Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 12:14

5 et 6 octobre 2012 Gap Inauguration de l’Usine Badin, résidence d’artistes. Situés au n° 7 de la rue du Forest d’Entrais, ce lieu et ces bâtiments, abandonnés depuis de nombreuses années, ont connu leur heure de gloire.

 

En effet, l’usine Badin, créée par Louis Badin et ses associés de 1895 à 1900, fut un fleuron de l’industrie gapençaise.

Dans ces murs l’on triait, traitait et exportait les graines fourragères des Hautes-Alpes, plus particulièrement le sainfoin, communément appelé « la fenasse ».

 

Dans les années 70, l’agriculture haut-alpine se réoriente vers la production de céréales et vers l’élevage, moins fastidieux, et l’usine ferme. Fin du premier acte.

 

En 2001, la municipalité gapençaise rachète les locaux pour un montant de 343 000 euros. En 2007, Pierre-André Reiso, directeur du Théâtre de la passerelle, initie un projet visant à doter le théâtre gapençais, scène nationale, d’un lieu additionnel de création et de résidence pour des artistes. En 2008, le permis de construire est signé, les travaux commencent en juin 2011 et s’achèvent en septembre 2012. Parallèlement, le Théâtre signe un bail emphytéotique de 20 ans avec la Ville de Gap. Fin du deuxième acte.

 

Le troisième acte reste à être joué. Ce lieu doit trouver ses marques et son public. Doté de logements pour les artistes en résidence, 8 chambres équipées de sanitaires auxquelles s’ajoutent cuisine, bureau et salle de réunion, d’une salle de répétition de 235 m2 pouvant accueillir jusqu’à 200 spectateurs suivant configuration, l’ensemble a coûté 1 238 882 euros, financé par la Ville, la Région, l’Etat, l’Europe, et le Théâtre de la passerelle (27%). Rappelons également que le Théâtre est subventionné à hauteur de 645 000 euros par an par la commune.

 

Cinq spectacles sont déjà programmés pour la  saison culturelle 2012-2013. Le lieu est accessible à toutes les compagnies, locales ou extérieures, et se veut un espace d’expérimentation artistique, de création, ouvert notamment à la population, et aux partenariats inter-frontières.

 

La journée du 6 octobre a permis au public une première appropriation du lieu, sur laquelle nous revenons en images.

 

 

Plaque signalétique

P1320764.JPG

 

 

 

 

Le bâtiment rénové abritant les logements

P1320765.JPG

 

 

 

SPECTACLE PARTICIPATIF

 

"Le temps suspendu" , tel était l'intitulé de cette création collective de la compagnie Parnas dans une mise en scène de Catherine Marnas. Une séance de taïchi collective sonorisée par un développement de la  loi de Murphy qui donnait à cet instant de quiétude une dimension didactique et humoristique jubilatoire.

 

P1320818.JPG

 

 

 

 

 

P1320819.JPG

 

 

 

 

VISITE DEAMBULATOIRE ENTRE RÊVE ET REALITE

 

Une visite scénarisée des lieux de vie était proposée, par groupes d'une dizaine de personnes, ce qui a laissé des "candidats" frustrés, lesquels pouvaient cependant, en soirée, visiter les lieux sans mise en scène.

 

 

Accueil d'un groupe

P1320939.JPG

 

 

 

 

Un coin cuisine équipé

P1320940.JPG

 

 

 

 

Guidés par un étrange maître de cérémonie, énigmatique et androgyne...

P1320941.JPG

 

 

 

 

...les visiteurs volaient de surprise en surprise

P1320943.JPG

 

 

 

La décoration des lieux est presque totalement issue de la "récup"

P1320945.JPG

 

 

 

Une belle endormie

P1320946.JPG

 

 

 

Moment de veille

P1320948.JPG

 

 

 

 

Invitation...

P1320950.JPG

 

 

 

 

 

...au désordre

P1320953.JPG

 

 

 

 

Hôte et décantation...

P1320960.JPG

 

 

 

 

...le public est en attente...

P1320961.JPG

 

 

 

 

...mais qui donc est mis en  carafe?

P1320962.JPG

 

 

 

 

Magicien ou...

P1320963.JPG

 

 

 

 

...transformiste? Un peu des deux sûrement...

P1320965.JPG

 

 

 

Perspective

P1320968.JPG

 

 

 

Un maléfisme a-t-il touché les occupants du lieu?

P1320969.JPG

 

 

 

 

Barrière de dégel, limiter sa vitesse et ne pas surcharger la cage d'escalier...

P1320970.JPG

 

 

 

...ni réveiller son gardien

P1320971.JPG

 

 

 

Et voici qu'un autre groupe attend, il faut évacuer les lieux

P1320972.JPG

 

 

 

PERFORMANCE ACROBATIQUE & MUSICALE

 

Dans une salle comble, Vincent Warin, acrobate BMX et Fernando Lima de Albuquerque, violoncelliste, proposaient un étrange spectacle musico-acrobatique. Citons le document de présentation: Vincent Warin fait avec un vélo ce qu'on n'oserait même pas faire avec un chewing-gum: il le triture, l'envoie dans les airs, se suspend et vole dessus... Cet as du guidon fait dire à son bi-cross des choses incroyables, l'engin glisse, s'enroule autour de l'homme, à moins que ce ne soit le contraire [...]

 

P1320987.JPG

 

 

 

 

P1330004.JPG

 

 

 

 

P1330005.JPG

 

 

 

 

 

P1330012.JPG

 

 

 

 

P1330023.JPG

 

 

 

 

P1330024.JPG

 

 

 

 

P1330025.JPG

 

 

 

 

 

P1330027.JPG

 

 

 

 

 

P1330028.JPG

 

 

 

 

 

 

P1330037.JPG

 

 

 

 

 

P1330038.JPG

 

 

 

 

 

P1330040.JPG

 

 

 

 

P1330041.JPG

 

 

 

 

P1330042.JPG

 

 

 

CONCERT EN SOIREE

 

En première partie,  Ottilie, artiste et chanteuse haut-alpine au talent remarquable.

 

P1330047.JPG

 

 

 

 

P1330050.JPG

 

 

 

 

 

P1330051.JPG

 

 

 

Dans un décor lunaire

P1330056.JPG

 

 

 

 

En seconde partie, le groupe yiddisho-rock Kabbalah a animé la soirée jusqu'au milieu de la nuit

P1330060.JPG

 

 

 

 

P1330067.JPG

 

 

 

 

 

P1330070.JPG

 

 

 

 

Et cette page se referme sur l'Usine Badin, nouvel outil culturel gapençais

P1330075.JPG

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 17:22

29 et 30 septembre 2012 Gap Suite des journées portes ouvertes au 4ème Régiment de Chasseurs à Gap (voir actualités de septembre).

 

 

 

Les baptêmes en hélicoptère (payants) ont connu un vif succès

P1320609.JPG

 

 

 

 

 

P1320618.JPG

 

 

 

 

 

De même, les promenades en blindé

P1320627.JPG

 

 

 

 

 

Reconstitution d'un poste de commandement américain au Vietnam

P1320633.JPG

 

 

 

 

La fanfare a introduit une note joyeuse dans cette journée pluvieuse

P1320635.JPG

 

 

 

 

Des présentations dynamiques ont permis de montrer le savoir-faire des soldats et les performances du matériel, sachant que des militaires, hommes et femmes du 4ème RC, ont été projetés en Afghanistan, au Tchad...

 

P1320645.JPG

 

 

 

 

 

P1320649.JPG

 

 

 

 

 

P1320656.JPG

 

 

 

 

 

P1320657.JPG

 

 

 

 

P1320666.JPG

 

 

 

 

P1320670.JPG

 

 

 

 

 

P1320673.JPG

 

 

 

Un blindé performant d'une maniabilité étonnante

P1320682.JPG

 

 

 

 

P1320685.JPG

 

 

 

 

 

P1320692.JPG

 

 

 

 

 

P1320705.JPG

 

 

 

 

En dehors des démonstrations militaires, des stands comme celui-ci, consacré aux avalanches, faisaient ressortir la spécificité alpine du Régiment

P1320731.JPG

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 17:26

30 septembre 2012 Gap Les  Virades de l’Espoir ont accueilli comme chaque année de nombreux visiteurs sur le Domaine de Charance, entre château et Pré de la Danse. Cette manifestation, destinée à soutenir la lutte contre la  mucoviscidose, bénéficie de nombreux soutiens, localement et nationalement. Petit retour en images.

 

 

 

Le stand de la représentation locale

P1320589.JPG

 

 

 

 

Plusieurs club comme ici la gymnastique ont prêté leur concours

P1320556.JPG

 

 

 

 

Diverses étaient les animations...

P1320580.JPG

 

 

 

 

...où l'humour trouvait toute sa place

P1320581.JPG

 

 

 

 

Les enfants n'étaient pas oubliés

P1320593.JPG

 

 

 

 

Il était possible de faire un tour en calèche

P1320595.JPG

 

 

 

 

Le groupe musical Les Roger's, toujours partant pour les manifestations de solidarité

P1320599.JPG

 

 

 

Pas de manifestation sans son concours de boules

P1320603.JPG

 

 

 

 

L'humour se nichait même...

P1320604.JPG

 

 

 

 

...dans la petite restauration

P1320605.JPG

 

 

 

 

Une vie saine n'est-elle pas une question d'équilibre?

P1320607.JPG

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 22:09

En raison d'une panne informatique la mise en ligne des

animations récentes est différée...

 

Nous espérons pouvoir régler ce problème prochainement.

 

Merci pour votre patience...

 

A bientôt...

 

Partager cet article

Repost0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 17:13

Retour en images sur quelques actualités de ce mois de septembre 2012 à Gap.

 

SAMEDI 15 ET DIMANCHE 16 SEPTEMBRE 2012

 

Le deuxième relais pour la vie, 24 h de solidarité contre le cancer, a tenté de sensibiliser la population gapençaise au dépistage organisé à travers des animations diverses installées au coeur du parc de la Pépinière.

 

Course en relais pendant 24h

P1310950.JPG

 

 

 

 

 

Course solidaire sans notion de performance...

P1310937.JPG

 

 

 

 

...mais pour tenir 24h il faut une certaine intendance

P1310953.JPG

 

 

 

 

Symbole solidaire, un arbre de vie en quelque sorte

P1310938.JPG

 

 

 

 

 

Une bénévole (à gauche) aux côtés de Céline, salariée du Comité départemental

P1310942.JPG

 

 

 

 

Avec animation musicale comme il se doit

P1310945.JPG

 

 

 

Cette association proposait, au profit de la Ligue contre le cancer...

P1310958.JPG

 

 

 

 

...des promenades en voiture de luxe

P1310954.JPG

 

 

 

 

DIMANCHE 23 SEPTEMBRE 2012

 

Le désormais traditionnel vide-grenier de Villarobert, organisé par l'ACES

 

P1320386.JPG

 

 

 

 

 

SAMEDI 29 ET DIMANCHE 30 SEPTEMBRE 2012

 

La SPA Sud Alpine fêtait ses 40 ans. Malheureusement la pluie était au rendez-vous. Le parc de la Pépinière était surtout fréquenté par les flaques d'eau. Regrettable pour cette association qui joue un rôle irremplaçable dans la protection et la sauvegarde des animaux.

 

 

Une bénévole au côté de Chantal Terrasson Duvernon, présidente de l'association

P1320423.JPG

 

 

 

 

Il a fallu interrompre la manifestation le samedi, qu'en sera-t-il du dimanche?

P1320424.JPG

 

 

 

 

Une partie des nombreux bénévoles

P1320428.JPG

 

 

 

 

 

 

SAMEDI 29 ET DIMANCHE 30 SEPTEMBRE 2012

 

 

Portes ouvertes au 4ème Régiment de Chasseurs.

 

 

Annoncées dans toute la ville...

P1310993-copie-2.JPG

 

 

 

 

 

...car il existe un lien particulier entre la population et le Régiment

P1320485.JPG

 

 

 

 

 

 

Malheureusement la pluie s'est invitée...

P1320433.JPG

 

 

 

 

...et stoïques, les militaires attendaient les visiteurs

P1320434.JPG

 

 

 

 

A l'abri, la bourse aux antiquités militaires attirait les visiteurs

P1320435.JPG

 

 

 

 

Une reconstitution de la libération de Gap en 1945...

P1320441.JPG

 

 

 

 

...a incité les spectateurs à affronter (prudemment) les intempéries

P1320450.JPG

 

 

 

 

 

 

Des scènes d'un certain réalisme

P1320454.JPG

 

 

 

 

 

Un final...humide

P1320457.JPG

 

 

 

 

 

Exposition solidaire

P1320463.JPG

 

 

 

 

 

Théâtre d'opération

P1320464.JPG

 

 

 

 

Démonstration d'armement

P1320471.JPG

 

 

 

Les promenades en véhicules blindés...

P1320476.JPG

 

 

 

 

...ont connu le succès habituel...

P1320479.JPG

 

 

 

...de même que les tours à dos de poney

P1320481.JPG

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 09:36

Gap 22 septembre 2012 Le rideau s’est refermé sur l’inauguration du nouveau stade de glace de la ville, Alp’arena, sur le site de l’ancienne patinoire du quartier de La Blâche. Que de chemin parcouru depuis l’achat par la ville, en décembre 1943, d’une propriété sur le site en vue de réaliser un complexe sportif…

 

Mais déjà, dès 1890, une section patinage avait été créée par le Ski-Club Gapençais, les jeunes du quartier pratiquant la « glisse » sur le site naturel de l’étang des Castors, situé sur l’emplacement actuel de Pôle Emploi, et en 1937 fut créé le premier club de hockey sur glace.

 

En 1955 est créée une patinoire « naturelle » sur le site actuel puis en 1962, la glace est produite artificiellement. En 1972, la patinoire est couverte par une toiture dont la structure porteuse en bois lamellé-collé est audacieuse pour l’époque.

 

En 2005 s’engage une première réflexion sur le devenir de la structure, vieillissante. En 2007 est prise la décision d’une restructuration avec agrandissement, sur le site historique. Le permis de construire est délivré le 2 août 2010, les travaux commencent au mois d’octobre de la même année.

 

L’inauguration vient conclure cette aventure humaine et technologique qui aura fait couler beaucoup d’encre. Reste à finaliser quelques aménagements et notamment la patinoire ludique située à l’extérieur de la structure principale.

 

Retour en images sur cette inauguration.

 

 

 

P1310778.JPG

 

 

 

 

 

 

P1320383.JPG

 

 

 

 

 

En raison de l'importance de l'événement, la circulation était neutralisée sur le boulevard Pierre et Marie Curie

P1310992.JPG

 

 

 

 

 

Les premiers spectateurs arrivent

P1310994.JPG

 

 

 

 

Les tribunes se remplissent

P1310996.JPG

 

 

 

 

 

Vue générale

P1310997.JPG

 

 

 

 

 

La présence importante des médias indique la portée de l'événement

P1310998.JPG

 

 

 

 

Près de 4000 spectateurs autour de la piste ovale

P1310999.JPG

 

 

 

 

 

Soirée animée par Laurent Bellet, journaliste de France Télévisions et Philippe Candeloro, champion de patinage

P1320017.JPG

 

 

 

 

Tout commence par des discours...

P1320021.JPG

 

 

 

 

...retransmis sur les 4 écrans intérieurs

P1320025.JPG

 

 

 

 

Quelle est donc l'origine de cette mystérieuse flaque d'eau que l'on a pu observer durant toute la soirée?

P1320027.JPG

 

 

 

 

 

Dehors, finalement peu de monde devant l'écran géant...

P1320028.JPG

 

 

 

 

...mais il se murmure que plus de spectateurs que de places offertes étaient dans l'enceinte du complexe de glace

P1320029.JPG

 

 

 

 

Au moment du couper de ruban

P1320037.JPG

 

 

 

 

Philippe Candeloro et Laurent Bellet, co-animateurs de l'événement

P1320041.JPG

 

 

 

 

 

P1320043.JPG

 

 

 

 

Historique retracé par un film présenté au public

 

 

 

 

 

 

 

P1320044.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320047.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320048.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320049.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320050.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320051.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320053.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320057.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320058.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320060.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320062.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320065.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Premier spectacle, proposé par l'Axel Gap   

P1320075.JPG

 

 

 

P1320081.JPG

 

 

 

 

Samuel Contesti, champion international d'origine gapençaise

P1320100.JPG

 

 

 

 

Le couple russe Fiona Zaldua - Dimitri Sukhanov

P1320128.JPG

 

P1320129.JPG

 

P1320145.JPG

 

 

 

 

 

P1320157.JPG

 

 

 

Histoire du hockey à Gap

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320158.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320159.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320161.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320162.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320163.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1320178.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les anciens champions de France sont nombreux au rendez-vous

P1320184.JPG

 

P1320188.JPG

 

 

Entre autres (32 titres de champions de France depuis 1937)

P1320199.JPG

 

 

 

 

Deuxième "passage" de Samuel Contesti...

P1320214.JPG

 

 

 

...et du couple russe (elle, est anglaise)

P1320230.JPG

 

P1320245.JPG

 

P1320251.JPG

 

 

 

 

C'est au tour de Philippe Candeloro, lequel rime avec disco

P1320258.JPG

 

 

 

 

Lequel Philippe Candeloro n'hésite pas à mettre à contribution Laurent Bellet...

P1320280.JPG

 

...pour former un duo de choc

P1320284.JPG

 

 

 

 

Et le spectacle final commença

P1320289.JPG

 

P1320291.JPG

 

P1320292.JPG

 

P1320304.JPG

 

P1320314.JPG

 

P1320327.JPG

 

P1320328.JPG

 

P1320336.JPG

 

P1320337.JPG

 

P1320348.JPG

 

P1320350.JPG

 

P1320351.JPG

 

 

 

 

Une réception suivait la soirée inaugurale, dans la salle des patins

P1320358.JPG

 

 

 

 

Le maire de Gap, Roger Didier, a levé son verre en l'honneur du nouveau stade de glace...

P1320360.JPG

 

 

 

 

...puis a trinqué avec le préfet des Hautes-Alpes, Jacques Quastana

P1320366.JPG

 

 

 

 

 

Parmi les nombreux invités, Charles Libermann, dit Charlot, que l'on ne présente plus, ancien international, qui encadre encore aujourd'hui les jeunes catégories

P1320364.JPG

 

 

 

 

Philippe Candeloro est venu poser avec ces dames de la réception

P1320374.JPG

 

 

 

 

Mais déjà le démontage a lieu. Le lendemain un derby de hockey oppose les frères ennemis, Gap et Briançon, Rapaces contre Diables rouges. La salle va à nouveau vibrer...

P1320382.JPG

 

 

 

 

 

Ainsi va la ville. Un nouvel événement se prépare...

P1310993.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 12:58

Le thème sous lequel étaient déclinées les 29èmes Journées européennes du patrimoine, les 15 et 16 septembre 2012, était : Les patrimoines cachés. A Gap, il a ainsi été possible de découvrir des petits « trésors » architecturaux, de visiter des bâtiments remarquables, d’observer des documents rares et objets anciens habituellement peu accessibles. Comme il était difficile d’être sur tous les lieux concernés par l’événement, nous avons opéré des choix. Vous pouvez également retrouver  ici et   des images des éditions antérieures.

 

 

Exposition photographique "Patrimoine à découvert" à la Chapelle des Pénitents

 


 P1310788.JPG

 

 

 

 

 

 P1310789.JPG

 

 

 

La préfecture

 

Les visites étaient assurées par trois « guides » très compétents : Gaël Chenard, directeur des  archives départementales, Jacques Quastana, préfet des Hautes-Alpes, et Jean-Pierre Reybaud, que l’on ne présente plus, véritable mémoire de Gap, auteur notamment du livre «Gap, ma ville».

 

Nous avons suivi la visite assurée par le maître des lieux, le préfet des Hautes-Alpes, pédagogue et bien au fait de l’histoire et des aménagements de ce bâtiment. La salle Jean Moulin par laquelle commençait la visite est l’ancienne salle de délibération du conseil général dont on trouve encore la marque circulaire au sol. Cette salle, d’utilisation fréquente, est notamment celle qui accueille le dispositif centralisateur pour les Hautes-Alpes les jours d’élection(s).

 

Les anciens locaux de la  préfecture se trouvaient sur l’emplacement du conseil général actuel avant leur destruction. Dès lors un nouveau bâtiment fut édifié, dénommé Hôtel de la République car il contenait une partie résidentielle, sans luxe particulier car les Hautes-Alpes étaient un département pauvre. Les travaux s’étalèrent de 1827 à 1840. Le premier préfet logeait chez l’habitant. Le terrain sur lequel fut édifiée la préfecture actuelle faisait partie de l’emprise de la Commanderie. Une partie plus récente a été édifiée au début des années 70 et abrita d’abord les archives départementales. Les salons du rez-de-chaussée peuvent accueillir un très grand maximum de 500 personnes. Lors de la dernière Fête de la musique, ils ont accueilli des ensembles musicaux du conservatoire. Cette expérience devrait être renouvelée avec l’accueil régulier de musique de chambre (conservatoire) et de spectacles en collaboration avec le Théâtre de la passerelle (dans les jardins).

 

 

 

 


  La préfecture des Hautes-Alpes

 P1310866.JPG

 

 

 

 

  Le préfet, Jacques Quastana, accueille les visiteurs

 P1310807.JPG

 

 

 

  Arrêt devant la liste des préfets successifs

 P1310809.JPG

 

 

 

  Le bureau du préfet

 P1310812.JPG

 

 

 

  La chambre "Napoléon" qui peut accueillir les personnalités politiques nationales...

 P1310816.JPG

 

 

 

  ...et son  lit à la turque (dans un renfoncement)

 P1310821.JPG

 

 

 

  Un salon, pièce de transition, accueille, pour partie, du mobilier de la première moitié du XIXe siècle...

 P1310823.JPG

 

 

 

  ...on y trouve notamment une table de jeu...

 P1310824.JPG

 

 

 

  ...et différents éléments de décoration

 P1310827.JPG

 

 

 

 

  Dans l'escalier d'honneur. On y aperçoit une hallebarde du XVIIe siècle...

 P1310831.JPG

 

 

 

  ...et une tapisserie: le loup déguisé en berger (sujet brûlant dans les Hautes-Alpes)

 P1310833.JPG

 

 


  Détail pratique dans la salle des pas perdus...

 P1310834.JPG

 


 

  ...et oeuvre contemporaine

 P1310835.JPG

 

 

 

 

Le salon jaune, dernier bureau du président du conseil général, a accueilli dernièrement une réunion du Comité de Massif

 P1310836.JPG

 

 

 

  Salon de transition, le salon vert

 P1310839.JPG

 

 

 

  Le grand salon accueillait une exposition des archives départementales

 P1310842.JPG

 


 

  La salle à manger

 P1310845.JPG

 

 

 

  Avant de prendre congé, le préfet répond aux questions des visiteurs...

 P1310847.JPG

 

 

 

  ...dans le parc de la préfecture...

 P1310849.JPG

 


 

...qui abrite des arbres remarquables

P1310857


 

 

 

La façade arrière du bâtiment

 P1310850.JPG

 

 


   

  AUTRES LIEUX DE VISITE

 

 

 

  La façade néogothique de la maison Soubra


 P1310862.JPG

 

 

 

 

 P1310863.JPG

 

 

 

Histoire secrète des remparts

 

 P1310865.JPG

 

 

 

  Exposition de véhicules anciens devant le Musée Muséum départemental


 P1310871.JPG

 

 

 

Dans le mystère des lueurs nocturnes...

 

Le service animations de Charance et l'office de tourisme de Gap s'étaient réunis pour organiser un parcours mystère au fil des rues de la ville et à la lueur des lampions. Souvenirs, légendes, anecdotes, personnages étaient tour à tour évoqués par Anne Clément, guide du jour...ou plutôt du soir. Voir aussi notre reportage sur les Mystères de Gap.

 

Distribution des lampions devant l'office de tourisme

 P1310877.JPG

 

 

 

 

  Dans l'intimité des lampions

 P1310883.JPG

 

 

 

  Rue de la Cathédrale

 P1310885.JPG

 

 

 

  Autour du lavoir de La Placette

 P1310894.JPG

 

 

 

  Attentifs aux explications de la guide Anne Clément

 P1310897.JPG

 

 

 

 

Les sous-sols du couvent de la Providence

 

Ce sont d’anciennes sœurs du couvent qui assuraient la visite de ce remarquable édifice acheté par la Ville de Gap il y a quelques années. Ou plutôt la visite des sous-sols, véritable dédale de salles organisé autour d’une sorte de rue souterraine. Cette rue souterraine, justement, permettait la distribution de locaux affectés à différents usages.

 

Petit aperçu de ces salles souterraines : Après être entré par une sorte de sas qui pouvait accueillir les charrettes, on poursuit par des salles de « lessive » où l’on trouve un bassin qui était alimenté en permanence par des sources, un tambour d’essorage… Le linge des enfants accueillis au couvent était lavé là, séparément de celui de l’infirmerie.

 

Pendant la dernière guerre, les salles, voûtées, constituaient un lieu de repli en cas d’alerte et même les Allemands, troupes d’Occupation, s’y réfugiaient, séparément des jeunes sœurs qui s’y trouvaient alors.

Des pièces spécialisées permettaient le séchage des fruits, la fabrication de confitures, la couture, la conservation des viandes en salaison. Sous la chapelle, dans des caves voûtées au sol en terre battue, on stockait légumes et charbon. Une pièce servait à la fermentation du raisin avant sa transformation en vin, stocké sur place dans de grandes barriques en bois.

 

Le couvent accueillait de 120 à 130 sœurs, jusqu’à 300 après la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat en 1905. Il accueillait également une cinquantaine d’enfants auxquels s’ajoutaient une trentaine d’orphelines. Une partie de la voirie souterraine était dénommée rue « romaine » en raison d’un revêtement en pavés arrondis.

 

En conclusion, on essaie d’imaginer la fourmilière que constituait ce village souterrain, avec de nombreuses activités rendant ce lieu vivant. Pour l’heure, le lieu, d’acquisition récente, est vétuste et déserté, et constitue, sans conteste, un défi à relever pour la Ville de Gap, pour une remise en valeur dans le respect du caractère originel. Une friche culturelle, porteuse d’espoir en termes de projets d’avenir…

 

 

 

 


Entrée pour le premier groupe. Beaucoup de candidats mais peu d'élus. L'office de tourisme organisera prochainement d'autres visites en partenariat avec la Ville.

 P1310902.JPG

 

 

 

 P1310903.JPG

 

  Dans les entrailles de la Providence

(déjà immortalisées par un roman écrit

par les écoliers de l'école de la Gare)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Les pièces à lessive

 P1310904.JPG

 

 

 

  Dans la pénombre des caves

 P1310913.JPG

 

 


  Caves reliées à l'étage supérieur...

 P1310914.JPG

 

 

 

  ...et solidement voûtées

 P1310916.JPG

 


 

  Explications en sous-sol

 P1310917.JPG

 

 

 

  Salle pour la confection de salaisons

 P1310918.JPG

 

 

 

  Cave à vin, vignes à Lettret puis Tallard

 P1310920.JPG

 

 

 

 

  Détail

 P1310922.JPG

 

 

 

  Dans cette pièce étaient abattus des animaux de boucherie

 P1310923.JPG

 

 

 

La rue "romaine"

P1310924.JPG

 

 

 

 

 

Sur ces rayons séchaient de nombreux fruits

P1310926.JPG

 

 

 

 

L'une des extrémités de la rue souterraine

P1310927.JPG

 

 

 

 

Selon une des soeurs, ceci n'est pas attesté

P1310932.JPG

 

 

 

 

Confort rudimentaire, la température moyenne était de l'ordre de 10 degrés

P1310933.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 17:57

Le mot du président  fo

 

 

Il était une fois l’automne…

 

 

Après un été riche encore en événements, l’ automne, saison de la raison, voit la reprise des activités sociales familières ou nouvelles pour de nombreux et parfois nouveaux gapençais (pour eux, la Ville organise un accueil-découverte le 29 septembre).

 

Parmi les nouveautés, l’inauguration du nouveau stade de glace Alp’ Arena, le samedi 22 septembre, après celle de la place de la République rénovée le 28 juillet dernier. Les deux auront fait couler beaucoup d’encre. Gap s’agrandit et Gap se transforme : quel sera le visage de la ville dans quelques décennies ? Une chose est probable, l’offre culturelle et de loisirs devrait toujours plus s’étoffer pour répondre aux aspirations grandissantes d’une population en quête de bien-être, de détente et de ressourcement dans une société toujours plus exigeante vis à vis de l’individu.

 

Si la ville n’échappe pas à la crise économique et à celle des valeurs, son cadre aménagé et son environnement préservé adoucissent la dureté des temps. Toutefois, si l’on ne veut pas creuser les écarts entre les différentes catégories sociales, il faudra maintenir une offre culturelle de qualité accessible à tous, comme Gap en Famisol, et envisager peut-être une délocalisation de certaines animations culturelles dans les quartiers périphériques : si tu ne vas pas à la Culture, la Culture ira à toi… Car l’appropriation culturelle nécessite aussi une révolution des esprits, tant les conditionnements socioculturels sont forts. Il n’est pas inutile, de temps à autre, de casser les stéréotypes.

 

Ne boudons pas notre plaisir, la saison s’annonce plaisante et diversifiée. Gageons que les gapençais et visiteurs seront encore au rendez-vous…

 

 

Agenda (forcément subjectif et non exhaustif !)

 

8 septembre 2012, Gap, place de la République, défilé de mode

9 septembre 2012, Alpigap (épreuve cyclosportive)

12 et 13 septembre 2012, Gap Charance et Quattro, 9ème Forum OCOVA

15 septembre 2012, Girl Rando (VTT entre filles)

15 et 16 septembre 2012, 29èmes Journées européennes du patrimoine

15 et 16 septembre 2012, 2ème Relais pour la vie, Gap, parc de la Pépinière, course et animations, 24h de solidarité contre le cancer

16 septembre 2012, Chocs randos VTT (VTT en famille)

21 au 30 septembre 2012, Gap, Virades de l’espoir (animations diverses en faveur de la lutte contre la mucoviscidose)

22 septembre 2012, inauguration du nouveau stade de glace, Alp Arena, à Gap

29 septembre 2012, Gap, CMCL, Mind the Gap électro 3ème édition (organisation : 2ja Electronic)

29 et 30 septembre 2012, fête de la SPA Sud Alpine au boulodrome de la Pépinière

29 et 30 septembre 2012, journées portes ouvertes au 4ème Régiment de chasseurs

30 septembre 2012, Gap Charance, Les Virades de l’Espoir (vaincre la mucovicidose)

7 octobre 2012, Gapen’ Cimes, finale du challenge des Trails 2012 de Provence

19 au 21 octobre, Gap et environs, finale de la Coupe de France des rallyes automobiles

20 octobre 2012, journée arts martiaux avec des maîtres Shaolin (organisation OMS Gap)

5 novembre 2012, foire d’automne, centre-ville

10 novembre 2012, Gap le Quattro 18h00, grand concert de la Sainte-Cécile (orchestre d’harmonie)

17-18 novembre 2012, Gap, Le Quattro, La journée du mariage

19 décembre, Gap, stade de glace 17h00, Le Noël de Princesse Sarah sur glace (spectacle payant)

 

 

Liens animations:

 

Théâtre de la passerelle

 

Le Quattro

 

Anima Gap

 

Office de tourisme de Gap

 

Ville de Gap

 

 

 CMCL

 

 

Le Mémo

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost0
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 16:09

Le nouveau stade de glace de Gap, Alp'Arena, sera inauguré le samedi 22 septembre 2012. A cette occasion, la Ville de Gap mettait à disposition de la population 2500 places à retirer à l'Office de tourisme de Gap.

 

A considérer la longueur de la file d'attente ce lundi 10 septembre,deux heures d'attente pour les derniers, on peut prédire que les tribunes seront bien remplies...

 

Au programme notamment, montage audiovisuel retraçant l'histoire de La Blâche, spectacle de patinage artistique,avec Samuel Contesti, l'Axel Gap, le couple russe Fiona Zaldua - Dimitri Sukhanov, hommage au hockey gapençais et (court) show de Philippe Candeloro.
Accueil à partir de 17h30.

 

 

 

Il fallait être très très patient...

P1310771.JPG

 

 

 

 

 

 

 

...pour accéder à l'Office de tourisme...

P1310772.JPG

 

 

 

 

 

 

...et retirer 2 places par personne présente (4 pour les familles)

P1310773.JPG

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 21:57

Le samedi 15 et le dimanche 16 septembre 2012, le parc de la Pépinière à Gap accueillera le 2ème Relais pour la vie, 24 h de solidarité contre le cancer. Concerts, spectacles, activités pour petits et grands, stands d’information, de prévention et de dégustation. Plus d’informations  ici .

 

La partie course en relais pendant 24h non stop constituera un temps fort de la manifestation.

Sur le marché du samedi, Margaux, Stan (bénévoles) et Céline (salariée du comité départemental) faisaient la promotion de cette opération. Renseignements et inscriptions  ici .

 

 Une manifestation qui a du punch...

P1310759.JPG

 

 

 De gauche à droite: Margaux, Stan, Céline, réunis pour une noble cause

 P1310761.JPG

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0