient la condition (physique) féminine. Sur l’ensemble du week-end, des animations et courses de ski de fond ont permis de mettre en valeur la solidarité et l’endurance féminines. Le dimanche, une course amicale, « La Gapençaise », a réuni une soixantaine de participantes sous un soleil radieux et sur un domaine de Bayard soigneusement préparé pour l’occasion.

 

 P1100203.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100153.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100184.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100185.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100186.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100187.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100189.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100196.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Après l’effort, la récupération et la relaxation.

 

P1100158.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Le  CODES 05 avait installé un stand informatif.

 

P1100165.JPG

 

 

 

 

 

 

 

La nuit, le  canon à neige vient parfaire le manteau neigeux soumis à rude épreuve par le redoux.

 

P1100183.JPG

 

 

 

 

 

 

 

En marge des animations, les enfants s’en donnent à cœur joie…

 

P1100201.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Le centre d’oxygénation de Gap Bayard.

 

P1100207.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 14:13

Dimanche 6 février 2011 Le  conservatoire à rayonnement départemental de Gap a proposé, salle du CMCL, deux séances musicales destinées à faire partager au public, composé notamment de parents, les progrès des élèves des différentes sections de musique et de danse. Petit aperçu (deuxième séance) :

 

Le big band jazz avait conclu la première partie.

 

P1090987.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090998.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100020.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ensemble instrumental B, toujours à la recherche d’un nom…

 

P1100029.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100037.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

La classe de flûte.

 

P1100052.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100063.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100067.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100070.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100072.JPG

 

 

 

 

 

 

 

On reconnaîtra ici Claude Jeannet, talentueux professeur de guitare.

 

P1100080.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100092.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1100094.JPG

 

 

 

 


Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 13:40

L’oiseau du mois…

 

P1090883.JPG

 

 

 

 

 

Les traditionnels embouteillages du dimanche soir à l’approche de l’entrée de l’A 51, au sud de Tallard : skieurs du Briançonnais-Queyras-Embrunais-Ubaye et du Gapençais-Champsaur convergent vers cet étroit goulet. Et quand le Monte-Carlo historique s’en mêle…

 

P1090888.JPG

 

 

 

 

 

 

…véhicules du rallye de Monte-Carlo historique qui n’hésitent pas à enfreindre le code de la route en effectuant des dépassements hasardeux sans possibilité de se rabattre…

 

P1090893-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Ce chariot, présent de façon récurrente dans une grande surface gapençaise, semble en fait affecté à la récupération des nombreux articles abandonnés ici et là dans les rayons par les clients…

 

P1090896.JPG

 

 

 

 

 

 

La douceur atmosphérique a incité les promeneurs gapençais à arpenter de nouveau les rives du canal du Drac à Gap Charance. Parfois de curieuse manière…

 

P1090953.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Déchargement…

 

P1100107.JPG

 

 

 

 

 

 

Les chats du mois…

 

P1100110.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1100111.JPG

 

 

 

 

 

Découvrez notre nouvelle page Gap aménagements urbains

 

P1100128-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 20:18

Vendredi 21 janvier 2011   Le  Quattro à Gap a accueilli la quatrième édition des Trophées de l’Entreprise. Cette manifestation, organisée par la  Chambre de Commerce et d’Industrie des Hautes-Alpes, vise à « faire savoir le savoir-faire de nos entreprises » précise son président, Maurice Brun.

 

Dans une ambiance tamisée, façon cabaret, se déroule alors un spectacle bien huilé. Musique, présentation des entreprises  nominées, quizz des partenaires de l’événement, annonce des lauréats, dégustation de spécialités fines élaborées par sept chefs des  Logis, l’un des partenaires, accompagnée de champagne.

 

L’originalité consiste cette année à annoncer la présentation des entreprises présélectionnées par des extraits célèbres d’œuvres cinématographiques dont la bande sonore a été quelque peu  remaniée. La thématique de cette édition était en effet le cinéma et le décor était donc à l’unisson.

 

Les Trophées de l’Entreprise, depuis leur première édition au CMCL, ont pris de l’ampleur. Ils sont devenus un lieu de représentation où il fait bon se montrer : être ou ne pas être invité, là est la question. De fait, il faut convenir que la convivialité de la soirée et l’organisation des tables facilitent les échanges informels et parfois fructueux. Malgré la présence de plus de 400 convives, l’impression n’est pas à l’entassement…

 

Nous n’avons pas vocation à publier de l’actualité quotidienne mais à rendre compte de la diversité des manifestations qui se déroulent sur le territoire gapençais afin de témoigner de sa vitalité. Nous vous renvoyons donc à vos  médias habituels pour la lecture du palmarès. Toutefois, côté impressions, à la fin de la manifestation, au cours d’une discussion informelle, Maurice Brun,  président de la CCI, dans une posture de modestie, nous a indiqué que la réussite de cet événement était le fruit d’un travail d’équipe et a totalement relativisé son rôle. Autre impression, recueillie auprès d’une de nos voisines de table, venant du Vaucluse, le département des Hautes-Alpes donne un sentiment de dynamisme économique, encourageant compte tenu de notre relatif enclavement…

 

 

 

P1090847-copie-2.JPG

 

 

 Promenade de la gloire

 

P1090667.JPG

 

 

 

 

L'accueil

 

P1090668.JPG

 

 

 

 

 

L’ambiance

 

P1090669.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090670.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Les trophées

 

P1090671.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cadre

 

P1090673.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090676.JPG

 

 

 

 

 

 

 

La thématique

 

P1090681.JPG

 

 

 

 

 

 

Le retrait des cartons de table

 

P1090686.JPG

 

 

 

 

 

 

L’atmosphère

 

P1090696.JPG

 

 

 

 

 

 

 

L’équipe des chefs

 

P1090707.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Le présentateur, Christophe Rosanvallon, par ailleurs réalisateur 

 

P1090715.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Les élus, ici le maire de Gap, Roger Didier

 

P1090721.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

La séquence nostalgie

 

P1090725.JPG

 

 

 

 

 

 

La remise des cadeaux aux tables gagnantes des quizz

(chaque table disposait d’une télécommande)

 

P1090726.JPG

 

 

 

 

 

 

La séquence « chanteur de charme »

 

P1090736.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Remise de cadeaux

 

P1090737.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Le président de la CCI, Maurice Brun, prononce le discours de clôture

et exprime des remerciements

 

P1090740.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Il remercie notamment Francine Prime, préfète des Hautes-Alpes

 

P1090743.JPG

 

 

 

 

 

 

 

La photo finale

 

P1090795.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090808.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Et la touche finale…

 

P1090817.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090826.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

L’après…

 

P1090828.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 19:59

Dimanche 16 janvier 2011  La  chorale du Bois de Saint-Jean a proposé au Royal (la salle des Pénitents initialement prévue connaissait une panne de chauffage) un concert au profit des  Restos du Cœur.

 

Préalablement, le président local des « Restos du Cœur » Guy Torreton a rappelé le nombre de bénéficiaires et de repas servis, en constante augmentation.

 

Nous souhaitons également vous présenter le superbe texte écrit par l’une des premières bénévoles de l’association, Christiane Robert, à l’occasion de l’inauguration des locaux gapençais le 23 janvier 2000.

 

P1090641.JPG

 

 

 

  Guy Torreton

 

P1090642.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090654.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090848.JPG

 

 

 

 

P1090849.JPG

 

 

 

 

 

P1090850.JPG

 

 

 

 

 

P1090851.JPG

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 13:05

Quelques images, symboliques ou non, de ce passage à la nouvelle année à Gap, en toute subjectivité…

 

P1080830.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080831.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Une autre sorte d’arbre de Noël…

 

P1080863.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Déambulations en centre-ville, entre Noël et Jour de l’An…

 

P1090268.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090287.JPG

 

 

 

 

 

 

Petits papas Noël, quand vous descendrez du ciel du balcon…

 

P1090384.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Paquet-cadeau…

 

P1090385.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Magda et Maxime, bénévoles de la Croix Rouge française, ont effectué une maraude dans les rues de Gap de 17h à 19h. Ils se tenaient ensuite à disposition des personnes qui auraient sollicité le 115 au cours de la nuit du Nouvel an.

Cours Ladoucette, ils ont passé un moment à discuter avec Ghislain, sans domicile fixe mais pas sans humour, qui a ensuite rejoint la Cordée pour passer la nuit. Magda et Maxime, outre le réconfort moral qu'ils pouvaient apporter, disposaient de boissons chaudes, de couvertures de survie, de vêtements et pouvaient aussi fournir des colis alimentaires.

 

 

P1090400.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Chat vous en bouche un coin, non ?

 

P1090408.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme chacun le sait, pour la nouvelle année, on fait sauter les bouchons.

Ici, on n’était qu’au début de l’opération…

 

P1090417.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

- Vous êtes encore beau, monsieur l’oiseau, fait l’un!

- Ah ben chat ch’est chûr, fait l’autre !

 

 

P1090442.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette jeune poule faisane, égarée dans les faubourgs gapençais,

a échappé à la casserole, mais pour combien de temps encore?

 

P1090473.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Touchez-pas à notre école !

Le début d’année coïncide avec l’examen de la carte scolaire.

Mais pour cause d’élections cantonales, les mesures de suppressions

ou créations de postes sont reportées au printemps.

 

P1090497.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Cet épisode se referme, au revoir !

 

P1090630.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi de nouvelles photos sur la page facebook « Gap marché du samedi »


Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 01:00

27-30 décembre 2010  La Ville de Gap a initié l’opération  « Gap s’envole ». Suite de notre première série d’images : Destins de montgolfières.

 

 

 

Le terrain d’atterrissage de la veille, pour plusieurs montgolfières, a retrouvé

une certaine sérénité.

 

P1090108.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Cette montgolfière a eu bien du mal à trouver la voie des airs,

mais la récompense fut la vue rasante sur la ville…

 

P1090119.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090120.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090121.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090122.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090123.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090124.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090125.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090126.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090127.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090128.JPG

 

 

 

 

 

P1090131.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090132.JPG

 

 

 

 

 

Hello !

 

P1090135.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090136.JPG

 

 

 

 

 

 

Un petit coucou à l’évêché…

 

P1090137.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090138.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090139.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090140.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090141.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090142.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Un bonjour à la place de Verdun…

 

P1090143.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090144.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090145.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090150.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Partie de cache-cache autour de la cathédrale…

 

P1090157

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090158.JPG

 

 

 

 

 

 

Pendant ce temps, au sol, on a également adopté un rythme tranquille, avec plus de

stabilité sans doute…

 

P1090159.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090160.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090161.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090163.JPG

 

 

 

 

 

 

La Préfecture a de drôles d’antennes !

 

P1090166.JPG

 

 

 

 

 

 

 

EDF : En Douceur Féérique…

 

P1090168.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090169.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090170.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090174.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090176.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090178.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090181.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090183.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090184.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090185.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Quand on fait la promotion du  gaz de pétrole liquéfié, mieux vaut emprunter la voie céleste


P1090196.JPG

 


 

 

 

 

P1090198.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090201.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090202.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090204.JPG

 

 

 

 

 

Passage de l’hiver…à l’automne…

 

P1090206.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090209.JPG

 

 

 

 

 

 

Un petit frisson au ras des arbres…

 

P1090212.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090213.JPG

 

 

 

 

 

 

Allez, on remonte un coup…

 

P1090216.JPG

 

 

 

 

 

 

Cherchez l’hélicoptère… (sur la ligne de crête)

 

P1090222.JPG

 

 

 

 

 

Cherchez l’avion…

 

P1090225.JPG

 

 

 

 

 

 

Quelques instants avant l’atterrissage, le ravin du Buzon n’était pas loin…

 

P1090237.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090238.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FIN

 

 


Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 21:55

27-30 décembre 2010   La  Ville de Gap a initié l’opération «  Gap s’envole », consistant en 300 vols captifs en  montgolfière pour les enfants de six à douze ans , prévus du 22 au 24 décembre mais reportés en janvier pour cause de conditions météorologiques défavorables, et en 48 baptêmes de l’air, offerts par  tirage au sort à la population gapençaise.

 

C’est lassociation Carnavol, représentée sur cette animation par  Alain Barthère, qui a mis en œuvre, sur un plan opérationnel, les 15 montgolfières prévues pour cette opération. Carnavol est connue notamment pour être à l’origine du « Mondial de l’air » à Gap-Tallard. En fonction des conditions atmosphériques, les envols pouvaient se dérouler à partir du stade Bayard, au nord de la ville, ou à partir du stade de la Luye, situé au sud.

 

Gap a remplacé son ancienne montgolfière, atteinte par la limite d’âge (cinq ans), par une nouvelle enveloppe à ses couleurs d’un volume de 4100 m3 et d’une capacité-nacelle de six passagers. Le coût d’exploitation de cet aérostat est de 3200 euros par an, supporté par l’ Office de tourisme. Cette manifestation est aussi l’occasion de célébrer les dix années de présence, dans la région, de cette activité aérienne.

 

 

 

P1080982.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1080983.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1080989.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1080990.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080991.JPG

 

 

 

 

Survol des Fauvins et de la Justice.

 

P1080994.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090002.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090006.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090007.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090009.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090017.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090018.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090020.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090021.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090023.JPG

 

 

 

 

 

P1090024.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090025.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090026.JPG

 

 

 

 

 

 

Pour échapper aux embarras routiers.

 

P1090027.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090028.JPG

 

 

 

 

 

 

 

En approche terrestre.

 

P1090029.JPG

 

 

 

 

 

 

Gap capitale nature…

 

P1090030.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090031.JPG

 

 

 

 

 

 

Attention à l’atterrissage…

 

P1090032.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090033.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090034.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090035.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090036.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090037.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Certaines montgolfières ont touché terre en des lieux plus escarpés…

 

P1090039.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Les vaches qui paissaient tranquillement ont été à la fois effrayées et attirées…

 

P1090043.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090045.JPG

 

 

 

 

 

P1090046.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090048.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090049.JPG

 

 

 

 

 

 

 

D’autres aérostiers cherchent encore un lieu propice pour rejoindre le sol…

 

P1090050.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Quoi de mieux pour franchir une clôture que de remettre les gaz

 

P1090051.JPG

 

 

 

 

 

 

 

…et voilà !

 

P1090056.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Meuh non, nous n’avons pas peur…

 

P1090059.JPG

 

 

 

 

 

 

 

En approche…

 

P1090060.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Comme on affale une voile en navigation, il faut vider l’enveloppe de l’air qu’elle contient.

 

P1090066.JPG

 

 

 

 

 

 

P1090067.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090069.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Bon alors, on va rester là toute la nuit ?

 

P1090070.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Pendant ce temps, au sol, on s’active…

 

P1090071.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Une copine s’annonce…

 

P1090073.JPG

 

 

 

 

 

 

Aïe, aïe, on va louper le terrain…

 

P1090074.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090075.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090076.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090079.JPG

 

 

 

 

 

Banco !

 

P1090080.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ben qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

 

P1090081.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le volume de la « bête » attire les automobilistes de passage…

 

P1090083.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

On frise l’encombrement, c’est l’événement !

 

P1090089.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Seule solution, rapprocher la belle de la route, heureusement, ce n’est pas loin…

 

P1090090.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1090092.JPG

 

 

 

 

 

 

Dans le ciel, une attardée, il faudra quand même regagner la terre avant la fin du jour…

 

P1090097.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Et sur terre, c’est encore l’hiver…

 

P1080986.JPG

 

 

 

 

FIN

 

 

 

 

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 21:30

22 décembre 2010 Le  Ratatouille Théâtre a présenté «  Marcel Poudre » sur l’esplanade du Conseil Général à Gap.

Sous un ciel menaçant, cette représentation a conclu les animations de Noël mises en place par la Direction de la Culture, en même temps que la tournée du Ratatouille Théâtre en région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), sous l’égide du  Réseau Inter-régional en Rue (R.I.R).

 

Le R.I.R est un réseau régional de qualification artistique et d’aide à la diffusion initié et coordonné par  Karwan : 35 membres (festival, théâtres, services culturels…) implantés dans toute la région PACA, qui ont initié une saison régionale Rue & Cirque composée de 4 à 5 tournées d’été et d’une trentaine de spectacles.

 

Un triporteur multimédia, l’ Ape, constitue l’outil de sensibilisation aux Arts de la Rue et aux Arts du Cirque. Il accompagne chaque tournée de la saison régionale et constitue un outil informatif et ludique à destination des publics.

 

Le R.I.R bénéficie du soutien de la  région PACA, de la  Régie culturelle régionale PACA, du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC PACA).

 

Ce spectacle s’inscrivait dans le cadre de la sixième tournée de la saison régionale Arts de la Rue et Arts du Cirque, une coproduction Le Ratatouille Théâtre – (Les Elvis Platiné) – La Vache qui rue – Le Pluc – Le lieu noir.

 

Le spectacle est ainsi décrit par les organisateurs :

 

Marcel ressort « L’Affolante », cette unique machine héritée de son grand-père. Entre le poids de l’héritage et une affirmation tragique de son existence, Marcel parle ! Par le biais d’un monologue absurde, naïf, ironique et poétique, Marcel parle aussi de ses peurs imaginaires et des dangers réels en tentant d’exécuter pour la première fois un mini feu d’artifice.

 

Mon grand-père y disait : Marcel, abruti ! A quoi ça sert le doute ? Chez les Poudre, marchands d’ foudre, on adule les dieux, on fête les guerres et on célèbre les victoires !

 

Ce ne sont que de petites histoires qui ne résistent pas longtemps au feu… ça explose pour de vrai, juste là, ça sent fort la poudre noire, le café, la saucisse et le cognac…Boum !

 

 

Ce monologue doux-amer, entre nostalgie, poésie et désespoir, sur un ton qui va du confidentiel au tonitruant, est à double lecture. Les enfants retiendront le premier niveau avec les péripéties comiques de l’acteur, la frayeur à l’écoute de certaines descriptions ou conséquences sanguinolentes et l’émerveillement devant les effets pyrotechniques. Les adultes auront perçu, en filigrane, les horreurs de la guerre, le cynisme des marchands d’armes, les victimes de la lutte des classes.

 

 

 

 

 

Un triporteur multimédia, l’ Ape, constitue l’outil de sensibilisation

aux Arts de la Rue et aux Arts du Cirque

 

 

P1080698.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080720.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080726.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080733.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080735.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1080737.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080741.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080743.JPG

 

 

 

 

 

 

P1080744.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1080747.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080749.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080750.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080754.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’artiste a fait circuler cette photo dans le public, elle n’a pas été restituée

à la fin du spectacle malgré la demande du comédien…

 

P1080756.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080762.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1080764.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080777.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080784-copie-2.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080785.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080788.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080789.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080792.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1080798.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080802.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080814.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080824.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 23:00

21 décembre 2010 La  Compagnie Entre Terre et Ciel a présenté un spectacle pyrotechnique et sonore intitulé « Neige de Feu » sur l’Esplanade du Conseil Général.

 

Sous une pluie battante, qui n’avait dissuadé ni les artistes, ni les organisateurs (Direction de la Culture de la Ville de Gap), ni les spectateurs venus en nombre (plusieurs centaines), l’actrice principale de cette chorégraphie scénarisée autour du feu,  Lara Castiglioni, a envoûté son public par son jeu félin et primitif. Nous ne résistons pas à l’envie de reprendre la présentation du spectacle par la Direction de la Culture, dans le programme des animations de Noël :

 

« Lara Castiglioni est femme flamme. Belle, très belle comme le sont ces grandes filles de l’Est d’où elle vient. Prêtresse tribale, femelle étincelle. Sa danse est animale, sa folie est totale. Lara danse la nuit, avec le feu, avec les flammes. Lara danse et soulève des milliers d’étincelles qui l’entourent et l’enveloppent comme tourbillon de flocons de neige. Lara dompte le feu, le maîtrise comme prêtresse tribale et nous emmène en un rêve éveillé, illuminé, entre rituel et fascination ancestrale. »

 

 

 

Cela avait pourtant mal commencé...

 

P1080550.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080552.JPG

 

 

 

 

 

Mais soudain...

 

P1080563.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1080565.JPG

 

 

 

 

 

 

P1080568.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1080570.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080595.JPG

 

 

 

 

 

 

P1080604.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1080605.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1080606.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080609.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080622.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1080623.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1080627.JPG

 

 

 

 

 

 

P1080631.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080642.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080650.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080654.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080660.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080663.JPG

 

 

 

 

 

 

P1080666.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080673.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080684.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080686.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080689.JPG

 

 

 

 

Retour à la réalité, rue Carnot comme ailleurs, la pluie amplifie les illuminations...

 

P1080696.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Anima Gap
commenter cet article