Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 20:20

Samedi 12 décembre 2015  Gap  Ouverture des animations de Noël  Et voici revenir le temps de Noël, moment de trêve et de retrouvailles, de féérie, de réjouissances et festivités, mais aussi catalyseur de détresse pour les personnes qui vivent ou ont vécu des moments et événements douloureux, connaissent la pauvreté, la souffrance ou la solitude.

 

Alors, au moment de passer cette période de solstice d’hiver qui verra les jours rallonger avec l’espoir d’en connaître de meilleurs, tâchons de ne pas fermer les yeux sur les autres et retrouvons-nous sur les lieux d’animations pour montrer notre attachement au vivre ensemble, à la culture et à nos traditions.

Gap : Noël 2015 est lancé…

A la Grange (La Placette)

 

La Ville de Gap et l'Espace Culturel de Chaillol présentent l'exposition "6 mois de rêveries" qui préfigure le 20ème anniversaire de cette institution en 2016. Elle est constituée de cent œuvres sur papier de Pascal COLRAT, artiste de renom qui apporte son concours au projet de l’Espace Culturel dans le domaine de la communication.

 

La force des images capte le regard et incite à s’interroger.

 

A voir du 12 au 31 décembre 2015, de 14 à 18h00 (sauf le 25). Entrée libre. Un concert gratuit est également proposé le dimanche 13 décembre avec le saxophoniste Joël Versavaud, à 17h30.

 

 

Michaël DIAN, directeur musical du Festival de Chaillol, observe l'oeuvre commentée par le maire de Gap, Roger DIDIER

Michaël DIAN, directeur musical du Festival de Chaillol, observe l'oeuvre commentée par le maire de Gap, Roger DIDIER

Gap : Noël 2015 est lancé…
Gap : Noël 2015 est lancé…

A la chapelle des Pénitents (Rue de l’Imprimerie)

 

Les Demoiselles Sonores invitent le visiteur à devenir acteur et producteur d’un univers « musical » sans cesse réinventé. Qu’il s’agisse de sculptures sonores acoustiques ou numériques, qu’elles soient de bois, de pierre, de verre ou de métal, elles composent sous l’action rapprochée ou distante de leur « opérateur »  de véritables panoramas dans lesquels le son remplace la couleur.

 

Au cours du vernissage, Filip DEGROTT (PHiLéMOi, Les Sculpteurs de Sons), un normand très créatif, a proposé avec deux autres interprètes une démonstration des possibilités de ces « sculptures sonores » à écouter en extrait dans nos deux vidéos.

 

Le potentiel sonore de cette installation, adapté à l’acoustique de la salle, intéresserait sans doute à plus grande échelle les membres de l’association Dôme qui ont installé trois trompes acoustiques à la Ferme du Faï (Le Saix, commune proche de Veynes) face à une falaise concave de plus de 120 hectares. On imaginerait aussi aisément ces productions sonores illustrer une parade nocturne d’un des géants de la Compagnie Royal de Luxe…

 

A voir (et vivre) du 12 au 31 décembre 2015, de 10 à 12h00 et de 14 à 18h00 (à 16h00 les 24 et 31 décembre, fermée le 25 décembre). Entrée libre.

Gap : Noël 2015 est lancé…
Gap : Noël 2015 est lancé…
Gap : Noël 2015 est lancé…
Gap : Noël 2015 est lancé…
Gap : Noël 2015 est lancé…
Gap : Noël 2015 est lancé…
Filip DEGROTT répond aux questions du public

Filip DEGROTT répond aux questions du public

Vidéos

Les Sax et Trombones de Noël du Conservatoire à Rayonnement Départemental ont donné un concert inaugural du marché de Noël avec des mélodies de circonstance. Sous la direction de Marie-Noëlle BOURBON, les très jeunes et leurs aînés ont apporté une coloration festive à ce lieu dédié.

Place Jean Marcellin
Place Jean Marcellin

Place Jean Marcellin

Place aux Herbes

Place aux Herbes

Vidéo

La Voix des Noun’s, choeur local d’assistantes maternelles, auteur de déjà deux CD, a apporté de la fraîcheur sur trois places de la ville. Elles écrivent, composent et interprètent elles-mêmes des chansons qui s’adressent à un très jeune public  mais aussi aux plus grands qui apprécient le dynamisme de leur présentation et le caractère facétieux de leurs textes.

Gap : Noël 2015 est lancé…
Gap : Noël 2015 est lancé…
Gap : Noël 2015 est lancé…
Gap : Noël 2015 est lancé…
Gap : Noël 2015 est lancé…

Vidéos

En guise de fin

Sur le marché du samedi on avait même droit à un câlin gratuit

Sur le marché du samedi on avait même droit à un câlin gratuit

Thierry, animateur "officiel" du marché du Noël

Thierry, animateur "officiel" du marché du Noël

On vous aura prévenu...

On vous aura prévenu...

Et si vous allez observer une maison illuminée, pensez à couper votre moteur, claquer en douceur vos portières, stationner sans gêner: vous passez dix minutes, les riverains y passent...leur vie...

Gap : Noël 2015 est lancé…

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 14:01

Samedi 28 novembre 2015  Gap  Le Quattro  Devant plus de 500 spectateurs, l’Orchestre d’harmonie de la Ville de Gap, dirigé par Bruno ESPITALLIER, a rendu hommage à la protectrice des musiciens.

 

Dans un répertoire mêlant compositions contemporaines, jazz et une touche de romantisme, l’orchestre a diverti le public tout acquis à ses 70 interprètes, dans un format ramassé (1h30) ayant permis d’apprécier deux rappels successifs sans allonger avec excès le concert.

 

A l’occasion d’un court entracte, le président, Thierry BIGOT, a remercié le public, les partenaires et les élus présents, et a rendu hommage aux victimes des attentats de Paris du 13 novembre dernier, particulièrement celles de la salle de spectacle du Bataclan, alors que se déroulaient le jour même à Gap les obsèques de Cécile Misse, originaire de la ville, et de son compagnon Luis-Felipe Zschoche.

 

Ce rendez-vous annuel a permis de mettre en valeur la jeune garde musicale de l’orchestre, avec un intermède surprise entre les deux parties assuré par plusieurs jeunes musiciens dirigés par Noémie VINCENT-VIVIEN, fraîchement diplômée après un cursus complet au conservatoire de Gap. Elle a été particulièrement ovationnée comme soliste au saxophone dans les Variations sur un thème espagnol de Paul Agricole Génin (voir nos vidéos).

L'orchestre d'harmonie de la Ville de Gap

L'orchestre d'harmonie de la Ville de Gap

Un peu plus de 500 spectateurs, en retrait par rapport à 2014

Un peu plus de 500 spectateurs, en retrait par rapport à 2014

Diaporama

Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...
Retour en images...

Retour en images...

Vidéos

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 16:40

Samedi 21 novembre 2015  Gap  Cathédrale   Cinquante ans, c’est un jubilé. Un demi-siècle d’existence pour Les Amis de l’Orgue, cela valait bien des concerts d’exception avec quelques uns des organistes qui ont parcouru les claviers des orgues successifs, le premier ayant été installé en 1896. En 1946, un grand-orgue construit en tribune par Paul-Marie Koenig, facteur d’orgue, est inauguré, remplacé en 1981 par l’actuel grand-orgue Jean Dunand, sous l’impulsion de l’association née en 1965, créée notamment par Etienne Morel, Jean-Michel Serve, Mario Fabbian, Gaston Faure…

 

Depuis, le nouvel instrument a séduit de nombreux organistes de renom comme Pierre Cochereau et attiré de nombreux spectateurs, plus de 60 000, avec la création d’un cycle estival de récitals, Les Mardis de l’Orgue, depuis 1993. Chaque concert attire en moyenne 400 spectateurs.

 

Ce concert n’en a malheureusement accueilli qu’environ 150, en concurrence avec d’autres programmations le même jour, mais un « oral de rattrapage » avait lieu le dimanche avec un deuxième concert, dans un tout autre répertoire.

Les 50 ans des Amis de l'Orgue
La photo officielle: sans tenir compte des rangs, de gauche à droite, Pierre-Michel PASCAL, Guillaume GAMBA, Laurent MICOUD (trompette), Henri CHABRE, Xavier FRECON, Alain LEBOEUF, Jean-Marie TERRASSE, Michel BERNARD-REYMOND, Patrick SALMON, Brice MONTAGNOUX, Brigitte et Jacques CHAVAL, Marie-Dominique GACHET, Pierre ESCOLLE (trompette)

La photo officielle: sans tenir compte des rangs, de gauche à droite, Pierre-Michel PASCAL, Guillaume GAMBA, Laurent MICOUD (trompette), Henri CHABRE, Xavier FRECON, Alain LEBOEUF, Jean-Marie TERRASSE, Michel BERNARD-REYMOND, Patrick SALMON, Brice MONTAGNOUX, Brigitte et Jacques CHAVAL, Marie-Dominique GACHET, Pierre ESCOLLE (trompette)

Patrick SALMON, Prélude et fugue en mi m de JS BACH

Patrick SALMON, Prélude et fugue en mi m de JS BACH

Jacques CHAVAL, avec Pierre ESCOLLE et Laurent MICOUD, Sound the trumpet de Henry PURCELL

Jacques CHAVAL, avec Pierre ESCOLLE et Laurent MICOUD, Sound the trumpet de Henry PURCELL

Brigitte CHAVAL, Concerto en la mineur de JS BACH

Brigitte CHAVAL, Concerto en la mineur de JS BACH

Pierre-Michel PASCAL, Menuet gothique de Léon BOËLLMANN

Pierre-Michel PASCAL, Menuet gothique de Léon BOËLLMANN

Michel BERNARD-REYMOND, Prélude de César Franck

Michel BERNARD-REYMOND, Prélude de César Franck

Xavier FRECON, Joseph est bien marié, Noël de BALBASTRE

Xavier FRECON, Joseph est bien marié, Noël de BALBASTRE

Guillaume GAMBA, Toccata de Padre Martini

Guillaume GAMBA, Toccata de Padre Martini

Marie-Dominique GACHET, Cantique de Jean Racine, de Gabriel FAURE, et For the beauty of the earth, de John RUTTER

Marie-Dominique GACHET, Cantique de Jean Racine, de Gabriel FAURE, et For the beauty of the earth, de John RUTTER

Henri CHABRE, Fugue en sol majeur de Johann PACHELBEL

Henri CHABRE, Fugue en sol majeur de Johann PACHELBEL

Brice MONTAGNOUX, Sinfonia de la cantate n° 29 de JS BACH

Brice MONTAGNOUX, Sinfonia de la cantate n° 29 de JS BACH

Alain LEBOEUF, Canon n° 3 en Mi de Robert Schumann

Alain LEBOEUF, Canon n° 3 en Mi de Robert Schumann

Jean-Marie TERRASSE, Choral Ein feste Burg de Dietrich BUXTEHUDE

Jean-Marie TERRASSE, Choral Ein feste Burg de Dietrich BUXTEHUDE

Pierre ESCOLLEet Laurent MICOUD, Sonate de PEZELL (Jacques CHAVAL à l'orgue)
Pierre ESCOLLEet Laurent MICOUD, Sonate de PEZELL (Jacques CHAVAL à l'orgue)

Pierre ESCOLLEet Laurent MICOUD, Sonate de PEZELL (Jacques CHAVAL à l'orgue)

Chorale des Cordeliers, sous la direction de Michel BERNARD-REYMOND, Cantique de Jean Racine de Gabriel Fauré, Jésus que ma joie demeure de JS Bach...

Chorale des Cordeliers, sous la direction de Michel BERNARD-REYMOND, Cantique de Jean Racine de Gabriel Fauré, Jésus que ma joie demeure de JS Bach...

Regroupement final devant le public. On notera, sur la première photo, à l'extrême gauche, le facteur d'orgue Jean Dunand, venu de Villeurbanne, et juste à côté, Mario Fabbian, l'un des fonfateurs de l'association Les Amis de l'Orgue
Regroupement final devant le public. On notera, sur la première photo, à l'extrême gauche, le facteur d'orgue Jean Dunand, venu de Villeurbanne, et juste à côté, Mario Fabbian, l'un des fonfateurs de l'association Les Amis de l'Orgue

Regroupement final devant le public. On notera, sur la première photo, à l'extrême gauche, le facteur d'orgue Jean Dunand, venu de Villeurbanne, et juste à côté, Mario Fabbian, l'un des fonfateurs de l'association Les Amis de l'Orgue

Les 50 ans des Amis de l'Orgue

Vidéos

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 20:55

Lundi 16 novembre 2015  Gap  Esplanade de la Paix - Nelson Mandela   A l'appel initial du Comité des Hautes-Alpes du Mouvement de la Paix, un rassemblement de soutien et d’hommage a réuni 1000 personnes à Gap, suite aux attentats parisiens du 13 novembre 2015.

 

Après le dépôt de nombreuses bougies ou photophores autour du groupe de statues « Complicités » du sculpteur colombien Milthon et une brève allocution, la foule, recueillie et émue, a entonné l’Hymne national, La Marseillaise, puis s’est dirigée vers la Place de la République – tout un symbole – pour un nouvel hommage aux victimes, avant de lentement se disperser. Les forces de police étaient nombreuses à encadrer, ou plutôt protéger pourrait-on dire, cette manifestation qui s’est déroulée dans le calme et la dignité.

 

Non, ce vendredi 13 novembre n’était pas un jour de chance mais un jour de peine. Assurément par contre l’occasion de reprendre conscience des valeurs humanistes  qui unissent les hommes et femmes de bonne volonté.

 

Voici le communiqué officiel adressé par le Comité des Hautes-Alpes du Mouvement de la Paix :

 

Plusieurs attentats ont eu lieu à Paris hier soir. Ils ont fait plus de 120 victimes et plus de 200 blessés. Ils ont touché des lieux de culture, de restauration, de sports; ils s'en sont pris aux symboles de la vie.

L'émotion est forte, elle se mélange au dégoût, à la colère, ... Nous exprimons notre pleine et entière solidarité aux victimes, et à leurs familles. Nous condamnons fermement les auteurs de ces attentats, et leurs commanditaires. Aucune situation, aucune cause ne justifie le recours à la barbarie et l'agression d'innocents.

Aujourd'hui, comme en janvier, les questionnements fusent sur la manière de prévenir de tels actes inhumains. Dans la recherche de réponses, des sentiments contradictoires s’entremêlent car rien n'est simple. Nous ne pouvons accepter le cycle de la violence et de la guerre dans lequel nous pouvons être entraînés, de gré ou de force. Pour cela, la construction du monde ne peut laisser à l'écart des pans entiers de l'humanité.

Afin d'exprimer la solidarité des hauts-alpins aux victimes, de refuser la peur et les réflexes sécuritaires, et de montrer que la vie continue de plus belle, nous proposons l'organisation d'un rassemblement lundi 16 novembre à 18h, Esplanade de la Paix à Gap. Nous invitons à venir avec des bougies.

Ce rassemblement est pour l'instant à l'initiative du Mouvement de la Paix qui en a informé la préfecture. Nous souhaitons son élargissement maximum. Nous invitons chaque organisation, collectif, individu, à s'en saisir pour en faire une expression populaire citoyenne pour la Paix.

 

Comité des Hautes Alpes du Mouvement de la Paix

Centre social du Centre Ville

Rue Pasteur prolongée

05000 GAP

Gap était Paris ce soir…
Gap était Paris ce soir…
Gap était Paris ce soir…
Gap était Paris ce soir…
Gap était Paris ce soir…
Gap était Paris ce soir…
Gap était Paris ce soir…
Gap était Paris ce soir…
Gap était Paris ce soir…
Gap était Paris ce soir…
Gap était Paris ce soir…
Gap était Paris ce soir…
Gap était Paris ce soir…
Gap était Paris ce soir…
Gap était Paris ce soir…

Vidéo

La foule a entonné La Marseillaise avec un léger décalage d'un bout à l'autre qui donnait un écho particulier à l'Hymne national

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 20:17

Mercredi 11 novembre 2015 Gap  Monument aux morts  Pour cette commémoration du 97ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918, les gapençais sont venus nombreux assister à la cérémonie du souvenir.

 

Les associations d’anciens combattants, les autorités civiles et militaires, les délégations du 4ème Régiment de Chasseurs,  de la réserve militaire, des sapeurs-pompiers, de la gendarmerie ont donné la solennité nécessaire à cet hommage aux Poilus de la Grande Guerre.

 

Le cérémonial est bien rôdé : arrivée de l’étendard, passage en revue des troupes, remise de décorations, lecture de messages, dépôt de bouquets et de gerbes de fleurs au pied du monument par les autorités accompagnées d’enfants, interprétation de La Marseillaise par une centaine d’écoliers gapençais, sonnerie aux morts, salutations des autorités aux associations patriotiques, départ de l’étendard…

 

 L’orchestre d’harmonie a ponctué la cérémonie de musiques de circonstance mais également donné une aubade devant la Maison du Poilu. Un apéritif pour les adultes et un rafraîchissement pour les enfants ont conclu la manifestation.

 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
De gauche à droite, leur professeur, le principal du collège de Fontreyne, Mathieu et Gaëlle qui ont lu avec conviction et clarté les textes commémoratifs, entre les deux, Philippe MAHEU, inspecteur d'académie-DSDEN 05

De gauche à droite, leur professeur, le principal du collège de Fontreyne, Mathieu et Gaëlle qui ont lu avec conviction et clarté les textes commémoratifs, entre les deux, Philippe MAHEU, inspecteur d'académie-DSDEN 05

 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap
 Cérémonie du 11 novembre 2015 à Gap

Partager cet article

Repost0
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 19:52

Vendredi 4 septembre 2015 Gap  Fête traditionnelle de la Ville de Gap, la « Saint-Arnoux » comme on la dénomme, a attiré plusieurs centaines de gapençais sur l’Esplanade de la Paix Nelson Mandela. Après avoir récupéré et allumé torches et lampions auprès des bénévoles du Comité des Fêtes et d'Animations de la Ville de Gap, les participants ont formé un cortège derrière l’Orchestre d’Harmonie et le départ a été donné en direction du stade Bayard.

 

En chemin, une halte au « Bocage » a permis d’écouter encore l’orchestre pour une courte sérénade avant que tous rejoignent le stade où a été tiré le traditionnel feu d’artifice, spectacle musical pyrotechnique d’une douzaine de minutes et d’environ 1500 fusées assuré par K2M Artifices. Un final en apothéose très apprécié par le public.

 

Ensuite, place à la fête foraine, au Bocage, animation festive de ce rendez-vous annuel…

 

Organisation: Comité des Fêtes et d'Animations de la Ville de Gap - Ville de Gap

Fête de la Saint-Arnoux 2015 à Gap
Fête de la Saint-Arnoux 2015 à Gap
Fête de la Saint-Arnoux 2015 à Gap
Le maire de Gap est traditionnellement présent à ce rendez-vous annuel (au centre, au premier rang)

Le maire de Gap est traditionnellement présent à ce rendez-vous annuel (au centre, au premier rang)

Des lampions pour les enfants

Des lampions pour les enfants

L'Orchestre d'Harmonie de la Ville de Gap, dirigé par Bruno Espitallier, conduit le cortège

L'Orchestre d'Harmonie de la Ville de Gap, dirigé par Bruno Espitallier, conduit le cortège

Fête de la Saint-Arnoux 2015 à Gap
Fête de la Saint-Arnoux 2015 à Gap
Fête de la Saint-Arnoux 2015 à Gap
Fête de la Saint-Arnoux 2015 à Gap
Fête de la Saint-Arnoux 2015 à Gap
Fête de la Saint-Arnoux 2015 à Gap
Fête de la Saint-Arnoux 2015 à Gap
Fête de la Saint-Arnoux 2015 à Gap
Feu tiré par K2M ArtificesFeu tiré par K2M Artifices
Feu tiré par K2M Artifices

Feu tiré par K2M Artifices

Le final en apothéose

Place à la fête foraine au Bocage
Place à la fête foraine au Bocage
Place à la fête foraine au Bocage
Place à la fête foraine au Bocage

Place à la fête foraine au Bocage

Ce nouveau manège propulse ses passagers à 40 mètres de hauteur
Ce nouveau manège propulse ses passagers à 40 mètres de hauteur

Ce nouveau manège propulse ses passagers à 40 mètres de hauteur

Fête de la Saint-Arnoux 2015 à Gap

Partager cet article

Repost0
20 août 2015 4 20 /08 /août /2015 19:11

Mercredi 19 août 2015 Gap  Parc de la Pépinière 21h00 Aziz Sahmaoui est à la base ce que l’on appelle un chanteur et instrumentiste de musique tagnaouite ou gnawa : entendez par là issue de pratiques sacrées anciennes de l’Afrique subsaharienne, sur fond d’esclavagisme. Cette musique se caractérise souvent par des rythmes ternaires superposés sur une structure binaire de fond, et l’utilisation du guembri, instrument à cordes pincées. Elle a enrichi les autres styles de musique au Maghreb, donnant du jazz-gnawa, du blues-gnawa, du reggae-gnawa…

 

Mais le chanteur né au Maroc, tout en défendant les musiques traditionnelles (chaâbi, ahwache, nass el ghiwane, lemchahab, gnawas…), s’est ouvert à une culture musicale plus moderne, imprégnée de jazz fusion, intégrant rock,  funk, salsa, reggae, matérialisée par la co-création, en 1995, du groupe de musique franco-maghrébin Orchestre national de Barbès, avec lequel il a parcouru les scènes de France et d’ailleurs.

 

Depuis, Aziz Sahmaoui  trace sa route. Il a enregistré son premier album solo, University of Gnawa,  avec son nouveau groupe éponyme, sorti en avril 2011, groupe composé de cinq autres membres : Alune Wade (basse), Cheik Diallo (kora, claviers), Hervé Samb, Guillaume Pihet (percussions) et Amar Chaoui (percussions). Et vient de sortir, en novembre 2014, Mazal, album décrit ainsi par l’hebdomadaire Télérama : « L’Université d’Aziz taquine les rythmes berbères avec une énergie très free, entre rock gnaoui et chaâbi marocain. Avec “Mazal”, la transe est partout, puissante, incroyablement festive, et intensément communicative ».

 

Devant 500 spectateurs réunis au kiosque à musique du Parc de la Pépinière, Aziz Sahmaoui a ainsi conclu en beauté la programmation estivale Gap en FaMiSol.

 

Organisation : Direction de la Culture de la Ville de Gap

Aziz Sahmaoui

Aziz Sahmaoui

Retour devant le kiosque à musique pour le dernier concert de l'été

Retour devant le kiosque à musique pour le dernier concert de l'été

Diaporama

Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7
A la régie son et lumière tout le mois d'août, Benoît (lumière) et Jérémy (son)

A la régie son et lumière tout le mois d'août, Benoît (lumière) et Jérémy (son)

En fin de concert

En fin de concert

Les Mercredis du kiosque 2015 semaine 7

Vidéos

Aziz Sahmaoui

A la batterie

Aziz Sahmaoui & the University of Gnawa, World Music – Groove de l’Afrique du Nord

Jeux de lumière sur le kiosque du Parc de la Pépinière à Gap (05)

Partager cet article

Repost0
20 août 2015 4 20 /08 /août /2015 18:48

Mercredi 19 août 2015 Gap  Esplanade de la Paix Nelson Mandela 18h00  Voici comment ces trois femmes pleines de talent(s), d’énergie, d’expressivité et de présence scénique décrivent leur spectacle :

 

Comme chaque semaine, les spectateurs se pressent pour l’enregistrement de l’émission radiophonique culte, animée par le trio Rose Café. De ville en village et par tous les temps, les trois chanteuses et leur fidèle contrebasse animent un spectacle musical retransmis en direct, ponctué de chansons qui swinguent, de jazz ou d’ailleurs, de dédicaces charmantes, de publicités désuètes …

 

Cette forme théâtrale légère de concert vocal, divertissante et joyeuse s’adresse à tous les publics.

Les spectateurs découvrent avec jubilation les coulisses de l’émission et les aléas du direct !

Les chansons arrangées pour trois voix et contrebasse conduiront chacun dans l’univers des Andrews Sisters, de Kurt Weill, de CharlesTrenet, Boris Vian, Charles Aznavour …

 

Tout est dit. Ce spectacle déjanté a tenu en haleine pendant plus d’une heure les 400 spectateurs présents et souvent hilares, charmés tout autant par les voix que les jeux de scène de nos trois artistes. Les enfants n’étaient pas en reste. Le tout ponctué par la virgule sonore, presque culte, de ce Rose Café Show :  Au bureau, en auto, à la cuisine, il fait bon écouter Radio Voisines !
 

 Emilie Bourgeois, Claire Monot et Isabelle Barthélemy ont fait revivre, le temps d’un spectacle, un monde  délicieusement rétro, imprégné de jazz, de chansons françaises et internationales des années 1930 à 1960.

 

Distribution :

Contrebasse : Emilie Bourgeois

Ecriture et mise en scène : Claire Monot

Arrangements :  Emilie Bourgeois

Sonorisation : Stéphane Massé

Création lumières : Emile Goïc

Réalisation costumes et accessoires : Isabelle Barthélemy et Emilie Bourgeois

Scénographie : Claire Monot

 

Organisation : Direction de la Culture de la Ville de Gap

De gauche à droite: Isabelle, Claire, Emilie

De gauche à droite: Isabelle, Claire, Emilie

400 spectateurs

400 spectateurs

Diaporama

Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7
Les Mercredis itinérants 2015 semaine 7

Vidéos

Partager cet article

Repost0
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 08:49

Mardi 18 août 2015  Gap  Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption  Pour ce dernier récital d’orgue de la saison estivale 2015, David CASSAN a interprété avec virtuosité des pièces extraites largement du répertoire français : des compositions au tournant du romantisme et du modernisme avec la renaissance de l’école française d’orgue, née dans la première moitié du 17ème siècle. Renaissance, autour notamment de César Franck (1822-1890), permise aussi par l’installation, dans de nombreux édifices, d’orgues Cavaillé-Coll, et l’utilisation symphonique de l’instrument, dans des opéras romantiques particulièrement.

 

David CASSAN s’est, entre autres, formé au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où il a obtenu de nombreux prix (orgue, improvisation, harmonie, contrepoint, composition…). Il se produit en France et dans de nombreux autres pays (Allemagne, Luxembourg, Belgique, Angleterre, Uruguay, Irlande, Italie…).

Il est l’un des organistes les plus titrés de sa génération avec de nombreuses récompenses et distinctions en France et à l’étranger. David CASSAN est titulaire de l’orgue de l’église Notre-Dame de Lourdes à Paris. Comme tout virtuose qui se respecte, il a joué sans aucune partition sous les yeux.

 

En ouverture, concession au grand et baroque Jean-Sébastien BACH avec la célèbre Toccata et Fugue en ré mineur, donnée deux fois cette saison, chose rare et appréciable. Puis hommage aux compositeurs français, Alexandre GUILMANT (Prière et Berceuse), Eugène GIGOUT (Toccata), Gabriel PIERNÉ (Trois pièces : Prélude, Cantilène, Scherzo de concert), Louis James Alfred LEFEBURE-WELY (Élévation, Chœur de voix humaine, Pastorale).

 

Ensuite, David CASSAN a interprété Finlandia (opus 26) du compositeur finlandais Jean SIBELIUS dans une transcription pour orgue qu’il a lui-même réalisée. Cette œuvre a été précédée d’une Prière extraite de l’œuvre, chantée par le chœur des Cordeliers sous la direction de Michel BERNARD-REYMOND, sur un texte de Jean DAUBY et un arrangement choral de Nicolas RUFFIEUX.

 

Enfin, David CASSAN a démontré son talent d’improvisateur sur un thème fourni au dernier moment, L’Homme Armé, mélodie profane populaire antérieure à la Renaissance, souvent réutilisée pour la mise en musique de l'ordinaire de la messe. Improvisation magistrale, raffinée et brillante, conclue par un tonnerre d’applaudissements des 600 spectateurs présents.

 

Avant de descendre saluer le public qui lui réservait une ovation debout, l’organiste a interprété en bis une nouvelle improvisation toute personnelle évoquant les manières de Georg Friedrich Haendel.

 

On pouvait noter la présence, au premier rang, du facteur d’orgue Jean DUNAND, constructeur du grand orgue gapençais, venu tout spécialement de Villeurbanne pour écouter David.

 

L’association Les Amis de l’Orgue, créée en 1965, fêtera ses 50 ans les 21 et 22 novembre prochains à l’occasion de la fête de Sainte-Cécile, à travers des concerts, offices religieux, montages vidéo et expositions.

 

Rendez-vous en 2016 pour la 24ème édition des Mardis de l’Orgue.

 

Organisation : Les Amis de l’Orgue

David CASSAN au clavier du Grand-Orgue Jean DUNAND

David CASSAN au clavier du Grand-Orgue Jean DUNAND

David CASSAN, organiste virtuose

David CASSAN, organiste virtuose

Les jeux du pédalier et du deuxième clavier

Les jeux du pédalier et du deuxième clavier

Les jeux du premier et du troisième clavier

Les jeux du premier et du troisième clavier

Claviers et pédalier du grand-orgue Jean DUNAND

Claviers et pédalier du grand-orgue Jean DUNAND

C'est Xavier PETIT, vidéaste professionnel, qui a filmé les concerts durant tout l'été pour une retransmission en direct sur grand écran

C'est Xavier PETIT, vidéaste professionnel, qui a filmé les concerts durant tout l'été pour une retransmission en direct sur grand écran

Jeu sans partitions

Jeu sans partitions

Un jeu raffiné et brillant

Un jeu raffiné et brillant

600 spectateurs

600 spectateurs

Un choeur de la Chorale des Cordeliers

Un choeur de la Chorale des Cordeliers

Le thème de l'improvisation: L'Homme Armé

Le thème de l'improvisation: L'Homme Armé

Retransmission sur grand écran

Retransmission sur grand écran

Le public, sous le charme de l'orgue

Le public, sous le charme de l'orgue

David CASSAN, acclamé à sa descente du buffet d'orgue

David CASSAN, acclamé à sa descente du buffet d'orgue

L'organiste salue le public...

L'organiste salue le public...

...puis pose avec Michel BERNARD-REYMOND, président des Amis de l'Orgue, et Jean DUNAND, le facteur d'orgue à l'origine de la construction du grand-orgue éponyme

...puis pose avec Michel BERNARD-REYMOND, président des Amis de l'Orgue, et Jean DUNAND, le facteur d'orgue à l'origine de la construction du grand-orgue éponyme

Vidéos

Extrait de Prière et Berceuse d'Alexandre GUILMANT (ouverture)

Extrait de Prière et Berceuse d'Alexandre GUILMANT

Extrait de Élévation de Louis James Alfred LEFEBURE-WELY

Prière extraite de Finlandia de Jean SIBELIUS, texte de Jean DAUBY, arrangement choral de Nicolas RUFFIEUX

Extrait de Finlandia de Jean SIBELIUS (premier mouvement)

Extrait de Finlandia opus 26 de Jean SIBELIUS, transcription pour orgue: David CASSAN

Improvisation sur le thème de L'Homme Armé

Partager cet article

Repost0
15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 18:46

Vendredi 14 août 2015  Gap  Salle Le Quattro  Deux hommes jouent à je t’aime moi non plus. Un jeu d’attraction-répulsion, de dominant-dominé. Qu’il est dur de s’aimer ou du moins de vivre ensemble. Mais chacun apprivoise l’autre en partageant des jeux de corps : corps portés, repoussés, violentés, roulés, balancés, attachés, contorsionnés, frôlés, touchés, suspendus, rampants, sautillants... ce langage universel sur fond de parade et de rivalité relève à la fois de la danse et de l’acrobatie, et distille de l’humour et des émotions avec parfois des accents clownesques qui n’échappent pas à la tranche la plus jeune du public.

 

Les moments de silence alternent avec des virgules musicales, permettant de ressentir l’énergie émanant des acteurs au cours des éléments chorégraphiques successifs où la violence simulée côtoie les enlacements sensuels, les défis du regard comme physiques et les élans poétiques. Ambiguïté justement de ces corps rapprochés dont on se demande s’ils traduisent une relation fraternelle ou amoureuse, mais en réalité, il s’agit d’un simple jeu entre deux amis ignorant le public qui en est le témoin volontaire et donc complice.

 

Julien Scholle et Jérôme Pont ont conçu ensemble ce spectacle, intitulé Ensemble, justement, qu’ils présentent depuis un an avec la Compagnie Jupon. Mais habitant l’un, en Bretagne, l’autre dans le sud-ouest, ils se retrouvent au gré des représentations. Les deux artistes se sont connus en 2002 au Lido, Centre des arts du cirque de Toulouse.

 

Le déplacement du spectacle au Quattro, salle fermée, en raison des conditions météorologiques, a permis de gagner en intimité par rapport à la Place de la République, sonorisée par les terrasses de café. La disposition circulaire de la scène surmontée d’un portique sur lequel peut se fixer, en cours de spectacle, un mât chinois, et les petits bancs de planches en gradins conçus par les artistes ont en effet donné aux deux représentations un caractère magique et le sentiment d’être un observateur privilégié. Qui aura remarqué, par ailleurs, qu’entre les deux représentations de 300 spectateurs chacune, Julien et Jérôme avaient inversé les rôles ? Plus espiègles qu’on ne croit ces deux garçons…

 

Organisation : Direction de la Culture de la Ville de Gap

Les Vendredis itinérants semaine 6

Diaporama

Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6
Les Vendredis itinérants semaine 6

Vidéos

Partager cet article

Repost0