Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 19:22

Dimanche 16 février 2014 Gap Le Quattro  Le spectacle annuel de l’OMC a réuni une partie des quelque 70 associations adhérentes de l’Office Municipal de la Culture de Gap.

 

Dans une ambiance place de village et cirque, chanteurs et instrumentistes ont présenté une diversité de styles, de la musique de cirque à la chanson française en passant par la musique traditionnelle et du Monde.

Nino Rota côtoyait Gainsbourg et Vivem totjorn en montanha des chants d’amour hébreux. Le Cirque de la Lune proposait des intermèdes tout en souplesse et grâce.

 

Deux heures et demie d’un spectacle qui a attiré près de 1000 spectateurs. Retour en images :

 

 

P1560708.JPG

 

 

 

Un Quattro bien rempli

P1560777.JPG

 

 

 

Depuis la régie

P1560714.JPG

 

 

 

Cyrille avec son orgue de Barbarie portatif (17 kg tout de même) a égayé l'avant-spectacle

P1560709.JPG

 

 

 

Une apparition aérienne donne le départ de ce moment musical et récréatif

P1560715.JPG

 

 

 

C'est le Cirque de la Lune qui anime l'avant-scène et le dessus de scène

P1560732.JPG

 

 

 

Accordéon-Club

 

 

P1560737.JPG

 

 

 

 

P1560740.JPG

 

 

Avec un joli solo de flûte traversière

P1560742.JPG

 

 

 

L'ensemble vocal Thélia

 

 

P1560743.JPG

 

 

 

P1560745.JPG

 

 

Intermède

P1560752.JPG

 

 

 

Lo Rescontre Gapian

 

 

P1560761.JPG

 

 

 

 

P1560769.JPG

 

 

 

P1560759.JPG

 

 

 

 

Les Mandoles

 

 

P1560775.JPG

 

 

 

P1560779.JPG

 

 

 

P1560786.JPG

 

 

 

Soalteba

 

 

P1560790.JPG

 

 

 

P1560791.JPG

 

 

 

P1560793.JPG

 

 

 

 

 

Chorale Guillaume Farel

 

 

P1560796.JPG

 

 

...avec Polychr'hom en plus...

P1560801.JPG

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 21:36

Mercredi 12 février 2014 Gap Théâtre de la passerelle  Cuisses de grenouille, c’est l’histoire d’une petite fille malicieuse qui aimerait bien devenir danseuse. Lorsque l’occasion se présente, on recherche en effet une danseuse « bolognaise » qui à défaut de savoir danser (du moins en première intention) doit être capable d’en donner l’illusion comme une sauce qui relève un aliment, Joséphine, alias « Cuisses de grenouille », sautillante et décidée, va mettre les pieds… dans le plat. Son parcours initiatique dans le monde du spectacle va lui faire rencontrer des personnages improbables (un éclairagiste ayant la phobie de l’obscurité, une danseuse unijambiste…) et la conduire sur le chemin de la réussite. Hymne à l’enfance, univers onirique et sonore, un bel hommage musical et chorégraphique rendu à l’idéal juvénile par la chorégraphe Carlotta Sagna qui signait là son premier spectacle pour un jeune (et moins jeune) public.

 

P1560675

 

 

P1560594.JPG

 

 

 

P1560603.JPG

 

 

 

P1560614.JPG

 

 

 

 

P1560643.JPG

 

 

 

 

P1560649.JPG

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 15:44

Dimanche 5 janvier 2014  La finale 2014 du concours de chant organisé par les En’chanteuses à Chorges (Hautes-Alpes) a livré son verdict. Jugés sur leur interprétation, leurs qualités vocales, leur présence scénique, les candidats, surtout des candidates, classés en trois catégories (enfants, adultes, semi-professionnels), ont donné le meilleur d’eux-mêmes à deux reprises. Le classement final :

 

Catégorie enfants (au sens large !)

 

1ère Clara Rougny

2ème Lola Payen

3ème Marion Peris

4ème Océane La Gamba et Safia Hdidi

 

Catégorie adultes 

 

1ère Mélissa Mangiapan

2ème Clémence Rougny

3ème Marie Peuzin et Fanny Perret

 

Catégorie semi-professionnels :

 

1er Duo Blond Brun (Laurène)

2ème Emilie Mostachi

3ème Jordan Astier

4ème Chris Mandjap (reggae)

5ème Louis Michel Garnier

 

C’est le 5 juillet 2008 que l’association « Les En’chanteuses et leur petit chœur caturige » voyait officiellement le jour avec pour objet :  animations adultes et enfants, chansons, musiques.

 

En décembre 2011, l’association organisait la première édition de ce concours de chant, suivie en novembre 2012 d’une deuxième édition et en janvier 2014, donc, de la finale de ces concours.

 

Les En’chanteuses (Maryline, Odile, Myriam, Michèle sauf erreur à nous signaler) ont ainsi voulu faire partager leur amour de la scène, scène qu’elles occupent régulièrement dans un répertoire de chansons françaises et internationales.

 

Stephan Orcière, retenu à Avignon par des obligations artistiques, est intervenu en direct au téléphone au cours du spectacle, et offrira à chaque participant un exemplaire dédicacé de son premier album:  A la vie, A l'Amor

finale-concours-sort-de-ta-douche-6812.jpg

 

 

Les En'Chanteuses

P1550444.JPG

 

 

Les prix

P1550452.JPG

 

 

Le premier prix: une journée en studio pour enregistrer un CD au studio Vulcain à Crots (05)

P1550453.JPG

 

 

 

Le jury, devant le public, de gauche à droite: Stéphane, Geneviève, Véronique, Nathalie et, derrière l'objectif, le président d'Anima Gap

P1550456.JPG

 

 

Les En'chanteuses ouvrent le concours

P1550460.JPG

 

 

A l'entracte, le maire de Chorges, Christian Durand, a présenté les voeux de la municipalité et félicité organisateurs et chanteurs

P1550585.JPG

 

 

 

Océane et Safia, jeunes mais déjà sûres d'elles dans du JJ Goldman et la comédie musicale Mozart L'Opéra Rock

P1550469.JPG

 

 

Lola, inspirée par France Gall et Edith Piaf

P1550471.JPG

 

 

 

Marion, de Piaf à M. Pokora

P1550474.JPG

 

 

 

Clara, hommage à Grégory Lemarchal et Vanessa Paradis

P1550481.JPG

 

 

 

Mélissa, auteure et compositrice

P1550589.JPG

 

 

 

Marie et Fanny, entre Bastien Baker et Ben l'Oncle Soul

P1550501.JPG

 

 

Clémence, Joyce Jonathan (venue  en concert à Gap le 27 juillet 2011) et  Colbie Caillat au programme

P1550513.JPG

 

 

Jordan, très à l'aise avec Bruel et U 2

P1550529.JPG

 

 

Duo Blond Brun avec Laurène, a mis en scène Pink Martini et Asaf Avidan (auteur compositeur interprète israélien)

P1550603.JPG

 

 

Louis Michel, beaucoup de personnalité, et des compositions personnelles

P1550558.JPG

 

 

Chris et les Mandjap, du reggae et beaucoup de présence

P1550562.JPG

 

 

 

Emilie, l'émotion à fleur de peau, avec Edith Piaf et Lara Fabian

P1550572.JPG

 

 

 

 

LA REMISE DES PRIX

 

P1550621.JPG

 

 

 

P1550623.JPG

 

 

 

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 22:29

Et voici le troisième et dernier volet des animations proposées au cours des vacances de Noël à Gap par la Direction de la Culture.

 

 

P1540021.JPG

 

 

Vendredi 27 et samedi 28 décembre 2013

 

Symposium de sculpture sur glace, place Jean Marcellin

 

P1540078.JPG

 

 

 

P1540092.JPG

 

 

 

P1540276.JPG

 

 

 

P1540295.JPG

 

 

 

 

Du côté du sculpteur-céramiste Marcel PIOT

 

P1540072.JPG

 

 

 

P1540266.JPG

 

 

 

P1540271.JPG

 

 

 

P1540272.JPG

 

 

 

 

P1540278.JPG

 

 

 

 

P1540286.JPG

 

 

 

 

P1540314.JPG

 

 

 

P1540320.JPG

 

 

 

P1540331.JPG

 

 

 

Du côté du sculpteur Michal Zamojski

 

P1540061.JPG

 

 

 

P1540085.JPG

 

 

 

 

P1540284.JPG

 

 

 

 

P1540291.JPG

 

 

 

P1540308.JPG

 

 

 

P1540309.JPG

 

 

 

P1540310.JPG

 

 

 

P1540333.JPG

 

 

 

P1540336.JPG

 

 

 

 

P1540338.JPG

 

 

 

 

Samedi 28 décembre 2013

 

 

Le Petit Cirque à l'Indienne, par la Compagnie L'hippocampe Théâtre

 

Sur la place Gavotte

P1540042.JPG

 

 

 

P1540111.JPG

 

 

 

P1540112.JPG

 

 

 

P1540151.JPG

 

 

 

P1540152.JPG

 

 

 

P1540153.JPG

 

 

 

P1540154.JPG

 

 

 

P1540160.JPG

 

 

 

 

P1540189.JPG

 

 

 

 

P1540202.JPG

 

 

 

P1540208.JPG

 

 

 

P1540212.JPG

 

 

 

P1540220.JPG

 

 

 

P1540225.JPG

 

 

 

 

P1540244.JPG

 

 

 

Le Manège à Pédales, Compagnie Par ici l'Escampette

 

En alternance avec Le Petit Cirque à l'Indienne

P1540119.JPG

 

 

 

 

P1540125.JPG

 

 

 

 

Lundi 30 décembre 2013

 

 

L'Incroyable Fanfare, Compagnie Pile ou Versa

 

Déambulation au départ de la Place de la République

P1540426.JPG

 

 

 

P1540431.JPG

 

 

 

P1540446.JPG

 

 

 

En route

P1540455.JPG

 

 

Place aux Herbes

P1540458.JPG

 

 

 

Mireille Gullo, professeure de dessin indépendante, a croqué sur le vif les musiciens ambulants

P1540466.JPG

 

 

 

Rue Carnot

P1540468.JPG

 

 

 

Place Jean Marcellin

P1540473.JPG

 

 

Y à l'intersection de la rue de France et de la rue Pérolière

P1540500.JPG

 

 

 

P1540501.JPG

 

 

 

P1540531.JPG

 

 

 

P1540554.JPG

 

 

 

P1540568.JPG

 

 

 

P1540580.JPG

 

 

Le Y

P1540652.JPG

 

 

Fin de parcours, place aux Herbes, où doit se dérouler peu après un autre spectacle

P1540672.JPG

 

 

 

 

Spectacle Accordéons-Nous, Compagnie Attrap'Lune

 

 

Installée depuis peu à Gap, cette Compagnie a présenté un spectacle exceptionnel très apprécié du public présent. Voici comment  les deux comédiens définissent celui-ci :

 

Venez découvrir notre spectacle de feu. L'histoire d'un couple à l'humeur badine, dansant au milieu des flammes, jonglant sur des airs d'accordéon. Spectaculaire, drôle et émouvant. Ce duo inspiré du cinéma muet captive, séduit par son univers original et poétique.

 

A  faire connaître d'urgence...

 

 

P1540693.JPG

 

 

 

P1540700.JPG

 

 

 

 

P1540723.JPG

 

 

 

P1540753.JPG

 

 

 

 

P1540755.JPG

 

 

 

P1540769.JPG

 

 

 

 

P1540790.JPG

 

 

 

 

P1540796.JPG

 

 

 

 

P1540807.JPG

 

 

 

P1540808.JPG

 

 

 

P1540812.JPG

 

 

 

 

P1540815.JPG

 

 

 

 

P1540820.JPG

 

 

 

 

P1540838.JPG

 

 

 

 

P1540840.JPG

 

 

 

P1540844.JPG

 

 

 

P1540855.JPG

 

 

 

P1540860.JPG

 

 

 

 

 

Mardi 31 décembre 2013

 

 

La 'tit fanfare Cirkus, Compagnie des quatre chemins

 

Juste avant le départ de la déambulation

P1540911.JPG

 

 

Point de départ, la place Jean Marcellin

P1540929.JPG

 

 

Un balancement spectaculaire apprécié par quelques enfants

P1540936.JPG

 

 

 

 

P1540939.JPG

 

 

Plus terre à terre

P1550030.JPG

 

 

 

P1550047.JPG

 

 

 

P1550049.JPG

 

 

En route pour...

P1550062.JPG

 

 

 

...la rue Carnot via la place aux Herbes

P1550097.JPG

 

 

 

 

P1550112.JPG

 

 

Une mignonne petite cargaison...

P1550116.JPG

...il faut dire que Gap est ville amie des enfants

 

 

Au Y

P1550141.JPG

 

 

 

 

P1550146.JPG

 

 

Et le final, place Jean Marcellin

P1550164.JPG

 

 

 

 

P1550193.JPG

 

 

 

Mercredi 1er janvier 2014

 

 

Concert du Nouvel An, Opus-Orchestre des Alpes du Sud

 

 

Organisé par le Comité des fêtes et d'animations de la Ville de Gap au Théâtre de la passerelle, ce concert de la nouvelle année proposait un répertoire traditionnel pour cette circonstance: Johann Strauss fils, Borodine, Ketelbey, Saint-Saëns, Brahms.

Placé sous la direction de Jean-François Héron, l'orchestre, créé en 1995 sous forme associative, réunit des musiciens des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute-Provence, professionnels, amateurs de bon niveau, élèves d'écoles de musique.

La directrice musicale en est Anne Méhat et l'on a pu entendre, dans la Danse Macabre de Camille Saint-Saëns, la violoniste soliste Bénédicte Trotereau.

 

Les places ont été distribuées le 28 décembre

DSCN9339.JPG

Photo AB

 

 

 

Une salle presque comble pour les deux concerts

P1550216.JPG

 

 

Guy ROBERT, vice-président du comité des fêtes ouvre la séance

P1550217.JPG

 

 

 

Martine BOUCHARDY, maire adjointe en charge de la Culture présente les voeux de la municipalité et rend hommage à un musicien émérite disparu deux jours auparavant, Philippe Boudriot, professeur et chef de choeur, directeur artistique du Calas (Centre d’art lyrique des Alpes du Sud).

P1550221.JPG

 

 

La vigilance est de mise en régie

P1550225.JPG

 

 

 

Vue d'ensemble de cette salle de 800 places

P1550226.JPG

 

 

Opus-Orchestre des Alpes du Sud

P1550239.JPG

 

 

 

P1550265.JPG

 

 

 

P1550268.JPG

 

 

 

P1550288.JPG

 

 

 

P1550289.JPG

 

 

Le chef Jean-François Héron

P1550291.JPG

 

 

 

P1550326.JPG

 

 

 

P1550370.JPG

 

 

 

 

P1550373.JPG

 

 

Noël n'est pas encore loin...

P1550384.JPG

 

 

Dehors, sous un ciel qui est passé du bleu au gris,

les spectateurs du deuxième concert arrivent...

P1550387.JPG

 

 

 

Bonne année 2014 à toutes et tous! 

 


Partager cet article

Repost0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 14:57

Suite et fin de notre parcours de Noël à Gap : animations, spectacles, événements divers, décorations… Il y avait de quoi en prendre plein les yeux au cours de cette deuxième quinzaine du mois de décembre, pas toujours facile lorsque l’on travaillait. Mais de nombreuses autres animations restent à venir, voir  ici.

Encore n’avons-nous pas rendu compte de tout ce qui a eu lieu à Gap durant cette période…

Images :

 

 

Animations, spectacles

 

 

Vendredi 20 décembre 2013

 

Concert final des chorales de Gap chante Noël

avec Cyrille Ri-tourneur de Maniv'ailes et son orgue de Barbarie

 

P1520762.JPG

 

 

 

 

P1520766.JPG

 

 

 

Cyrille assisté pour l'occasion par Françoise, de la Direction de la Culture

P1520769.JPG

 

 

 

L'un des chefs de choeur, Michel, pour un concert bien...cadré

P1520775.JPG

 

 

 

Et le traditionnel vin chaud pour récupérer de cette fin d'après-midi frisquette et humide

P1520779.JPG

 

 

 

 

Spectacle "Danser pour l'enfant" au Théâtre de la passerelle

Gala de danse offert par les associations de danse Avant-Scènes et DK Danse

au profit de l'Association Enfant en Danger

avec les professeurs de danse Marianne Barreau-Prunet et Isabelle Barbiéri

pour Avant-Scènes, Kristel De Donato pour DK Danse et Valentin pour la danse hip-hop

 

P1520793.JPG

 

 

 

P1520813.JPG

 

 

 

 

P1520826.JPG

 

 

 

 

P1520850.JPG

 

 

 

 

 

P1520861-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

P1520894.JPG

 

 

 

 

P1520910.JPG

 

 

 

P1520912.JPG

 

 

 

 

P1520970.JPG

 

 

 

 

P1520985.JPG

 

 

 

 

P1520996.JPG

 

 

 

 

P1530035.JPG

 

 

 

P1530037.JPG

 

 

 

P1530039.JPG

 

 

 

 

P1530055.JPG

 

 

 

 

P1530072.JPG

 

 

 

P1530091.JPG

 

 

 

P1530150.JPG

 

 

 

P1530165.JPG

 

 

 

P1530171.JPG

 

 

 

P1530181.JPG

 

 

 

 

 

Samedi 21 décembre 2013

 

Déambulation en centre-ville du Papa Noël band

 

P1530184.JPG

 

 

 

P1530302.JPG

 

 

 

Une flashmob sur la place Jean Marcellin par les élèves et professeurs du conservatoire

 

 

DSCN0689.JPG

Photo FC

 

 

 

DSCN0690.JPG

Photo FC

 

 

DSCN0696.JPG

Photo FC

 

 

 

Concert de Noël de la chorale protestante Guillaume Farel sur la place Jean Marcellin

P1530334.JPG

 

 

 

 

Rencontres dédicaces avec des auteurs locaux: Alain Surget et son illustratrice Laure Hynko, Louis Massot, Jean-Pierre Reybaud, Olivier Tourillon, Jean-Pierre Jaubert et son illustrateur Bernard Nicolas, Louis Chiorino... sur la Place aux Herbes

 

P1530350.JPG

 

 

Les oeuvres

 

P1530339.JPG

 

 

 

 

P1530340.JPG

 

 

 

 

P1530341.JPG

 

 

 

 

P1530342.JPG

 

 

 

 

P1530343.JPG

 

 

 

 

P1530354.JPG

 

 

 

 

Dimanche 22 décembre 2013

 

 

Spectacle de feu et de jonglerie intitulé "Les éclaireurs d'étoiles"

présenté par le  Cirque de la Lune sur le marché de Noël Place aux Herbes

 

 

P1530436.JPG

 

 

 

P1530440.JPG

 

 

 

P1530447.JPG

 

 

 

P1530450.JPG

 

 

 

P1530456.JPG

 

 

 

P1530461.JPG

 

 

 

P1530482.JPG

 

 

 

P1530483.JPG

 

 

 

P1530489.JPG

 

 

 

 

P1530496.JPG

 

 

 

P1530497.JPG

 

 

 

P1530506.JPG

 

 

 

P1530509.JPG

 

 

 

Aurélie Dauphin et Noma (M. Chong Mook), les deux piliers du spectacle

P1530512.JPG

 

 

 

 

Lundi 23 décembre 2013

 

Inauguration de l'Esplanade de la Paix Nelson Mandela à Gap.

 

Discours prononcé par le maire de Gap, Roger Didier:

 

Les hommes meurent toujours deux fois !
La première, naturelle, c’est quand leur cœur s’arrête de battre sur cette terre.
La seconde, c’est quand leur souvenir disparait à jamais de la mémoire de ceux qui les ont connus, et de ceux qui leur succèdent.


Nelson Mandela ne mourra qu’une fois, sa mémoire s’inscrit désormais dans la légende du monde contemporain.
A Soweto, le monde a enterré un grand homme, un de ceux dont la mémoire des hommes n’effacera jamais la trace.
Car nous venons vraiment de vivre trois semaines qui marqueront l’histoire.
Tous les chefs d’Etats et tous les médias ont fait assaut d’imagination dans la louange. L’ancien prisonnier politique, l’ancien casseur de cailloux était depuis longtemps une référence politique, plus personne désormais ne conteste sa prééminence morale.
Pour la bonne raison qu’à la sortie de la prison de Robben Island, il a su surmonter la rancune, la haine à l’égard de ceux qui avaient érigé la séparation et l’exclusion en système légal.

Là où d’habitude la vengeance aurait éclaté, il a recherché la paix, traité quasiment à égalité ceux qui avaient souffert et ceux qui avaient opprimé.

Là où l’on s’attendait à ce que les opprimés d’hier deviennent les maîtres absolus et abusifs, il est parvenu, contre la quasi totalité des pronostics, à créer un pays plus uni que beaucoup d’autres.

Le parcours de celui que désormais le monde entier appelle affectueusement Madiba, a dépassé toute imagination et espoir.

Prisonnier pendant 27 ans, il a su, dès sa sortie du pénitencier, se transformer en stratège politique efficace pour atteindre son but, sans toutefois omettre de se construire une image publique de grande bonté.

C’est ce parcours imprévu qu’ont salué les puissants de ce monde et les foules en liesse de la nation arc-en-ciel.

Pourtant le pire peut encore arriver du côté de Prétoria ou de Cape Town. Des soubresauts de violence traversent encore l’Afrique du Sud, comme par exemple la très dure grève des mineurs en 2013.

Avec la disparition de Mandela, c’est l’ombre tutélaire qui s’est effacée et demain la désunion pourrait recommencer ses ravages.

On a peine à imaginer ce que serait alors, pour le monde entier, l’oubli de la sagesse incarnée par Madiba.

Très modestement, la Ville de Gap voulait elle aussi honorer la mémoire de Madiba.

Nelson Mandela est rentré dans la cour des immortels.

Nous allons lui rendre hommage, et à l’aube de l’année 2014, je forme des vœux sincères pour que son message de pardon et de respect de l’autre quel que soit sa couleur de peau, quelle que soit sa couleur politique, soit un symbole fédérateur de toutes les énergies au service de notre bonne ville de Gap.

Parce qu’il est un exemple pour le monde, Nelson Mandela est aussi un exemple pour Gap.

Et quoi de plus naturel que d’accoler le nom de Nelson Mandela, Prix Nobel de la Paix, à celui de l’Esplanade de la Paix…

 

La chorale Le Bois de Saint-Jean, dirigée par Stéphane Roux, a interprété l'hymne national sud-africain et la chanson Asimbonanga, titre mythique du groupe Savuka dirigé par Johnny Clegg, dédié à Nelson Mandela en 1987

P1530522.JPG

 

 

Les autorités présentes

P1530525.JPG

 

 

 

Pendant le discours du maire de Gap

P1530528.JPG

 

 

 

 

P1530536.JPG

 

 

Un public d'environ 200 personnes venu honorer le grand homme, symbole de la réconciliation

P1530537.JPG

 

 

 

P1530554.JPG

 

 

 

 

P1530555.JPG

 

 

 

 

 

La kermesse de Noël.

Vraie réussite, elle a réuni petits et grands mais surtout des enfants. Avec la Direction de la Culture de la Ville de Gap et les partenaires Artmaquille, association Ludambule, Echiquier haut-alpin, Cyrille Ri-tourneur de Maniv'ailes et son orgue de Barbarie.

A 17h30, le groupe Folk You a pris le relais pour un bal folk traditionnel, avec les musiciens Jonathan, Arnaud, Guillaume et Samuel.

 

 

P1530572.JPG

 

 

 

 

P1530576.JPG

 

 

 

 

P1530579.JPG

 

 

 

 

P1530581.JPG

 

 

 

 

P1530583.JPG

 

 

 

Un jeu qui suscite la bonne humeur autour de Dominique Dumeste de l'association Ludambule

P1530585.JPG

 

 

 

 

P1530587.JPG

 

 

 

 

P1530589.JPG

 

 

 

P1530590.JPG

 

 

 

P1530595.JPG

 

 

 

P1530596.JPG

 

 

 

P1530600.JPG

 

 

 

P1530624.JPG

 

 

 

P1530602.JPG

 

 

 

 

P1530608.JPG

 

 

 

P1530610.JPG

 

 

 

P1530615.JPG

 

 

 

P1530619.JPG

 

 

 

P1530629.JPG

 

 

 

P1530631.JPG

 

 

 

P1530642.JPG

 

 

 

P1530644.JPG

 

 

 

Monsieur Loyal au micro

P1530648.JPG

 

 

 

 

P1530651.JPG

 

 

Dernières instructions

P1530653.JPG

 

 

 

P1530657.JPG

 

 

 

P1530709.JPG

 

 

 

P1530710.JPG

 

 

 

P1530732.JPG

 

 

 

P1530671.JPG

 

 

 

P1530678.JPG

 

 

 

P1530725.JPG

 

 

 

P1530783.JPG

 

 

 

P1530689.JPG

 

 

 

P1530694.JPG

 

 

 

P1530697.JPG

 

 

 

P1530702.JPG

 

 

 

P1530706.JPG

 

 

 

P1530737.JPG

 

 

 

P1530760.JPG

 

 

 

P1530716.JPG

 

 

 

P1530717.JPG

 

 

 

 

P1530718.JPG

 

 

 

 

P1530719.JPG

 

 

 

Cyrille et son orgue de Barbarie

P1530744.JPG

 

 

 

 

P1530745.JPG

 

 

 

Le groupe de folk trad Folk You avec les musiciens Guillaume, Arnaud, Samuel et Jonathan

P1530811.JPG

 

 

 

P1530815.JPG

 

 

 

 

P1530817.JPG

 

 

 

 

Mardi 24 décembre 2013

 

 

Déambulation en centre ville de peluches géantes accompagnées par le groupe Tom Sawyer.

Organisation: Comité des Fêtes et d'Animations de la Ville de Gap.

 

P1530835.JPG

 

 

 

P1530837.JPG

 

 

 

 

P1530855.JPG

 

 

 

P1530860.JPG

 

 

 

 

P1530886.JPG

 

 

 

P1530898.JPG

 

 

 

P1530903.JPG

 

 

 

P1530908.JPG

 

 

 

P1530912.JPG

 

 

 

P1530918.JPG

 

 

 

Un peu de compagnie pour l'hôtesse de la Maison du Tourisme

P1530934.JPG

 

 

 

Et de la tendresse aussi

P1530935.JPG

 

 

 

 

Après-midi festif au stade de glace Alp'arena avec DJ, mascottes, quads sur glace, spectacle de l'Axel Gap et arrivée du Père-Noël.

 

 

P1530995.JPG

 

 

 

 

P1530969.JPG

 

 

 

 

P1530973.JPG

 

 

 

 

P1530981.JPG

 

 

 

P1530984.JPG

 

 

 

P1530990.JPG

 

 

 

 

Sur le marché de Noël

 

 

Le totem alpin sur le stand de l'association AMD

P1530187.JPG

 

 

 

 

P1530208.JPG

 

 

Marcel Piot à l'oeuvre

P1530189.JPG

 

 

 

Le modèle

P1530192.JPG

 

 

 

Michal Zamojski

P1530194.JPG

 

 

 

 

P1530316.JPG

 

 

Feu...

P1530360.JPG

 

 

 

...et glace

P1530361.JPG

 

P1530362.JPG

 

P1530363.JPG

 

P1530364.JPG

 

P1530365.JPG

 

P1530366.JPG

 

P1530367.JPG

 

 

 

 

 

Promenades en calèche assurées par Lacs, Rivières et Sentiers

P1530404.JPG

 

 

 

P1530413.JPG

 

 

 

P1530792.JPG

 

 

 

P1530794.JPG

 

 

 

L'infatigable animateur du marché de Noël

P1530862.JPG

 

 

 

Le grand quizz de Noël organisé par la Maison du Tourisme

P1530952.JPG

 

 

 

Pierre Kovacic, directeur de la Maison du Tourisme et Alain Barthère, "fournisseur" du premier prix

P1530955.JPG

 

 

 

Tirage au sort par la main innocente de Jade. Et le gagnant du vol en montgolfière pour quatre personnes (valeur 1000 euros) est: Matthieu Locher

P1530959.JPG

 

 

 

Les balades à dos de poney ont rencontré un certain succès (Elevage du Rigodon)

P1530326.JPG

 

 

 

Chauds, les marrons, chauds!

P1530356.JPG

 

 

 

 

Ailleurs dans la ville

 

Samedi 21 décembre 2013

 

Le Noël russe de la rue Jean Eymar avec l'association Fraterrus, l'association Rue Jean Eymar, des commerces de la rue. Magie russe, contes de Noël, devinettes, chansons, goûter, boissons chaudes...

 

P1530245.JPG

 

 

 

A droite la présidente de l'association Fraterrus, Valentina Borel

P1530220.JPG

 

 

 

Les enfants, rois de la fête

P1530233.JPG

 

 

Dégustation de spécialités

 

P1530234.JPG

 

 

 

P1530235.JPG

 

 

 

P1530236.JPG

 

 

 

 

P1530238.JPG

 

 

 

 

 

P1530244.JPG

 

 

 

P1530249.JPG

 

 

 

P1530260.JPG

 

 

 

 

 

Dimanche 22 décembre 2013

 

Exposition de voitures et motos anciennes sur la place de la République (Tacot Club, Moto Club, Anciennes Calandres Alpines, Club Alpines Renault).

P1530423.JPG

 

 

 

 

La ville décorée

 

La façade de la maison de Jules et Christine Chiariello "colle" toujours aux événements

P1530295.JPG

 

 

 

Place Jean Marcellin

P1530368.JPG

 

 

La Liseuse, square Alsace Lorraine

P1530369.JPG

 

 

La maison épiscopale

P1530373.JPG

 

 

La maison de Louis Basso à Villarobert

P1530825.JPG

 

 

 

Cadeaux à saisir

P1530829.JPG

 

 

 

Mets de circonstance

P1530863.JPG

 

 

Fête oblige, le marché du mercredi...

a eu lieu le mardi

P1530939.JPG

 

 

 

Terminons avec la crèche...

P1530944.JPG

 

 

...installée dans la cathédrale

P1530945.JPG

 

 

 

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 19:00

Du 13 au 24 décembre 2013, Gap met les petits plats dans les grands pour fêter Noël : « village » de chalets sur la place aux Herbes et la place Jean Marcellin, animations quotidiennes, expositions, concert de Noël, présence du Père-Noël…

 

Pour cette quinzième édition, la Direction de la Culture de la Ville de Gap a souhaité donner une tonalité musicale particulière en invitant les chorales gapençaises à se produire du 16 au 20 décembre sous l’appellation « Gap chante Noël ».

 

Sont présents de nombreux exposants, vitrine du savoir-faire artisanal, et ville des Alpes oblige, plusieurs stations de sports d’hiver. On peut également découvrir un feu solidaire et un sapin illuminé par des coups de pédales…

 

Premières images.

 

 

 

P1520548.JPG

 

 

Place aux Herbes

P1520392.JPG

 

 

 

 

P1520393.JPG

 

 

 

Le chalet du santonnier...

P1520377.JPG

 

 

 

...où l'on peut même trouver...Georges Brassens

P1520440.JPG

 

 

 

Le feu solidaire de l'association AMD

P1520372.JPG

 

 

Le sapin dynamoël éclairé à la force du mollet, en partenariat avec l'association Mobil'idées

P1520388.JPG

 

 

 

 

P1520389.JPG

 

 

 

Rémi et Sacha n'ont pas résisté à cette plaque à portrait

P1520699

 

 

 

 

Le Père Noël

 

 

Attirant et...intimidant, heureusement maman me tient dans ses bras

P1520381.JPG

 

 

 

Très sollicité pour poser sans pause

P1520384.JPG

 

 

 

Heureusement, son assistante, en petit lutin agile, lui prête main-forte

P1520551.JPG

 

 

 

En compagnie du sosie de Michael Jackson, Sébastien Bono

P1520649.JPG

 

 

 

P1520651.JPG

 

 

 

 

Les animations

 

 

15 décembre 2013

 

Place aux Herbes, l'ensemble Trombones et Sax de Noël (conservatoire de musique de Gap)

P1520457.JPG

 

 

 

 

P1520459.JPG

 

 

 

 

P1520467.JPG

 

 

 

 

P1520472.JPG

 

 

 

 

P1520535.JPG

 

 

Les mêmes, place Jean Marcellin

P1520542-copie-1.JPG

 

 

 

Le groupe Les Mandoles

P1520502.JPG

 

 

 

17 décembre 2013

 

Le choeur d'enfants (initiation) du CMCL dirigé par Anne-Lyse Michaud

P1520644.JPG

 

 

 

P1520647.JPG

 

 

La chorale Le Bois de Saint-Jean, dirigée par Stéphane Roux

P1520656.JPG

 

 

 

18 décembre 2013

 

Les Joyfully Gospel et le Tripod de Noël (comité des fêtes et d'animations)

P1520671.JPG

 

 

 

 

P1520687.JPG

 

 

 

 

P1520696.JPG

 

 

 

La chorale des Cordeliers, dirigée par Michel Bernard-Reymond

P1520702.JPG

 

 

 

 

P1520704.JPG

 

 

 

La chorale du Pays Gavot

P1520713.JPG

 

 

 

 

P1520716.JPG

 

 

 

La chorale des Montagnes...

P1520717.JPG

 

 

 

...dirigée par Kévin Oss

P1520719.JPG

 

 

 

P1520722.JPG

 

 

 

La chorale vient de "sortir" un disque avec le soutien d'un certain André Manoukian

P1520733.JPG

 

 

 

Kévin Oss, Stéphane Roux, les chefs de choeur, et Françoise Carbonero, de la Direction de la Culture

P1520734.JPG

 

 

 

Les expositions

 

P1520396.JPG

 

A La Grange

 

Comment décrire  les installations de Jean-Robert Sédano et Solveig de Ory?

Le mieux est encore d'aller visiter...

 

P1520522.JPG

 

 

 

P1520376.JPG

 

 

 

P1520435

 

P1520416.JPG

 

 

 

P1520417.JPG

 

 

 

P1520418.JPG

 

 

 

 

P1520397.JPG

 

 

 

 

P1520399.JPG

 

 

 

 

P1520400.JPG

 

 

 

 

P1520405.JPG

 

 

 

P1520410.JPG

 

 

 

 

P1520413.JPG

 

 

 

 

P1520414.JPG

 

 

 

 

P1520525.JPG

 

 

 

 

P1520527.JPG

 

 

 

 

P1520528.JPG

 

 

 

 

P1520529.JPG

 

 

 

 

P1520531.JPG

 

 

 

 

 

P1520532.JPG

 

 

 

 

A la chapelle des Pénitents

 

 

P1520482

 

 

Il était une fois le jouet, ou comment mettre en valeur les collections d'un amateur passionné, Jules Chiariello et son épouse.

 

 

P1520506.JPG

 

 

 

 

P1520510.JPG

 

 

 

 

P1520421.JPG

 

 

 

 

 

P1520422.JPG

 

 

 

 

P1520424.JPG

 

 

 

 

P1520425.JPG

 

 

 

 

P1520426.JPG

 

 

 

 

P1520427.JPG

 

 

 

P1520428.JPG

 

 

 

P1520429.JPG

 

 

 

 

P1520431.JPG

 

 

 

P1520432.JPG

 

 

Concession au progrès, l'électrification

P1520433.JPG

 

 

 

P1520520.JPG

 

 

 

 

P1520516.JPG

 

 

 

 

P1520513.JPG

 

 

 

 

P1520515.JPG

 

 

 

 

Le concert de Noël à l'église Saint-Roch

 

 

Dimanche 15 décembre 2013 Cinq chorales des Alpes ont réuni 500 personnes pour deux heures de spectacle sur le thème, bien entendu, de Noël.

 

Les Voix de l'Avance

P1520559.JPG

 

 

 

Une église bondée

P1520563.JPG

 

 

 

L'ensemble féminin Thélia...

P1520565.JPG

 

 

 

...dont la chef de choeur, Maguy Casso, invite le public à chanter

P1520576.JPG

 

 

Le choeur d'enfants issu d'un partenariat collège/conservatoire, dirigé par Jean-Emmanuel Jacquet

P1520580.JPG

 

 

 

 

P1520582.JPG

 

 

L'Eau Vive, chorale de La Saulce dirigée par Béatrice Gaillard

P1520608.JPG

 

 

 

L'Eau Vive fait vivre la musique par une gestuelle étudiée et des accompagnements orchestraux

DSCN0376.JPG

Photo G.N.

 

 

L'Alpe qui Chante

DSCN0377.JPG

Photo G.N.

 

 

Quatre chorales réunies pour le final

303_5-chorales.JPG

Photo G.N.

 

 

 

Ailleurs dans la ville

 

 

La belle vitrine du tapissier rue David Martin

P1520368.JPG

 

 

 

Place de la République

P1520441.JPG

 

 

 

Place Jean Marcellin

P1520660.JPG

 

 

 

Belle composition mise en place par Aurore à la Maison du Tourisme

P1520708.JPG

 

 

 

Place de la République, une façade qui signe la période

P1520553.JPG

 

 

 

Période des marchés de Noël aussi dans les écoles, comme ici à celle de Puymaure

P1520619.JPG

 

 

 

 

 

Voir l'édition 2012

 

 

 

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 20:15

Samedi 30 novembre 2013  L’ Orchestre d’harmonie de la Ville de Gap a célébré avec faste son 90ème anniversaire dans un Quattro plein à craquer. Outre son public traditionnel, la formation musicale avait convié bon nombre de ses anciens membres, lesquels ont répondu largement à l’appel.

 

Une exposition retraçant l’histoire de l’orchestre, regroupant affiches, documents d’époque, coupures de presse, photos, récompenses et trophées divers, agrémentait le hall du Quattro. On pouvait aussi trouver des tee-shirts commémoratifs et le disque 33 tours enregistré à l’occasion du 50ème anniversaire.

 

Le concert a permis de mettre en valeur le répertoire varié et la technicité toujours plus grande des 74 musiciens, dirigés par Bruno Espitallier. De la comédie musicale au jazz, en passant par un hommage à Edith Piaf et un clin d’œil à Yves Montand, de la musique de cartoon à la musique française, un vrai moment de plaisir.

 

Gap a de longue date possédé une formation instrumentale :  L’Orphéon en 1865, La Lyre gapençaise en 1889, La fanfare municipale en 1893, La Musique des sapeurs-pompiers en 1904, L’Harmonie municipale en 1923 et L’Orchestre d’harmonie de la ville de Gap en 1999.

 

Retour en images:


90 ans, comme cela passe vite

P1510919.JPG

 

 

 

 

Un Quattro bondé

P1510916.JPG

 

 

 

 

PETIT TOUR DES PUPITRES

 

 

P1510925.JPG

 

 

 

 

 

P1510926.JPG

 

 

 

 

P1510927.JPG

 

 

 

 

P1510931.JPG

 

 

La formation

P1510934.JPG

 

 

 

Direction inspirée sous la baguette de Bruno Espitallier

P1510960.JPG

 

 

DEPUIS LES COULISSES

 

P1510963.JPG

 

 

 

 

 

P1510971.JPG

 

 

 

 

P1510973.JPG

 

 

 

P1510976.JPG

 

 

 

P1510978.JPG

 

 

 

P1510980.JPG

 

 

 

P1510981.JPG

 

 

Applaudissements

P1510996.JPG

 

 

 

Deux présentateurs: ici la musicienne se glisse dans le rôle de l'orchestre (personnifié) pour évoquer à la première personne des moments d'histoire de la formation musicale.

P1510998.JPG

 

 

 

P1520008.JPG

 

 

 

 

P1520009.JPG

 

 

 

P1520016.JPG

 

 

 

Clin d'oeil à Yves Montand et sa chanson La bicyclette

P1520022.JPG

 

 

 

 

P1520026.JPG

 

 

 

 

P1520037.JPG

 

 

Hommage à Edith Piaf, disparue il y a 50 ans, à Grasse un 10 octobre

P1520053.JPG

 

 

 

 

P1520057.JPG

 

 

 

Thierry Bigot, actuel président, adresse de nombreux remerciements

P1520067.JPG

 

 

 

Lorsqu'il demande aux anciens musiciens de l'orchestre de se lever...

P1520072.JPG

 

 

 

...une bonne partie de la salle obtempère

P1520073.JPG

 

 

 

Quelques illustres "anciens" descendent rejoindre la scène pour se mêler aux musiciens en fin de concert

P1520074.JPG

 

 

Allusion à Nino Rota pour The clowns

P1520086.JPG

 

 

 

 

P1520087.JPG

 

 

 

Standing ovation comme on dit: ovation debout...

P1520089.JPG

 

 

Les "anciens" mais alertes musiciens

P1520096.JPG

 

 

 

P1520098.JPG

 

 

 

P1520104.JPG

 

 

 

 

P1520110.JPG

 

 

 

Parmi les spectateurs, un "ancien" devenu trompettiste virtuose puis chef d'orchestre, André Bernard, en compagnie ici du maire de Gap Roger Didier (à gauche)

P1520118.JPG

 

 

 

Exposition avec de nombreux trophées obtenus au fil des ans

P1520109.JPG

 

 

 

Des affichages témoins

P1510874.JPG

 

 

 

Trophées

P1510879.JPG

 

 

 

Classeurs chronologiques, un sacré travail

P1510884.JPG

 

 

 

 

P1510892.JPG

 

 

 

 

 

P1510899.JPG

 

 

 

L'après concert est nettement plus détendu

P1520121.JPG

 

 

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 15:55

11 novembre 2013 L’esplanade du monument aux morts située devant la préfecture des Hautes-Alpes à Gap a accueilli la commémoration du 95ème anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918 qui mettait fin aux combats de la Première Guerre mondiale. L’année 2014 verra la commémoration du centième anniversaire du début de ce conflit mondial qui a perdu son dernier témoin direct en France, Lazare Ponticelli, à l’âge de 110 ans, poilu de la Grande Guerre 1914-1918, le 12 mars 2008.

 

Avec la solennité qui sied à une telle cérémonie, les autorités civiles et militaires, les représentants des anciens combattants et associations patriotiques, un peloton et un détachement motocycliste de la Gendarmerie, un détachement du 4ème Régiment de Chasseurs, des pompiers, l’harmonie municipale, les enfants des écoles, le public, ont rendu hommage aux combattants de la Grande guerre.

 

Voir l'édition 2012

 

 

P1510314.JPG

 

 

 

 

Une organisation bien rôdée

P1510471.JPG

 

 

 

Le dispositif

P1510324.JPG

 

 

 

Le capitaine Job présente l'ensemble des troupes au commandant

P1510326.JPG

 

 

 

Le lieutenant-colonel Develter accueille l'étendard

P1510330.JPG

 

 

Arrivée des porte-drapeaux...

P1510337.JPG

 

 

...qui vont se positionner de part et d'autre du monument

P1510341.JPG

 

 

 

Arrivée des autorités civiles et militaires...

P1510342.JPG

 

 

...qui vont saluer les troupes

P1510348.JPG

 

 

 

P1510349.JPG

 

 

 

Passage des troupes en revue par le colonel Armel Dirou, chef de corps du 4ème RC

P1510352.JPG

 

 

 

Remise de décorations

 

Capitaine BRIAM (gendarmerie), Chevalier de l'Ordre national du Mérite

Brigadier DE CRESCENZO, Croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze

Maréchal des Logis MUNCH, Médaille d'Or de la défense nationale avec étoile de bronze

Brigadier chef VALLADE, Médaille d'Or de la défense nationale avec étoile de bronze

 

P1510315.JPG

 

 

 

P1510356.JPG

 

 

 

 

P1510357.JPG

 

 

 

 

P1510360.JPG

 

 

 

P1510363.JPG

 

 

 

P1510365.JPG

 

 

 

Nouveaux décorés, rejoignez les rangs. Etendard, rejoignez votre garde.

P1510369.JPG

 

 

 

Lecture du Manifeste de l'UFAC par des élèves du collège de Verdun

P1510371.JPG

 

 

 

Avant que de jeunes enfants ne déposent des bouquets au pied du monument...

P1510373.JPG

 

 

 

...le préfet, Pierre Besnard, lit le message du Secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Défense et des anciens combattants

P1510375.JPG

 

 

 

Puis a lieu le dépôt de gerbes de fleurs au pied du monument aux morts

P1510382.JPG

 

 

Les autorités, ici le préfet, déposent la gerbe de fleur, accompagnées d'enfants des écoles de la ville

P1510384.JPG

 

 

Suit un instant de recueillement

P1510386.JPG

 

 

Puis c'est le retour à la place respective de chacun dans le dispositif

P1510388.JPG

 

 

Sonnerie aux morts et minute de silence

P1510389.JPG

 

 

Les 120 enfants représentant les écoles de Gap interprètent la Marseillaise...

P1510392.JPG

 

 

 

...devant l'assemblée, figée

P1510401.JPG

 

 

 

Les autorités remercient les associations patriotiques, leurs porte-drapeaux, les enfants des écoles

P1510404.JPG

 

 

 

Salut aux autorités en fin de cérémonie

P1510417.JPG

 

 

 

P1510421.JPG

 

 

 

L'harmonie municipale, dirigée par Bruno Espitallier, entraîne les participants jusqu'à l'Esplanade Auguste Muret

P1510430.JPG

 

 

Là, devant la Maison du Poilu, se déroule une aubade

P1510441.JPG

 

 

La magnifique voix de baryton de Francis Montion fait résonner, notamment, le Chant du Départ

P1510451.JPG

 

 

Dans la Maison du Poilu, le directeur académique Philippe MAHEU et le préfet Pierre BESNARD viennent remercier les enfants qui ont participé à la cérémonie et leur en rappeler le sens, les incitant à solliciter leurs grands frères et soeurs pour les prochaines cérémonies

P1510455.JPG

 

 

Puis suit un rafraîchissement offert par les associations patriotiques...

P1510457.JPG

 

 

...tandis qu'à l'étage, les adultes font de même

P1510467.JPG

 

 

 

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 15:51

Samedi 9 novembre 2013  C’est sur la glace de l’Alp’arena que Gap a honoré l’enfant du pays,  Sébastien OGIER,  champion du monde des rallyes WRC 2013, devant 3000 spectateurs.

 Sébastien OGIER, l’enfant du Forest-Saint-Julien dans le Champsaur, natif de Gap et bientôt trentenaire, a connu une ascension régulière depuis sa victoire au 6ème Rallye National Neige des Hautes-Alpes le 4 février 2007, avec son coéquipier Julien Ingrassia, sur Peugeot 206 XS, jusqu’à son titre mondial le 3 octobre dernier, sur  Volkswagen Polo R WRC.

On peut ne pas être adepte des sports mécaniques mais la performance humaine et sportive est bien là.

Et, plus que la célébration technologique, retenons le côté festif de la manifestation qui a permis à la population de se retrouver, de passer un moment collectif en oubliant un moment les tracas du quotidien et d’engranger quelques souvenirs.

 

Dès 16h30, le stade de glace Alp’arena a donc accueilli les premiers spectateurs. Pour les faire patienter, un jeu a réuni sur le podium les Sébastien et Julien, déclinés également au féminin.

 

Peu après 17h30, le champion a fait une entrée pétaradante sur la glace pour un tour d’honneur avec la voiture de la victoire. Puis ont suivi différents hommages orchestrés par l’animatrice Nathalie Vincent et son co-animateur.

Se sont succédé sur scène les personnes qui ont compté dans l’ascension de Sébastien Ogier, anciens professeurs, partenaires sportifs, sponsors…

 

L’ensemble était entrecoupé de séquences vidéo projetées sur les écrans de l’Alp’arena, retraçant notamment la carrière sportive du pilote. Toutefois, de l’avis de différents spectateurs, ces moments ont été jugés un peu long car il manquait le côté spectaculaire et le podium était trop loin des tribunes, sans retransmission sur les écrans. A la décharge de l’organisateur, le GIE Ogier Club Entreprises n’a disposé que de trois semaines pour organiser la manifestation, avec le concours de la ville de Gap.

 

Après une sortie aussi sonore que l’entrée, Sébastien Ogier s’est plié au jeu de la conférence de presse avant que la manifestation ne se prolonge en ville, vers 19h30. Là, une remontée de la rue Carnot au milieu d’une foule très dense, ce qui a malmené l’embrayage du bolide, s’est achevée sur un podium, Esplanade de la Paix, pris d’assaut par les supporters du champion et de son copilote. Sur la place Alsace Lorraine, animations par DICI radio et TV, tourtons des Alpes (5000 confectionnés), vin et chocolat chauds préparés par le Comité des fêtes et d’animation, ont permis à la foule de patienter. A 20h40, un feu d’artifice, tiré devant l’une des façades de la Cité administrative Desmichels, a conclu la soirée.

 

 

P1510063.JPG

 

 

 

P1510051.JPG

 

 

 

 

P1510055.JPG

 

 

 

P1510056.JPG

 

 

 

 

P1510057.JPG

 

 

 

 

P1510058.JPG

 

 

 

 

P1510059.JPG

 

 

 

 

P1510069.JPG

 

 

 

 

P1510073.JPG

 

 

 

P1510075.JPG

 

 

 

 

P1510088.JPG

 

 

 

P1510097.JPG

 

 

 

P1510105.JPG

 

 

 

 

 

P1510107.JPG

 

 

 

 

P1510115.JPG

 

 

 

 

P1510118.JPG

 

 

 

P1510120.JPG

 

 

Spartiate mais technologique

P1510172.JPG

 

 

Caméra embarquée

P1510174.JPG

 

 

 

 

P1510127.JPG

 

 

 

P1510137.JPG

 

 

 

Julien Ingrassia le copilote de Sébastien

P1510139.JPG

 

 

 

P1510142.JPG

 

 

 

Empreinte historique

P1510145.JPG

 

 

 

 

P1510155.JPG

 

 

 

P1510166.JPG

 

 

 

P1510168.JPG

 

 

 

 

P1510175.JPG

 

 

 

P1510186.JPG

 

 

 

P1510187.JPG

 

 

 

P1510194.JPG

 

 

 

P1510196.JPG

 

 

 

 

P1510198.JPG

 

 

 

 

 

L'ambiance

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1510203.JPG

 

 

 

 

P1510206.JPG

 

 

 

 

P1510208.JPG

 

 

 

 

 

Tour de piste

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1510217.JPG

 

 

 

 

 

Conférence de presse (extrait)

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

  En ville

 

 

 

Vin chaud

P1510223.JPG

 

 

 

 

 

Le podium qui va accueillir le champion

P1510224.JPG

 

 

 

 

En haut de la rue Carnot

P1510227.JPG

 

 

 

 

P1510230.JPG

 

 

 

 

P1510232.JPG

 

 

 

 

P1510233.JPG

 

 

 

Feu d'artifice final

 

 

P1510243.JPG

 

 

 

 

P1510247.JPG

 

 

 

 

 

P1510253.JPG

 

 

 

 

P1510254.JPG

 

 

 

 

P1510257.JPG

 

 

 

 

P1510262.JPG

 

 

 

 

P1510270.JPG

 

 

 

 

P1510275.JPG

 

 

 

L'équipe du Comité des fêtes et d'animation

P1510284.JPG

 

 

 

Une partie des 12 bénévoles de la Croix-Rouge, au démontage du poste médical avancé

P1510287.JPG

 

 

 

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 22:13

Vendredi 8 novembre 2013  Il serait simpliste de réduire la chanteuse  Olivia Ruiz à un pur produit de la Star Academy. Car s’il est vrai qu’elle fut largement révélée par l’édition 2001 (la première) de cette émission de téléréalité musicale, l’artiste a connu  un vrai parcours d’interprète, jalonné d’expériences diverses de scènes mêlant théâtre, musique et danse.

 

C’est son deuxième album, La Femme chocolat, en 2005, vendu à un million d’exemplaires, qui va cependant donner un élan à sa carrière. La chanteuse sait se faire suffisamment rare pour tenir son public en haleine. Son dernier album, Le Calme et la Tempête, sorti en décembre 2012, non sans une forte volonté, traduit la maturité de l’artiste interprète qui a obtenu un troisième Globe de Cristal en février 2013.

 

 Mais on a pu aussi la découvrir tout près de Gap, à Grenoble, au Grand Théâtre de la MC2, au mois d’octobre 2013,  incarnant la sorcière gitane dans L’Amour Sorcier de Manuel de Falla, œuvre écrite en 1915, dans laquelle elle a fait sensation. Grenoble où elle a travaillé avec le chorégraphe Jean-Claude Gallota et les danseurs du Centre chorégraphique national de Grenoble.

 

On aime la voix grave et chaude d’Olivia Ruiz et sa présence en scène, la qualité des textes, utilisés jusque dans les établissements scolaires, la gestuelle qui allie grâce et légèreté, calme et  vivacité.

 

Retour en images.

P1500838

 

 

 

 

Près de 1000 spectateurs au Quattro

P1500836.JPG

 

 

 

Jeux d'ombre

P1500837.JPG

 

 

 

 

P1500849.JPG

 

 

P1500853.JPG

 

 

 

P1500854.JPG

 

 

 

 

P1500860.JPG

 

 

 

P1500867.JPG

 

 

 

P1500890.JPG

 

 

 

P1500898.JPG

 

 

P1500964.JPG

 

 

 

P1500970.JPG

 

 

 

P1500971.JPG

 

 

 

P1500975.JPG

 

 

 

P1500990.JPG

 

 

 

 

 

Très bref extrait vidéo...

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après le concert il faut charger le matériel et reprendre la route.

Olivia Ruiz a indiqué avoir passé 16h dans un bus pour venir à Gap: on ne se savait pas si loin (quoique).

P1510001.JPG

 

 

 

Nous ne résistons pas à l'envie de republier cette photo du passage protégé situé devant le Quattro, lequel aboutit dans une...plate-bande

P1510004.JPG

 

 

Partager cet article

Repost0